jeudi 31 décembre 2015

Casserole de canard confit aux poires caramélisées +


Poire, canard et fromage, trois aliments dont nous sommes friands, dont j’étais curieuse de goûter la riche association. Une recette conçue pour des cassolettes, mais que j’ai transformée en un seul plat et simplifiée pour pour qu’elle soit plus facile à réaliser, plus rapide et tout aussi savoureuse. Je pense avoir réussi, nous nous sommes régalés. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
2 poires, pelées et coupées en tranches
1 c. à thé de sucre 
3 c. à soupe de jus de citron 
2 cuisses de canard confites, précuites et désossées 
1 c. à soupe de gras de canard prélevé sur les cuisses confites 
1 petite échalote sèche, hachée 
20 champignons de Paris (1 barquette) , lavés et coupés en deux 
2 tranches de prosciutto, en dés 
2 tasses de pâtes courtes cuites 
1/2 tasse de crème 15 %, ou de bouillon épaissi au beurre manié 
1 tasse de cheddar, râpé 
1 c. à soupe de pesto (facultatif) 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. Déposer les poires dans un bol et les arroser de jus de citron. Bien mélanger. Réserver. 

2. Dans un grand poêlon, faire revenir à feu moyen les dés de prosciutto dans un peu du gras de canard prélevé des cuisses.  Ajouter l’échalote et les champignons et cuire quelques minutes dans le même poêlon. Retirer et réserver. 

3. Dans le poêlon, ajouter les poires réservées et les faire caraméliser avec 1 c. à thé de sucre. Saler et poivrer, retirer du poêlon, réserver. 

4. Dans le fond d’une assiette à tarte profonde, étendre la chair des cuisses de canard confites, puis le mélange de champignons, puis les pâtes (la recette originale met des petites pommes de terre à la place...)

5. Recouvrir avec les poires, parsemer de fromage râpé. Ajouter la crème et le pesto si on a. 

6. Enfourner et cuire de 15 à 20 minutes sur la grille du centre. Allumer le gril (broil) 2 minutes ou jusqu’à ce que le fromage soit gratiné. 

Adaptée de la recette suivante: https://www.iga.net/fr/recettes_inspirantes/recettes/cassolettes_de_canard_confit_et_de_poires_caramelisees



mercredi 30 décembre 2015

Pâtes aux escargots dans une seule casserole


Mon deuxième essai de cuire les pâtes avec ses garnitures dans une seule casserole n’a pas eu le succès du premier. Parce que je n’avais pas mis suffisamment de liquide, les pâtes ont collé légèrement et sont devenues pâteuses. J’ai donc revu la quantité de liquide à la hausse ci-dessous, car le reste était délicieux, raison pour laquelle je consigne tout de même la recette. Je la referai certainement, histoire d’y ajouter notre appréciation. 

Ingrédients pour deux 
150 g de spaghettini, quantité pour deux 
1 petite conserve d’escargots 
1/2 tasse de bière 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
10 champignons tranchés 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 c. à thé d'huile d’olive 
2 tasses de bouillon réduit en sel 
Sel au goût 

Garniture 
2 c. à soupe de pesto du commerce ou maison (ma recette ci-dessous) 
3 c. à soupe de pignons pour garnir 
Sel et poivre au goût 

1. Rincer les escargots, les égoutter et les faire tremper dans la bière 1 heure. 

2. Placer les pâtes dans une large casserole en les coupant en deux au besoin. Ajouter le concentré de tomate dilué dans la bière de trempage, mais sans les escargots, inclure dans la casserole les champignons, le poivre de Cayenne, l’huile d’olive et le bouillon. 

3. Couvrir et porter le tout à ébullition. Réduire le feu et laisser cuire de 8 à 10 minutes sur feu moyen-doux, le temps que les pâtes soient cuites et que les liquides soient absorbés. 

4. Ajouter les escargots et 1 c. à soupe de pesto, bien mélanger et remettre le couvercle. Laisser reposer 2 min, le feu éteint. 

