samedi 31 mai 2014

Tarte suédoise aux poires +



Une tarte comme je les aime, très vite faite et qui n’a pas besoin de pâte brisée pour être délicieuse. Qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle que je fais souvent, mais qui a mérité la petite fraction de plus que la note de passage. Peut-être en raison de son enrobage croustillant, craquant à souhait.

Appréciation *** ¼
Ingrédients pour six ou huit pointes
Ingrédients secs
1/2 tasse farine tout usage
1/2 tasse noix de coco râpée non sucrée
1/4 tasse cassonade
1/4 tasse sucre granulé
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte)
1 tasse de poires, en dés
¼ tasse de pépites de chocolat noir mi-sucré

Ingrédients liquides
2 c. à soupe d’huile de canola
1 gros œuf, légèrement battu
2 c. à soupe de sirop d’amande (ou 1 c. à thé de vanille)

Garniture croustillante
¼ tasse d’amandes tranchées + 2 c. à soupe de sucre brut


1. Dans un bol, mélanger les ingrédients secs.

2. Dans un autre bol, mélanger les ingrédients liquides. 

3. Faire un puits dans le bol des ingrédients secs et verser les ingrédients liquides.
 Mélanger jusqu’à ce  que toute la farine soit humectée, la pâte restera épaisse.

4. Verser dans une assiette  profonde beurrée. La mienne mesure 19 cm ( 7 ½ po) à sa base et 27 cm (10 ½ po) dans sa partie haute.

5. Enfourner et cuire au four à 350 °F  15 min. Retirer du four et parsemer de tranches d’amandes mélangées au sucre. Remettre au four pour encore 15 min ou 20 min.

Adaptée de la recette :




vendredi 30 mai 2014

Spaghettis au saumon fumé, aux asperges et au pesto +





Saumon et asperges sont deux délices à déguster en cette saison, mais l’ajout d’une association pesto à l’aneth et lait de coco fait de ce plat de pâtes longues un incontournable du printemps.

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux
Spaghetti ou pâtes fines pour deux
12 asperges du Québec, rincées
¾ tasse de lait de coco léger
1 paquet de saumon fumé de 70 gr, coupé en dés
1 c. à soupe comble de câpres

Pesto minute à l’aneth
1/3 tasse d’aneth finement ciselé au couteau
1 grosse gousse d’ail, pressée
3 c. à soupe d’huile d’olive
Le zeste de ½ citron
1 c. à soupe de farine


1. Dans un poêlon, faire d’abord blanchir les asperges en les plongeant dans l’eau froide et en les portant à ébullition. Dès que l’eau commence à bouillir, compter 2 min et passer sous l’eau froide. Laisser tiédir et couper en tronçons.

2. Préparer ensuite le pesto en réunissant dans un bol l’aneth finement ciselé, l’ail, pressé et l’huile d’olive. Cela se fait rapidement à la main. Mélanger jusqu’à la consistance désirée en ajoutant de l’huile au besoin, goûter, saler et poivrer. Incorporer ensuite le zeste de 1/2 citron et 1 c. à soupe de farine, ce dernier ingrédient permettra d’épaissir la sauce.

3. Cuire les pâtes al dente en suivant les instructions sur l’emballage.

4. Dans un grand poêlon, faire chauffer le lait de coco et le pesto doucement jusqu’à ce que le lait de coco épaississe. Ajouter les tronçons d’asperge, laisser mijoter le mélange doucement, puis, juste avant de servir les pâtes, y plonger le saumon fumé et les câpres, le temps de les réchauffer.

