jeudi 31 mai 2018

Chili-ratatouille express +


Le chili est un autre de nos dépanneurs préférés quand on a très faim et peu de temps pour cuisiner. Il se prépare en deux temps trois mouvements et il est délicieusement rassasiant même quand il ne contient pas de viande. J’avais déjà des aubergines et des courgettes grillées au frigo qui lui ont conféré les saveurs et la consistance d’une bonne ratatouille. Un régal bien relevé, rempli de légumes et garni de cheddar ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 c. à soupe d’huile d’olive  
1 petit oignon rouge ou jaune, haché finement 
1 jalapeno, haché finement avec quelques pépins (facultatif) 
1/2 poivron jaune, en dés  
1/2 poivron orange, en dés 
1 ou 2 belles gousses d’ail, pressées  
1/2 c. à thé de cumin moulu  
1 tasse de haricots rouges 
1 tasse de maïs en grains 
1 tasse de bouillon, légumes, poulet ou boeuf  
2 c. à soupe de concentré de tomate  
1 c. à thé de cacao (facultatif)  
5 ou 6 tranches d’aubergine grillée 
1 courgette grillée en tranches 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou de flocons de piment, + ou - au goût 
Dés de cheddar fort au goût 
Feuilles de coriandre ou de persil pour garnir  
Sel et poivre au goût  

1. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir l’oignon, le jalapeno et les poivrons durant 5 ou 6 minutes. Ajouter l’ail et cuire 1 minute. 

2. Incorporer les haricots rouges et les grains de maïs, puis verser immédiatement le bouillon et le concentré de tomate. On peut bien sûr remplacer le bouillon par la même quantité de tomates en conserve, je n’en avais plus, je me suis débrouillée. Ajouter le cacao, le poivre de Cayenne ou les flocons de piment, couvrir, porter à ébullition et réduire le feu. Porter à ébullition et laisser mijoter à découvert durant une dizaine de minutes avant d’ajouter les légumes grillés qui n’ont pas besoin de cuisson mais seulement d’être bien réchauffés. 

3. Garnir de dés de cheddar et, si le poêlon peut aller au four, le passer sous le gril 2 ou 3 minutes.  

4. Servir dans des assiettes creuses et garnir de feuilles de coriandre fraîche ou de persil, accompagner de tranches de pain grillé et d’une bonne salade, celle-ci était à la roquette et garnie de tranches d’avocat, une de nos préférées.



mercredi 30 mai 2018

Filets de truite craquants, beurre à la lime +



Cette chouette manière de poêler la truite avant de la garnir d’une chapelure croustillante et de la passer au four est facile, rapide et, surtout, hyper délicieuse. Le mélange de chapelure panko et de flocons de flocons de céréales est une découverte craquante pour qui aime le croustillant, on peut en préparer à l’avance, il se conserve plusieurs jours. Une touche de beurre à la lime légère et un riz basmati aux épinards ont ajouté un petit quart de plus à ce repas minute. 

Appréciation *** 1/4  
Ingrédients pour deux  
1 filet de truite de 300 g séparé en deux pavés  
1 c. à thé d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre  
4 c. à soupe de chapelure aux céréales (ci-dessous)  
Sel, poivre au goût  

Riz aux épinards 
1/2 tasse de riz basmati 
1 tasse de jeunes feuilles d’épinards hachées au couteau 
1/2 c. à thé d’un mélange de coriandre, moutarde et poivre moulus 

Enrobage croustillant aux céréales  
4 c. à soupe de céréales de type flocons de céréales, moi multi son bio 
4 c. à soupe de panko  
Herbes ou épices au goût  

Beurre à la lime 
2 c. à soupe de beurre ou d’une bonne margarine 
Le zeste de 1/2 lime 
1 giclée de jus de lime 
Ciboulette ou persil ou coriandre

1. Allumer le four en mode convection à 375 °F, 400 °F en mode ordinaire. 

2. Cuire le riz 8 minutes dans 1 tasse d’eau bouillante avec un peu sel et les épices. Ajouter le hachis d’épinards en fin de cuisson, bien mélanger et laisser reposer, le temps de cuire la truite. 