5. Servir les pâtes nappées du reste du pesto et des pignons. 

Pesto express à la roquette et au basilic 
2/3 tasse de jeunes feuilles de roquette, hachées au couteau 
1/3 tasse de feuilles de basilic, hachées au couteau 
1 gousse d’ail, pressée 
2 c. à soupe d’huile d’huile d’olive 

 Mettre le tout dans un petit mélangeur et pulser jusqu’à l’obtention d’une texture granuleuse.

mardi 29 décembre 2015

Koulibiac simplifié pour deux


Le koulibiac est un étagé en croûte composé de saumon, d’épinards, de champignons à la crème et d’oeufs. Parce qu’il est assez long à préparer, j’en ai fait une version plus rapide et plus légère en remplaçant la pâte feuilletée par des feuilles de brick et en omettant les oeufs durs. Ce qui ne l’empêche nullement d’être craquant et délicieux. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 filet de saumon de 330 g 
1 c. à thé d’aneth
1 c. à soupe de beurre + 1 c. à soupe de jus de citron 
10 champignons, tranchés 
1 petite gousse d'ail, dégermée et pressée 
1 c. à thé de farine 
1/3 tasse de crème à cuisson 15 % 
4 feuilles de brick* 
3 ou 4 c. à soupe de beurre fondu ou de margarine Or 
2/3 tasse de riz cuit (le basmati cuit en 8 min) 
1 tasse d’épinards, hachés à la main et un peu de muscade 
Sel et poivre au goût 

La cuisson se termine dans une four à 350 °F. 

Le saumon 
Dans une assiette de verre allant au micro-ondes, une assiette à tarte par exemple, faire fondre le beurre quelques secondes, puis ajouter le jus de citron. Assaisonner le pavé d’aneth, le déposer dans l’assiette, côté chair sur le verre, et recouvrir l’assiette d’un papier ciré. Cuire 2 min au micro-ondes à intensité moyenne/forte. Retourner le filet et cuire encore 1 min. Retirer et laisser tiédir. Lorsque le poisson aura refroidi, retirer la peau. 

Les champignons 
Chauffer un petit poêlon, y faire fondre le beurre et cuire sur feu moyen-doux l'ail et les champignons, environ 3 min. Incorporer la farine en remuant, le jus de cuisson du poisson et la crème. Assaisonner au goût et réserver. 

Le montage 
Sur une assiette à tarte profonde beurrée, étaler 1 feuille de brick et la badigeonner de beurre fondu. Recouvrir d’une autre feuille le badigeonner de beurre. 

Étaler une fine couche de riz dans l’assiette, recouvrir d’épinards et saupoudrer de muscade, disposer des morceaux de saumon défaits à la main et terminer par la sauce aux champignons. 

 Recouvrir avec une autre feuille de brick, badigeonner de beurre fondu et couvrir avec la dernière feuille de brick, également badigeonnée de beurre. 

Replier les pétales de pâte vers le centre de l’assiette et déposer une assiette à tarte beurrée afin de les tenir en place. Enfourner sur la grille du centre et cuire encore une quinzaine de minutes. 

Retirer l’assiette, cuire encore 5 min avant d’allumer le gril 2 ou 3 min de manière que le koulibiac soit bien doré. 

 Servir avec une bonne salade et déguster. 

*Note gourmande 
Les feuilles de brick sont rondes et séparées dans l’emballage par des feuilles de papier parchemin. Elles se manient facilement, sont moins fragiles que la pâte filo et se conservent au frigo. On les trouve dans les épiceries, multi-ethniques ou orientales et chez Adonis.



lundi 28 décembre 2015

Quiche sans croûte à la courge musquée


On revient à des mets moins riches après les excès de Noël, on finit l’année en bonne santé, on recycle des légumes, un reste de courge, d’épinards et de fromage et on se régale d’un repas sans viande. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre pointes 
2 tasses de dés de courge musquée 
1 poireau, émincé 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à soupe de beurre 
1 tasse de lait de coco léger 
2 oeufs * 
1/4 tasse de farine 
1/4 tasse de yogourt 
1 bonne poignée de jeunes épinards, hachés au couteau 
1/4 c. à thé de muscade 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 tasse de gruyère, râpé (environ 60 g) 
Sel et poivre au goût 

La cuisson se termine dans un four à 400 °F. 

1. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir le poireau et les dés de courge quelques minutes dans la matière grasse. Ajouter le lait de coco, couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter entre 10 et 15 min jusqu’à ce que les dés de courge soient tendres. Retirer le poêlon du feu et réserver.  

2. Pendant ce temps, dans un bol moyen, battre les oeufs, ajouter la farine en pluie (tamisée au-dessus du bol) et le yogourt. Bien mélanger, ajouter les épinards, la muscade et le poivre de Cayenne. 

3. Une fois la préparation de courge tiédie, lui ajouter le mélange d’oeufs et les trois-quarts du fromage. Transvider dans une assiette à tarte profonde beurrée et recouvrir avec le reste du fromage. 

4. Enfourner sur la grille du centre et cuire de 20 à 25 de minutes jusqu’à ce que la surface de quiche soit ferme et bien dorée. 