5. Verser sur les pâtes et déguster avec une bonne salade.



jeudi 29 mai 2014

Mijoté de saucisses au fenouil et aux pommes de terre




J’ai fait cette goûteuse découverte chez Viviane de La cuisine en fête, qui tenait la recette du Guide Cuisine, à laquelle elle a apporté quelques modifications. Un bon plat tout en un, un vrai mijoté à l’italienne auquel j’ai apporté très peu de modifications. Je n’avais que trois saucisses italiennes, j’ai donc omis les Knockwurst. J’ai ajouté deux carottes en rondelles et 1 c. à soupe comble de concentré de tomate. Merci Viviane, un plat vite fait et délicieux.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
1 c. à soupe d’huile d’olive
3 grosses saucisses italiennes douces ou fortes (fortes pour nous)
2 saucisses Knockwurst (omises)
1 oignon, émincé (poireau)
3 grosses gousses d'ail, pressées
2 feuilles de laurier
1 petit bulbe de fenouil, émincé
3 grosses pommes de terre, coupées en quatre (petites)
2 carottes, en rondelles (mon ajout)
1 tasse de vin blanc
1 tasse de bouillon de bœuf
1 1/2 c.thé de sauge séchée (fraîche)
1 c. à soupe de concentré de tomate (mon ajout)
Sel et poivre

1. Piquer les saucisses à l’aide d’une fourchette à fondue. Dans une grande poêle haute avec couvercle, chauffer un peu d'huile et faire dorer les saucisses, les retirer. Dans la poêle faire revenir l’oignon ou le poireau 5 min sur feu doux, puis incorporer l’ail et le laurier, saler et poivrer en remuant. Ajouter le fenouil, les pommes de terre, les carottes, bien mélanger et laisser cuire doucement encore 5 min.

2. Mouiller avec le vin, le bouillon et le concentré de tomate, ajouter la sauge ou une autre herbe fraîche, remettre les saucisses et amener à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter doucement 45 min.

Ne vous reste plus qu’à servir et à déguster.



mercredi 28 mai 2014

Poulet aux épices et au citron confit + Riz aux vermicelles +




Ce poulet tendre et fondant est imprégné d’une sauce aux épices très prisée dans les pays du Maghreb, un bouquet de saveurs délectables qui a réjoui nos papilles hier. Nous étions trois, mais il n’est resté que la carcasse pour faire un bon bouillon.

Appréciation *** ¼
Ingrédients pour quatre
1 poulet de 1, 5 kg, coupé en quatre
1 c. à thé de coriandre moulue
1 c. à thé de cumin moulu
½ c. à thé de ras-el-hanout
¼ c. à thé de cannelle
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à thé de beurre
1 poireau émincé ou 1 oignon, haché finement
3 carottes, en rondelles
1 ou 2 gousses d’ail, pressées
5 tranches de gingembre hachées très finement
1 ¼ tasse de bouillon de poulet
1 c. à soupe comble de concentré de tomate
L’écorce de 1 citron confit, hachée
1 bouquet de feuilles de coriandre, hachées
¼ c. à thé de ras-el-hanout
1 c. à thé comble de fécule de maïs délayée dans 2 c. à soupe d’eau
Sel et poivre

Préparation
La cuisson se termine dans un four à 300 °F.

1. Réunir les épices dans un petit bol. Saler et poivrer le poulet et le saupoudrer d’épices. Le déposer dans un plat et le laisser reposer 1 h au frigo, puis tempérer 30 min avant la cuisson. Chauffer l’huile dans un poêlon allant au four, y faire fondre le beurre et y dorer les morceaux de poulet de tous les côtés. Retirer le poulet et mettre de côté.

2. Dans la matière grasse restant dans le poêlon, faire revenir le poireau ou l’oignon et les carottes et cuire 3 min. Ajouter l’ail et le gingembre, et cuire 1 min. Mouiller avec le bouillon et le concentré de tomate et laisser mijoter 3 min. Ajouter l’écorce de citron confit et remettre les morceaux de poulet dans le poêlon.

3. Couvrir, enfourner et cuire 1 h ou jusqu’à ce que le poulet soit tendre. À mi-cuisson, retourner les morceaux de poulet, Goûter, rectifier l’assaisonnement et ajouter encore ¼ c. à thé de ras-el-hanout.

Servi ici avec un riz aux vermicelles et des pointes d’asperge.