3. Saler et poivrer les pavés de truite. Les cuire dans la matière grasse 2 minutes, côté chair d’abord, puis les retourner et recouvrir avec quelques cuillerées de l’enrobage croustillant. 

 4. Enfourner et cuire 2 ou 3 minutes, le temps de préparer le beurre à la lime en réunissant dans un petit bol tous les ingrédients.



mardi 29 mai 2018

Croquettes express 101 et salade César santé +


Pour recycler un reste de riz, rien ne vaut cette recette minute. Il suffit de lui ajouter un peu de saumon sockeye en conserve, un oeuf et des épices. Le riz que j’avais était au curcuma, j’ai donc choisi ce mélange d’épices indiennes qu’est la pâte de cari rouge. On peut bien sûr varier les épices et les herbes et obtenir une infinité de saveurs. Par ailleurs, déguster ces croquettes avec la salade César ci-dessous leur apporte un petit quart de plus. 

Appréciation*** 1/4 
Ingrédients pour deux  
3/4 tasse de riz cuit, basmati ou autre 
1 oeuf battu  
1/2 conserve de saumon sockeye de 217 g  
1/2 tasse de panko  
Le zeste de 1/4 de citron  
1 c. à thé de pâte de cari Madras 
Sel et poivre au goût, attention le saumon est déjà salé  

La cuisson se fait dans un four à 425 °F, en mode convection (ou à 450 °F) et dure 10 minutes.  

1. Dans un bol moyen, réunir tous les ingrédients et assaisonner au goût. Bien mélanger.  

2. Séparer la préparation en deux, former des boulettes et les aplatir avec les mains, ou les tasser dans deux emporte-pièce, ce que j’ai fait. 

3. Disposer sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin, par exemple une assiette à pizza fait très bien l’affaire.  

4. Enfourner et cuire de entre 10 et 15 minutes.  

Servies ici avec une salade César légère, 


Salade César légère  

Si c’est le bacon que vous aimez dans la salade César, ne préparez pas celle-ci, elle n’en contient pas. Il s’agit d’une version légère de la célèbre salade d’origine mexicaine avec croûtons et feuilles de romaine craquantes. La vinaigrette est différente, mais s’inspire de la César consommée abondamment aux États-Unis.  

Ingrédients pour deux  
2 tasses de romaine, déchiquetée en morceaux  
1/2 tasse de croûtons dorés au four* 
* pas plus de 10 minutes si on les cuit avec les croquettes de la recette ci-haut 

Vinaigrette César légère  
2 c. à soupe de mayonnaise du commerce  
1 c. à soupe de yogourt nature  
2 c. à soupe d’eau  
1 petite gousse d’ail, pressée  
1 c. à soupe de petites câpres, entières ou émincées  
1 ou 2 filets d’anchois, rincés et hachés finement 
Le zeste de 1/4 de citron  
Parmesan râpé au goût  

 .Dans un petit bol, réunir tous les ingrédients de la vinaigrette et bien mélanger.  

 2. Verser sur les feuilles de salade et touiller.  

 3. Ajouter les croûtons juste avant de déguster.


lundi 28 mai 2018

Médaillons de porc bbq, marinés à l’italienne


Une marinade contenant de pareils concentrés de saveurs ne pouvait que conférer des arômes subtils à ces tranches de filet de porc. C’est ce qui s’est produit, la viande était fondante, goûteuse et juteuse, la cuisson parfaite. Et la sauce, riche et parfumée, faite avec des champignons sautés et la marinade réduite aurait pu être plus abondante, je rajuste ci-dessous la dose de bouillon pour qu’il y en ait davantage la prochaine fois. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre 
600 g de filet de porc, en 8 ou 10 tranches de 2 cm 
Sel, poivre et paprika au goût 

Marinade à l’italienne 
1/2 tasse de vin blanc 
3 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à soupe de vinaigre balsamique blanc 
2 c. à thé de concentré de tomate 
1/2 c. à thé de basilic séché ou feuilles hachées fraîches 
1/4 c. à thé de graines de fenouil 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 belle gousse d’ail, pressée 

Sauce aux champignons 
1 1/2 c. à soupe de beurre 
12 champignons café, tranchés 
1 1/2 c. à soupe de farine 
La marinade restante 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 

1. Dans un plat pouvant contenir les tranches de porc en un seul rang, réunir les ingrédients de la marinade et bien mélanger. 