* En ajoutant un troisième oeuf à la préparation, on obtiendra une quiche plus ferme, celle que j’ai préparée manquait un peu de tenue au premier service. Une fois refroidie, elle se coupe mieux et on peut la réchauffer au micro-ondes.

dimanche 27 décembre 2015

Gâteau aux poires et au yogourt


Ce gâteau est idéal pour recycler un reste de yogourt ou de crème sure, il se cuisine rapidement, sa texture est légère et il n’est pas sucré à l’excès. Ce dernier point m’a donné envie de le glacer d’une sauce au rhum, recette adaptée du clafoutis aux pommes de Loubar, que je remercie pour cette délicieuse idée, modifiée légèrement selon mes critères santé. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour six à huit portions 
1 tasse de farine tout usage non blanchie 
¼ c. à thé de sel 
1 c. à thé comble de levure chimique ( poudre à pâte) 
2 œufs battus 
½ tasse de yogourt grec nature ou de crème sure 
½ tasse de sucre 
1 c. à thé de vanille 
2 poires, pelées et en dés 
1/3 tasse d’huile de pépins de raisin, ou d’une huile au goût neutre 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. Dans un bol moyen, réunir la farine, le sel et la levure chimique. Mélanger et réserver. 

2. Dans un bol plus grand, réunir les œufs, le yogourt, le sucre, la vanille et l’huile. Bien mélanger, puis ajouter les ingrédients secs et remuer pour que la farine soit bien intégrée aux restes des ingrédients. Ajouter ensuite les dés de poire. 

3. Verser dans une assiette à tarte profonde beurrée. 

4. Enfourner et cuire 35 min où jusqu’à ce qu’un cure-dents qu’on enfonce dans la pâte en ressorte sec et propre. 

Sauce au rhum 
1/4 tasse de sucre 
1/4 tasse de beurre ou de margarine Or 
1/4 tasse de crème 
1/2 c. à thé de vanille 
4 c. à soupe de rhum 

Dans une petite casserole faire fondre le beurre, le sucre avec la crème sur feu moyen en brassant jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Laisser mijoter 5 minutes ou moins (moi, 2 min), retirer du feu ajouter la vanille et le rhum. En napper le gâteau. 

La recette qui a inspiré ce gâteau 

Le clafoutis aux pommes de Loubar 

samedi 26 décembre 2015

Coquilles de fruits de mer, sauce à la crème +

  


Queues de homard, crevettes et pétoncles nageant dans une sauce à la crème et aux tomates séchées ont composé notre délicieux dîner de Noël. Fruits de mer servis dans des coquilles garnies de riz et accompagnés simplement d’une salade de roquette et d’un bon verre de vin blanc.

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 queues de homard, décongelées 
6 grosses crevettes, décongelées
8 pétoncles moyens 
2/3 tasse de riz 
1 1/3 tasse de bouillon de fruits de mer ou de poulet 

Sauce à la crème et aux tomates séchées 
1 c. à soupe d’huile +1 c. à soupe de beurre 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées 
1 gousse d’ail, pressée 
1/3 tasse de vermouth blanc 
1/3 tasse de bouillon de poulet 
1/3 tasse de crème à cuisson 15 % + 1 c. à thé de fécule délayée 
1/4 c. à thé de poivre de Cayenne ou sauce au piment au goût 
8 feuilles de basilic frais, hachées finement
1/2 tasse de gruyère râpé 

La cuisson se termine dans un four à 400 °F. 

1. Dans une petite casserole contenant de l’eau bouillante additionnée d’ail et de citron, cuire les queues de homard de 3 à 5 min. Retirer et réserver. Déposer les crevettes dans la casserole et cuire 3 min. Retirer et décortiquer homard et crevettes. 

2. Dans une autre, faire cuire le riz dans le bouillon environ 18 min ou jusqu’à ce qu’il soit tendre. 

3. Dans un poêlon, faire dorer dans l’huile et le beurre les pétoncles 2 ou 3 min, assaisonnés au préalable de poivre et d’un peu de paprika. Retirer du poêlon et réserver. 

4. Dans le poêlon, faire revenir les tomates séchées et l’ail 1 min. Ajouter le vermouth et laisser réduire 2 min. Ajouter le bouillon, puis la crème additionnée de fécule et remuer à la cuillère de bois, la sauce épaissira. 