Riz aux vermicelles à la libanaise



C’est une improvisation faite après avoir goûté au riz du Petit Alep, ce chouette resto situé près du Marché Jean-Talon que nous avons fréquenté pendant de nombreuses années. Il est probable que mon riz est différent de celui du resto, mais il nous plaît bien ainsi.

Ingrédients pour trois
¼ tasse de vermicelles courts
1 c. à thé de beurre ou de margarine Or
½ tasse de riz à grain court (moi, oncle Bob), rincé
½ c. à thé de zaatar, de ras-el-hanout (ou d’un autre mélange d’épices, comme le mélange ci-dessous que je n’avais plus hier)
1 ½ tasse de bouillon de poulet ou de bœuf, de préférence réduit en sel
Sel et poivre au goût

Préparation
1. Dans une casserole à fond épais, faire fondre le beurre et y faire dorer les vermicelles environ 3 min. Ils doivent prendre une belle couleur dorée.

2. Ajouter ensuite le riz et bien mélanger avec le mélange d’épices retenu. Mouiller avec le bouillon, couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter sur feux doux 20 min, en remuant à mi-cuisson. Goûter, rectifier l’assaisonnement et servir.

Mélange d’épices maghrébin
2 c. à thé de cumin
2 c. à thé de coriandre
2 c. à thé de graines de fenouil, moulues
2 c. à thé de basilic séché
2 c. à thé de menthe séchée
½ c. à thé de flocons de piment, broyés

Préparation
Moudre les herbes et les épices au besoin et mélanger. Verser dans un flacon de verre. Conserver à l'abri de la lumière.

Secret de cuisine
Avec les restes de la carcasse du poulet (ailes, cou, échine, en somme toutes les parties omises dans la recette ), que l'on combine aux restes des os et de la sauce, on concocte un excellent bouillon. Il suffit d'ajouter un oignon, de l'eau et des assaisonnements, de porter à ébullition et de laisser mijoter 1 ou 2 heures à couvert pour obtenir un bouillon riche et savoureux. Précieux pour réaliser des soupes et des potages express.











mardi 27 mai 2014

Chili con carne express




Ce chili se prépare en dix minutes et cuit en moins de vingt, un sympathique repas express, nourrissant et délicieux ! Bien sûr, on peut l’enrichir d’autres ingrédients, mais pour chacun qu’on lui ajoutera, on prendra quelques minutes de plus.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 poireau, émincé finement
½ poivron rouge, vert ou jaune, haché finement
300 g de cheval (ou de bœuf ou de veau) haché
1 gousse d’ail, pressée
3 ou 4 c. à soupe de salsa moyenne
1 c. à soupe de concentré de tomate
1 tasse de bouillon de bœuf
1 petite conserve de haricots rouges de 400 ml, rincés et égouttés
¼ tasse de dés de cheddar fort
Sel et poivre au goût


1. Chauffer un poêlon, faire fondre le beurre et y attendrir le poireau sans le colorer. Ajouter le poivron et la viande hachée, puis laisser dorer avant de remuer et d’ajouter l’ail. Cuire encore 1 min.

2. Mouiller avec la salsa (c’est elle qui pimentera le plat), le concentré de tomate et le bouillon et porter à ébullition en remuant. Cuire 5 min à couvert, puis 10 min à découvert, de manière à laisser épaissir la sauce. Goûter, rectifier l’assaisonnement.