2. Saler et poivrer les tranches de filet de porc et les saupoudrer de paprika. Les faire tremper dans la marinade un minimum de 3 heures au frigo, le plat recouvert de pellicule plastique. Retirer du frigo 1 heure avant la cuisson. Sortir les tranches de porc de la marinade et conserver celle-ci. 

 3. Préparer la sauce. Dans un poêlon profond, faire sauter les champignons dans le beurre, les saupoudrer ensuite de farine et bien mélanger avant de verser la marinade puis le bouillon. Porter à ébullition, la sauce épaissira, la laisser réduire 5 bonnes minutes et la garder au chaud. 

 4. Cuire les médaillons sur les grilles huilées et bien chaudes du barbecue, sur notre petit modèle électrique, il la suffi de 3 minutes sur une face et 2 1/2 minutes sur l’autre pour obtenir une cuisson rosée.



dimanche 27 mai 2018

Poulet aux olives à la di Stasio +


La photo ne rend pas justice à la recette , j’aurais dû photographier le plat de service qui avait fière allure, mais comme nous avions un invité, j’ai vitement fait une photo de mon assiette avant de le rejoindre à table. J’aime le style discret et la simplicité de Josée di Stasio, bien que ses recettes contiennent peu d’ingrédients, elles sont toujours savoureuses, et celle-ci ne fit pas exception. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
1 poulet de 1, 30 kg, coupé en six morceaux, moi la peau retirée 
3 c. à soupe d’huile d’olive 
1/3 tasse de sirop d’érable 
1/3 tasse de vinaigre balsamique blanc 
2/3 tasse de bouillon de poulet 
2 gousses d’ail, pressées 
Herbes fraîches au goût, moi thym du potager 
1/2 tasse d’olives vertes farcies 
1/2 tasse d’olives noires entières 
Zeste de 1 citron (mon ajout en remplacement des abricots secs que je n’avais pas) 
Sel et poivre au goût 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F et dure 1 heure. 

1. Réunir tous les ingrédients dans un grand plat allant au four y compris les assaisonnements, recouvrir d’une pellicule plastique, et laisser mariner au frigo entre 2 heures ou toute une nuit. (J’ai choisi la dernière option.) 

2. Retirer le plat du frigo 1 h avant la cuisson. Enfourner ou vider le contenu du contenant avec la marinade dans un plat allant au four. 

3. La recette ne mentionnait pas de couvrir le plat, mais j’ai préféré le faire. J’ai aussi ajouté des légumes pré-cuits et arrosé le poulet à mi-cuisson, et j’ai découvert le plat 15 minutes avant la fin de la cuisson.



samedi 26 mai 2018

Mini-pizzas au sockeye et au cheddar




Des mini-pizzas avec une demi-baguette de ciabatta ont composé hier notre repas du midi, quand on n’a pas de pâte et pas le temps d’en préparer, on se débrouille. Et ce fut une chouette réussite, le pain était croustillant, la garniture au saumon sockeye bien liée par les dés de cheddar, un autre dépanneur express à déguster avec une bonne salade. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
La moitié d’un pain ciabatta
1 gousse d’ail en moitiés pour frotter le pain 

Enrobage tendre au saumon 
1/2 conserve de sockeye de 217 g, écrasée à la fourchette 
1/4 tasse de fins dés de courgette, le tiers d’une petite courgette 
1/4 tasse de fins dés de cheddar 
1 bouquet de coriandre haché, ou autre herbe fraîche au goût 
1 c. à thé d’huile d’olive 
Très peu de sel, du poivre à volonté 

1. Allumer le four à 425 °F en mode convection. 

 2. Trancher la demi-ciabatta, d’abord sur l’épaisseur, ensuite en moitiés, de manière à obtenir quatre barquettes. Déposer celles-ci sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin, la croûte en dessous. 