5. Ajouter les fruits de mer réservés, saupoudrer de poivre de Cayenne, goûter, rectifier l'assaisonnement au besoin.

6. Répartir le riz cuit dans des coquilles ou des ramequins allant au four, verser la sauce aux fruits de mer, garnir de basilic et de fromage râpé et enfourner sur la grille du centre environ 10 min ou jusqu’à ce que le tout soit bien chaud. Allumer le gril et faire gratiner 2 ou 3 min. 

vendredi 25 décembre 2015

Couscous aux boulettes de merguez et au poulet +


Ce couscous, même s’il n’est pas pas préparé dans les règles de l’art, est tout de même délicieux avec ses épices marocaines, ses légumes tendres et fondants, ses morceaux de poulet bien dorés et ses petites boulettes faites de saucisses de boeuf et d’agneau. Une autre savoureuse version vite prête de ce plat traditionnel maghrébin. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
225 g de poulet, en cubes 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1 petit oignon haché 
1/2 poivron rouge, en dés 
1/2 poivron jaune, en dés 
6 carottes nantaises, en rondelles 
1 gousse d’ail, pressée 
3/4 c. à thé de ras-el-hanout 
1/2 c. à thé de cumin 
1/4 c. à thé de gingembre 
1/8 c. à thé de poivre 
1 bâton de cannelle 
1 1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
1 petite conserve de pois chiches, rincés et égouttés 
3 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée 
Sel au goût 

Boulettes de merguez 
4 saucisses merguez, débarrassées de leur peau et leur chair défaite 
1/4 tasse de chapelure, panko ou non assaisonnée 
1/4 tasse de lait 
1/2 oeuf 

1. Commencer par préparer les boulettes en réunissant tous les ingrédients indiqués. Bien mélanger, inutile d’assaisonner, les saucisses sont déjà bien épicées. Façonner 6 petites boulettes de la grosseur de balles de ping-pong. Déposer sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin et cuire 24 min dans un four à 400 °F, en retournant les boulettes à mi-cuisson. Réserver. 

2. Pendant leur cuisson, dans un grand poêlon ou un wok avec couvercle, faire dorer les cubes de poulet dans la moitié de l’huile. Retirer du poêlon et réserver. 

3. Verser le reste de l’huile et y faire dorer l’oignon, les poivrons et les carottes. Ajouter l’ail, les épices, verser le bouillon et le concentré de tomate, incorporer les pois chiches. Couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 20 min. Après 10 min, ajouter le poulet. Après 5 autres min, ajouter les boulettes et laisser bouillonner encore 5 min. 

4. Garnir de coriandre et déguster avec de la semoule de couscous.

jeudi 24 décembre 2015

Pâtes à la putanesca dans une seule casserole


Cette manière de cuire les pâtes avec leurs garnitures s’est répandue à la vitesse de l’éclair dans les blogues de cuisine. Comme toujours, j’ai tardé à cuisiner la trouvaille gourmande de l’année passée. Mais je suis ravie de ma découverte et mon amoureux des pâtes aussi; car de pasta-sceptiques que nous étions, nous sommes devenus dès le premier essai des pasta-tout-en-un-convaincus. À cette recette, il a bien fallu que j’ajoute ma touche personnelle, un pesto express maison aux tomates séchées et au basilic frais. Un régal ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
150 g de spaghetti complet, une quantité pour deux de pâtes de blé entier
300 g de tomates, pelées, soit 10 tomates campari épépinées et hachées au couteau 
30 g d'olives noires, 7 environ, dénoyautées à la main et hachées 
1 c. à soupe de câpres, rincées 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 c. à café d'huile d’olive 
2 tasses de bouillon réduit en sel 
2 c. à soupe de pesto maison (voir à la fin de la recette) 
Sel et poivre au goût 

1. Couper les tomates en dés, les olives noires en quatre ou en six et presser la gousse d'ail. Réserver. 

2. Placer les pâtes dans une large casserole en les coupant en deux au besoin. Ajouter les câpres, le poivre de Cayenne et le reste des ingrédients préparés sauf le pesto. 

3. Verser le bouillon froid et ajouter l'huile d'olive. Couvrir et porter le tout à ébullition. Laissez cuire de 12 à 15 minutes à feu moyen, le temps que les pâtes soient cuites et que le bouillon soit absorbé. 

4. Servir sans attendre en garnissant chaque assiette de 1 c. à soupe de pesto. 

Petit pesto maison express 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées au couteau 
10 feuilles de basilic, hachées au couteau 
1 belle gousse d’ail, pressée 
2 c. à soupe d’huile d’olive 

J’ai tout mis dans un hachoir électrique et j’ai pulsé jusqu’à l’obtention d’une texture granuleuse. J’ai ajouté ensuite 2 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé. 