3. Verser dans deux ramequins allant au four, recouvrir de dés de fromage et passer sous le gril 2 ou 3 min.

Servir avec des pointes de tortilla croustillantes, simplement badigeonnées d’huile d’olive et de mélange à chili, puis passées elles aussi sous le gril avec les plats de chili.



lundi 26 mai 2014

Petits poudings au pain et au saumon





Qu’on l’appelle pain perdu en France ou pouding au pain ici, ce plat est une délicieuse manière de recycler les restes de pain moins frais. Et comme il me restait aussi une demi-conserve de mon dépanneur préféré, j’ai préparé ces petits ramequins en version salée, un dîner pour gourmands paresseux.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
2 tasses de dés de pain (3 tranches de belge multigrain)
1 gros œuf battu
¼ tasse de lait ou de boisson au soya sans sucre
¼ tasse de ricotta
½ conserve de saumon sockeye et son jus
½ tasse d’emmenthal râpé
Zeste de citron, mélisse ou aneth, ou autre herbe fine au goût
Sel et poivre au goût

Préparation
La cuisson se fait dans un four à 350 °F.

1. Dans un bol moyen, réunir les dés de pain, l’œuf battu, le lait et le saumon. Laisser reposer 30 min sur le comptoir afin que le pain s’imprègne bien des ingrédients liquides.

2. Ajouter ensuite la moitié du fromage, le zeste et les herbes choisies. Goûter et assaisonner de sel et poivre, mais généralement, le saumon et le  fromage contiennent une bonne dose de sel. Verser dans deux petits ramequins beurrés et recouvrir du reste du fromage.

3. Enfourner et cuire 30 min.

Variantes
Si vous les préparez avec du thon ou du maquereau, des conserves moins goûteuses que le sockeye, ajoutez-leur aussi un hachis de deux ou trois tomates séchées dans l’huile, qui en amélioreront le goût.



dimanche 25 mai 2014

Petits pétoncles de baie, sauce rosée




Les petits pétoncles de baie, plus que les gros, apprécient une sauce plus relevée. Celle que je propose ici s’inspire de deux mondes de saveurs, la douceur du vin blanc, de la crème et des herbes fraîches, le piquant de la sauce pimentée.

Appréciation ***
Ingrédients pour deux
1 sac de pétoncles de baie de 340 gr, décongelés et égouttés
1 ½  c. à soupe d’huile d’olive
1 poireau, émincé
1 ou 2 gousses d’ail, pressées
1 c. à soupe comble de farine
¼ tasse de vin blanc
½ tasse de bouillon
Sauce au piment au goût
2 c. à soupe de concentré de tomate
1 c. à soupe d’herbes fraîches au goût (ici, de la mélisse)
Le zeste de ½ orange
¼ tasse de crème à cuisson 15 %
Sel et poivre


1. Chauffer l’huile dans un poêlon haut et y attendrir le poireau doucement, sans le colorer. Ajouter l’ail, cuire 1 min, ajouter la farine, bien mélanger.

2. Dans un petit bol, réunir le vin, le bouillon et la sauce aux piments. Incorporer le concentré de tomate et bien délayer dans le mélange liquide. Verser dans le poêlon et laisser cuire 5 min, la sauce épaissira.

3. Parsemer d’herbes fraîches et de zeste d’orange. Ajouter les pétoncles et les laisser pocher dans le liquide bouillonnant jusqu'à ce qu'ils soient cuits, environ 3 min.

4. Servir sur des pâtes courtes et déguster.

Variante
Verser les pâtes et la sauce aux pétoncles dans des moules en coquille ou des ramequins, couvrir d’un bon fromage râpé, du gruyère par exemple. Faire passer quelques minutes sous le gril pour que le fromage gratine.


samedi 24 mai 2014

Gâteau à l’orange à la crème sure



Pour passer un reste de crème sure, ce petit gâteau, que j'ai cuit dans une assiette à tarte profonde, est un dessert vite fait et pas trop sucré. Son glaçage est particulièrement original: marmelade et crème sure. Merci Jyrolou !

Appréciation ***
Ingrédients pour six à huit portions
1 tasse de farine tout usage non blanche
¼ c. à thé de sel
1 c. à thé comble de levure chimique ( poudre à pâte)
2 œufs battus
½ tasse de crème sure
½ tasse de sucre
1 c. à thé de vanille
Zeste de 1 orange
½ tasse d’huile de canola

Glaçage à la crème sure
¼ tasse de marmelade d’orange
¼ tasse de crème sure

Préparation
La cuisson se fait dans un four à 350 °F.