3. Enfourner les barquettes 5 minutes avant que la température de cuisson soit atteinte, puis, au sortir du four, quand elles sont bien sèches mais pas grillées, frotter la mie de chacune avec la gousse d’ail. 

4. Dans un petit bol, réunir les ingrédients de l’enrobage. Bien mélanger et assaisonner au goût. 

5. Tartiner les barquettes avec cette préparation. 

 6. Lorsque la température du four a atteint 425 °F, 450 °F en mode régulier, enfourner et cuire 5 minutes ou jusqu’à ce que les dés de fromage commencent à fondre.




vendredi 25 mai 2018

Tarte sans croûte, mûres et chocolat +


Ce dessert est si facile à réaliser, si rapide à préparer et si savoureux que ce serait un péché de paresse que de s’en passer. Et au prix où sont les mûres cette semaine, j’aurais commis un péché d’avarice en nous en privant. Pour notre plus grand plaisir, j’ai choisi de commettre un péché de gourmandise. Un gros merci à Marie, une fine complice gourmande qui m’a donné envie de goûter aux mûres ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour six ou huit portions 
1/2 tasse de farine tout usage non blanchie 
1/2 tasse de flocons de noix de coco non sucrés (on peut remplacer par la même quantité de farine tout usage) 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1 pincée de sel 2 gros œufs 
1/2 tasse de sucre 
1/4 tasse d’huile de pépins de raisin 
1/4 tasse de yogourt nature ou légèrement sucré 
1/4 tasse de pépites de chocolat noir  
1 barquette de mûres 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F et dure autour de 30 minutes. 

1. Dans un bol moyen, bien mélanger farine, flocons de noix de coco, levure et sel. 

2. Dans un bol plus grand, battre les oeufs au fouet avec le sucre. Verser l’huile et bien mélanger. 

3. Transvider en trois fois le mélange des ingrédients secs dans cette préparation aux oeufs en alternant avec le yogourt. Ajouter les pépites de chocolat, puis, plus délicatement, les mûres. 

4. Verser cette préparation dans une assiette à tarte profonde, de préférence en céramique et bien beurrée, et enfourner. 

5. Cuire entre 30 et 35 min, ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre de la pâte en ressorte propre.



jeudi 24 mai 2018

Filets de truite, sauce crémeuse à l’estragon (2)



C’est la sauce qui confère ici son originalité et ses fines saveurs à la truite, grâce à une moutarde aromatisée à l’estragon et enrichie de cette herbe fraîche, tandis que les petites billes de poivre vert viennent rouler dans la bouche avant d'éclater sous la dent. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 c. à thé d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
2 pavés de truite de 150 g chacun 

Sauce crémeuse à l’estragon et au poivre vert 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 échalote sèche, hachée finement 
1 c. à thé de farine 
1/4 tasse de vin blanc 
1/4 tasse de crème légère (15 %)
1 bouquet d’estragon haché finement 
1 c. à thé de moutarde à l’estragon 
1 ou 2 c. à thé de poivre vert en saumure 

1. Préparer d’abord la sauce. Chauffer un petit poêlon avec l’huile et le beurre et y attendrir l’échalote sèche 2 ou 3 minutes. Saupoudrer de farine, bien mélanger puis verser le vin blanc. Porter à ébullition, réduire le feu, ajouter l’estragon, la moutarde délayée dans la crème et cuire en remuant 2 ou 3 minutes. Conserver au chaud. 

 2. Pendant ce temps, saler les pavés de truite, les poivrer et les saupoudrer de paprika. Les saisir dans l’huile et le beurre, les cuire 2 ou 3 minutes de chaque côté. 

 3. Napper les pavés de truite avec la sauce, garnir de poivre vert. 

 Servis ici avec un riz au curcuma et des tranches de betteraves jaunes.






mercredi 23 mai 2018

Barquettes de ciabatta, courgette et cheddar


Une recette toute simple de Josée di Stasio qu’elle suggère de servir en entrée, mais qui a fait notre repas du midi avant-hier, accompagné d’une bonne salade. J’ai suivi la recette sans la modifier sauf pour la cuisson: trop pressée de déguster ces barquettes, je les ai cuites au four à convection, ce qui a probablement créé une texture différente de l’originale. J’ai sans doute eu la main lourde avec la sauce anglaise, la quantité n’était pas mentionnée, la prochaine fois, je la remplacerai par une herbe fraîche et reviendrai donner notre appréciation. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux en repas principal 
1/2 ciabatta, tranchée en deux sur l’épaisseur, puis en trois de manière à former six barquettes 
1 oeuf battu 
1 petite courgette, râpée et bien essorée 
1 échalote sèche, hachée finement 
Sauce Worcestershire 
1 tasse de cheddar râpé 
Sel et poivre au goût 

1. Allumer le four à 350 °F et y faire légèrement griller les barquettes de pain. 

2. Dans un bol moyen, réunir l’oeuf, la courgette fermement pressée dans une passoire pour en extraire l’eau, l’échalote sèche, la sauce Worcestershire et le cheddar. Bien mélanger. 

3. Assaisonner au goût avant de répartir la préparation sur les barquettes de pain grillées. 4. Enfourner et cuire entre 15 et 20 minutes et allumer le gril 2 ou 3 minutes si désiré.


mardi 22 mai 2018

Croquettes de haricots blancs express


Très contente d’avoir testé cette recette de Châtelaine à laquelle j’ai apporté peu de modifications, je vais sûrement l’adopter et l’essayer avec des pois chiches et autres légumineuses, elle se fait rapidement et, selon les herbes fraîches dont on l’agrémente, elle compose un délicieux repas du midi avec une salade. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1/2 tasse de farine tout usage 
3/4 c. à thé de poudre à lever (poudre à pâte) 
1/4 c. à thé de sel 
3 c. à soupe d’huile neutre, moi 1 seule 
1 œuf 
1/2 tasse de petits pois surgelés (edamames pour moi), décongelés 
1 tasse de haricots blancs en conserve, rincés et égouttés, les miens étaient gros comme des fèves de Lima, je les ai écrasés à la fourchette 
2 tranches d’oignon rouge, tranchés finement 
1 c. à soupe de thym frais (moi, basilic frais) 
1/2 c. à thé de chili broyé (1/8 c. à thé de poivre de Cayenne)

1. Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre à lever et le sel. Ajouter en fouettant 1/3 tasse d’eau, 1 c. à soupe d’huile et l’œuf. Ajouter les petits pois ou les edamames, les haricots, les oignons verts ou rouges, le thym ou le basilic et le chili ou le poivre de Cayenne. Bien mélanger. 

2.  Dans une grande poêle antiadhésive, sur feu moyen, chauffer 1 c. à soupe d’huile. Y cuire 4 croquettes, constituées chacune de 2 c. à soupe du mélange, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et entièrement cuites, environ 2 ou 3 minutes de chaque côté. Transférer les croquettes dans une assiette tapissée d’essuie-tout. (Je les ai gardées au chaud dans un second poêlon sur feu doux.) 

3. Répéter l’opération avec 1 c. à soupe d’huile et le reste du mélange. Servir les croquettes chaudes avec une bonne salade.

La recette de Châtelaine,


lundi 21 mai 2018

Crevettes bbq marinées au citron, riz aux pommes +


De belle taille, fermes et charnues, encore gainées dans leur carapace, elles sont joliment meilleures cuites sur les grilles d’un barbecue. Il suffit de les faire macérer 1 ou 2 heures dans une marinade aux herbes, ici, à base de citron, et de les enfiler sur des brochettes. Mmm, devenues roses et grillées, elles sont délectables ! À déguster en se léchant les doigts. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
13 grosses crevettes (16-20) déveinées mais dans leur carapace 

Marinade au citron 
2 c. à soupe d’huile 
2 c. à soupe d’eau 
1 c. à soupe de jus de citron 
1 c. à thé de sirop d’érable 
1 c. à thé de vinaigre de riz ou de cidre 
Le zeste de 1/2 citron 
1 gousse d’ail en moitiés 
Herbes fraîches au goût, moi feuilles de basilic hachées 

Riz aux pommes 
1 c. à thé de beurre 
3/4 tasse de riz 
1 tasse de jus de pomme brut, sans sucre ajouté 
1/2 tasse de bouillon 
1 pomme Cortland pelée, en dés 
1/2 c. à thé de cari de Madras en poudre 
Feuilles de mélisse, ou ciboulette pour garnir 

1. Réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer les crevettes deux heures au frigo, le plat recouvert d’une assiette ou d’une pellicule plastique. Faire tempérer 30 minutes avant la cuisson. 