1. Dans un bol moyen, réunir la farine, le sel et la levure chimique. Mélanger et réserver.

2. Dans un bol plus grand, réunir les œufs, la crème sure, le sucre, la vanille, le zeste d’orange et l’huile. Bien mélanger, puis ajouter les ingrédients secs et remuer sans insister, juste pour que la farine soit bien intégrée aux restes des ingrédients.

3. Verser dans une  assiette à tarte profonde beurrée. La mienne mesure 19 cm (7 1/2 po) à sa base et 27 cm (10 1/2 po) dans sa partie la plus haute. Enfourner et cuire 35 min où jusqu’à ce qu’un cure-dents qu’on enfonce dans la pâte en ressorte sec et propre.

4. Pour le glaçage
Dans une petite casserole, faire chauffer la marmelade sur feu doux. Quand elle est fondue et lisse, retirer du feu et ajouter la crème sure. Recouvrir le gâteau tiédi de cet enrobage.

Inspirée d’une recette de Jyrolou pour laquelle je n’avais pas toutes les quantités requises. Pour la recette originale, voir ce lien:

vendredi 23 mai 2014

Escalopes de poulet au barbecue +




Une petite marinade toute simple attendrit le poulet à griller et lui confère des saveurs différentes selon les herbes et les épices qu’on lui ajoute. Hier, j’ai mis du thym et de la mélisse du potager, et j’ai servi les escalopes avec des frites santé maison et une petite sauce au pesto. Dé-li-cieux!

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux
1 poitrine de poulet de 275 g séparée en deux escalopes

Marinade de base pour grillades
Le jus de 1 clémentine (environ ¼ tasse de jus frais)
2 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sodium
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
Herbes fraîches au goût
Poivre du moulin et paprika

Sauce crémeuse au pesto
2  c. à soupe de pesto de coriandre
1 c. à soupe de crème sure
1 c. à soupe de mayonnaise
1 c. à soupe de yogourt

On laisse mariner 1 ou 2 heures avant de cuire sur une grille bien chaude et huilée, 3 min de chaque côté, un peu plus si les escalopes ont plus de 3 cm (1/2 po).

Secret de cuisine

Il est souvent moins coûteux de se procurer une poitrine de poulet que l'on
tranchera soi-même qu'acheter deux escalopes.


La recette des frites sans friture est ici :

jeudi 22 mai 2014

Carrés express au saumon sockeye





Je suis plutôt contente de cette improvisation : un plat rapide à préparer, vite cuit et délicieux. Idéal quand on recherche une repas sans viande et nutritf.

Appréciation ***
Ingrédients pour quatre
2 œufs, battus
½ conserve de 217 g de sockeye, égouttée et émiettée
½ tasse de ricotta
½ tasse de flocons d’avoine à cuisson régulière (gros flocons)
½ c. à thé de bicarbonate de soude
3 tomates séchées dans l’huile, hachées finement
2 tasses de jeunes pousses d’épinards, hachés grossièrement
½ tasse d’emmenthal suisse râpé, séparé en deux

Préparation
La cuisson se fait dans un four à 350 °F.

1. Dans un bol moyen, en suivant l’ordre indiqué, réunir tous les ingrédients, mais seulement la moitié du fromage.

2. Verser dans un moule carré de 20 cm (8 po)  bien beurré. Garnir avec le reste du fromage et enfourner.

3. Cuire 20 min dans un four à convection, 35 min dans un four ordinaire, jusqu’à ce que la préparation soit dorée et se détache des bords.

Secret de cuisine
On pourrait aussi verser la préparation dans une assiette à tarte et en faire des pointes pour servir en entrée.

Bon à savoir
Le sockeye en conserve contient une bonne dose d’oméga-3 tandis que les flocons d’avoine luttent efficacement contre le mauvais cholestérol; ce sont deux ingrédients dépanneurs à toujours avoir sous la main.