2. Pour le riz, celui de l’oncle Bob ne prend qu’une quinzaine de minutes à cuire. Le faire revenir dans le beurre, ajouter le reste des ingrédients sauf la mélisse, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter quinze minutes. Garnir de feuilles de mélisse finement hachées.


dimanche 20 mai 2018

Canard confit sur rösti, sauce à l'orange +


Cette recette n’est pas facile à exécuter quand on n’a jamais préparé de rösti. C’était mon cas et je n’ai pas parfaitement réussi mes galettes de pommes de terre et de patate douce, elles se tenaient mal et manquaient de liant. Mais je n’hésiterai pas à les refaire, car les rösti forment avec le canard confit et une sauce aux champignons et à l’orange un mets hyper délicieux ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses de canard confites du commerce 

Rösti 
2 c. à soupe de beurre 
2 pommes de terre moyennes, pelées et râpées 
1/2 patate douce, pelée et râpée 
1 c. à thé d’herbes salées du Bas-du-Fleuve 
1 c. à thé de coriandre moulue
1 petite gousse d’ail, pressée 
1 échalote sèche, hachée finement 
Poivre au goût 

Sauce aux champignons et à l’orange 
2 c. à soupe de beurre 
6 à 8 champignons, tranchés 
1 c. à soupe de farine 
1/4 tasse de jus d’orange ou de clémentine 
1/4 tasse de bouillon 
1/4 tasse de gelée contenue dans le sachet du canard 
1 c. à thé de marmelade ou de tartinade à l’orange 

La cuisson se termine dans un four à 350 °F. 

1. Désosser les cuisses et effilocher la chair des cuisses. Mettre dans un plat à four qu’on réchauffera 20 minutes au moment où les rösti seront prêts à cuire. 

2. Bien mélanger les pommes de terre et la patate douce râpées, puis les essorer dans un ligne pour extraire le plus d’eau possible. Ajouter les herbes salées, l’ail, l’échalote sèche et mélanger de nouveau. Dans une grande poêle à revêtement antiadhésif, faire fondre le beurre sur feu moyen. À l’aide d’une mesure de 1/4 tasse, former six petites galettes de même dimension. Presser légèrement sur chacune et cuire 5 minutes ou plus de chaque côté ou jusqu’à ce que chacune soit bien dorée. (Pas facile de les retourner, la prochaine fois, j’ajouterai un liant à la préparation.) Déposer sur une plaque à cuisson tapissée de papier parchemin. ( Pas facile non plus, j’ai omis cette opération et gardé les galettes en poursuivant leur cuisson doucement sur la cuisinière.) Quand il ne reste que 5 minutes au réchauffement du canard, mettre la plaque au four pour 5 minutes. (L’important est que les galettes soient bien cuites.)

3. Préparer la sauce. Dans une tasse à mesurer, verser le jus d’orange, le bouillon, la gelée de canard et la marmelade. Dans un poêlon, faire revenir les champignons dans le beurre. Ajouter la farine, puis le contenu de la tasse, la sauce épaissira. Rectifier l’assaisonnement et continuer la cuisson 5 minutes.  

4. Ne reste plus qu’à faire le montage. Dans chacune des assiettes, placer une galette, la surmonter de morceaux de canard, faire de même avec la deuxième en la garnissant avec le reste du canard et laisser la troisième galette couronner le tout. Entourer de la sauce aux champignons et à l’orange.

 Adaptée de la recette suivante, 



samedi 19 mai 2018

Galettes de poulet bbq à la mexicaine +


Un menu bistro quand on n’a que peu de temps pour cuisiner, c’est vraiment ce que nous préférons tous les deux. Des galettes de poulet aux poivrons grillés à cuire sur les grilles du barbecue (moi), une salsa finement relevée (lui), des petites pommes de terre rissolées express (moi), une salade de roquette à la moutarde d’estragon (lui), en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, nous sommes attablés devant un repas débordant de saveurs. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
8 petites pommes de terre, en moitiés ou en quartiers 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
Sel, poivre et paprika au goût 

Galettes de poulet aux poivrons grillés 
250 g de poulet cru haché 
1 poivron grillé, la peau retirée, en dés 
2 c. à soupe de chapelure panko 
1/2 c. à thé de cumin moulu 
1/4 c. à thé de sel 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

Salsa à l’avocat 
3 tranches d’oignon rouge, hachées finement 
2 tomates cocktail, en dés 1/2 avocat, en dés 
1 ou 2 bouquets de coriandre, hachés finement
1 poignée de dés de poivron cru 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de jus de lime 
Le zeste de 1/2 lime 
1 nuage de sauce pimentée 
Sel et poivre au goût 

Salade de roquette express 
1 1/2 tasse de roquette 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de moutarde à l’estragon 
Bouquets de chou-fleur au goût 
1 petit concombre tranché 
6 tomates raisins, en moitiés 
Sel et poivre 

1. Dans un plat allant au micro-ondes, cuire les petites pommes de terre dans un fond d’eau, 4 ou 5 minutes. Égoutter et réserver. Pendant la cuisson des galettes, on les fera rissoler dans un poêlon dans l’huile, celle-ci simplement saupoudrée d’un peu de sel, d’un peu de poivre et de généreuses pincées de paprika. 

2. Dans un bol moyen, rassembler les ingrédients des galettes. Bien mélanger avec les mains et façonner deux galettes. Sur les grilles huilées et bien chaude du barbecue, cuire les galettes 5 minutes sur chaque face. 

 3. Dans un autre bol plus petit, réunir les ingrédients de la salsa. Et bien mélanger. 

4. Préparer la vinaigrette de la salade en mélangeant moutarde à l’estragon, huile et assaisonnements. Menus agrémenté ici de tortillas posées sur le gril en fin de cuisson des galettes, avec des tranches d’aubergine déjà grillées au four.


vendredi 18 mai 2018

Darnes de saumon bbq aux saveurs de framboise +


Les jus de clémentine et de pomme composent un bain de douceur avec les framboises, la chair du saumon s’en régale pour le plus grand bonheur des papilles, une fête pour les yeux, un délice pour le palais. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux  
2 darnes de saumon de 150 g chacune  
Sel, poivre et paprika 
Quelques framboises pour garnir 

Marinade et sauce aux saveurs de framboise  
1/3 tasse de jus de pomme brut  
1/3 tasse de jus de clémentine ou d’orange 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
2 c. à thé de sirop d’érable  
2 c. à thé de vinaigre de framboise, ou de vinaigre de vin blanc 
5 framboises, écrasées à la fourchette  
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
1 lichette de crème légère  ou de mélange laitier à cuisson 

1. Dans une tasse à mesurer, réunir les ingrédients de la marinade sauf la fécule de maïs et la crème, qui seront ajoutées à l’étape de la sauce.  

2. Dans un plat pouvant contenir les darnes côte à côte, verser le tiers du contenu de la tasse et y faire macérer les darnes durant une heure au frigo, la plat recouvert d’une pellicule plastique.  

3. Ranger le reste de la marinade au frigo, c’est ce qui constituera la sauce. Retirer les darnes du frigo 30 minutes avant la cuisson. Les déposer dans une assiette et les saupoudrer de sel, de poivre et de paprika. Jeter la marinade.  

4. Sur les grilles bien huilées et bien chaudes du barbecue, faire griller les darnes 3 minutes de chaque côté, c’est le temps qu’il a fallu à notre petit barbecue électrique pour obtenir une cuisson parfaite.  

5. Pendant ce temps, verser le reste de la marinade non utilisée au-dessus d’un tamis dans une petite casserole et la faire chauffer en prenant soin d’y ajouter la fécule de maïs délayée. Porter à ébullition, cuire 2 ou 3 minutes et laisser épaissir doucement avec la lichette de crème. 

Servies ici avec de l’orzo, des petites pâtes en forme de riz qui s’harmonisent agréablement avec ce plat exquis.