La recette originale : 

mercredi 23 décembre 2015

Tofu parmigiana +


Du tofu à trois jours de Noël ? Pourquoi pas cet aliment santé avant les excès, me suis-je dit, même si je n’en suis vraiment pas friande. Or, coup de chance, c’est la meilleure recette de tofu que nous ayons goûtée. La présentation est sans doute à refaire, peut-être en étagé un peu comme une lasagne, les tranches entrecoupées de quelques légumes grillés. Toutefois, servi tel quel, la rapidité d’exécution et les saveurs sont remarquables, on se délecte de la sauce et du fromage croustillant, et on oublie qu’il s’agit de tofu. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 bloc de tofu ferme de 200 g, environ 
1/2 tasse de chapelure panko ou de chapelure nature 
1/4 de tasse de parmesan râpé 
1 c. à thé d' épices italiennes (en parts égales: origan, basilic, fenouil et menthe) 
1 gousse d’ail, pressée 
1 oeuf battu
1 1/2 c. à soupe d' huile d’olive 
1/2 tasse de coulis de tomates (moi 1 petite conserve de jus de légumes de 150 ml, mais un peu plus si vous êtes des sauceux...!) 
5 ou 6 feuilles de basilic (omis, je n’avais plus, hélas!) 
1/2 tasse de mozzarella râpée (reste de cheddar râpé) 

La cuisson se termine sous le gril du four, mais sur la grille du centre. 


1. Couper le bloc de tofu en tranches d'environ 0,5 cm (1/4 de po) d'épaisseur. Bien éponger les tranches à l'aide de papier absorbant. 


2. Dans un bol, mélanger la chapelure avec le parmesan, les épices italiennes, l'ail et l'assaisonnement. 


3. Dans un autre bol, battre l’oeuf. 

 
4. Passer les tranches de tofu dans les oeufs battus puis les enrober de chapelure. 

 
5. Dans une poêle anti-adhésive allant au four, chauffer l'huile à feu moyen. Faire dorer les tranches de tofu de 2 à 3 minutes de chaque côté. 


6. Préchauffer le four à la position «gril» (broil). 


7. Verser le jus de légumes (ou le coulis de tomate) autour des tranches de tofu. 

 8. Parsemer de basilic, de fromage râpé et, ce n’est pas dans la recette mais c’est délicieux, du reste de la chapelure assaisonnée. Faire gratiner au four sur la grille du centre entre 3 et  5 minutes. 

Adaptée pour deux avec de légères modifications:


mardi 22 décembre 2015

Pavés de saumon express à l’orientale


Une recette facile qui se prépare en quelques minutes, un mode de cuisson express, un repas sain et nourrissant, ces conditions sont ce que nous recherchons en cette période qui précède les Fêtes où le temps nous semble encore plus précieux. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 pavé de saumon de 325 g séparé en deux 
Vermicelles de riz pour deux 
3 c. à soupe de coriandre ou de persil 

Vinaigrette orientale 
Le jus de 1 clémentine 
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel 
1 c. à soupe de sauce de poisson 
1 c. à soupe de vinaigre de riz ou balsamique 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
1 c. à thé de miel 
1/2 c. à thé de moutarde 
1 gousse d’ail, pressée 
3 tranches de gingembre, hachées finement 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou sauce au piment
Pas de sel, poivre au goût

1. Dans un petit bol, réunir tous les ingrédients de la vinaigrette et bien mélanger. 

2. Mettre les pavés sur une assiette Prélever 1 c. à soupe de la vinaigrette et en arroser le saumon. Laisser macérer pendant 1 h sur le comptoir avant la cuisson. 

3. Faire chauffer l’eau pour les vermicelles et les cuire en suivant les instructions sur l’emballage. 

4. Dans une assiette creuse allant au micro-ondes, déposer les pavés. Cuire 2 min à intensité moyenne-forte. Retourner les pavés et cure encore 1 min. Laisser reposer 3 min. 

5. Égoutter les vermicelles, garnir de coriandre hachée, arroser de vinaigrette et bien mélanger avant de les glisser dans une assiette et d’y déposer les pavés de saumon.

lundi 21 décembre 2015

Médaillons de porc à la poire et au chèvre +


Ces tendres tranches de porc servies sur un lit de poire et de fenouil sont un délice. Elles sont prêtes à servir en quelques minutes. Il suffit de préparer les ingrédients à l’avance et de suivre les étapes pour obtenir une cuisson parfaite. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 filet de porc de 375 g, tranché en 7 ou 8 médaillons 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de beurre 
La moitié d’un petit bulbe de fenouil, finement tranché 
1 poire, tranchée 
1/2 tasse de bière Éphémère aux poires 
1/4 tasse de crème 15 % 
1 nuage de muscade 
7 ou 8 rondelles de fromage de chèvre, Ste-Maure ou autre
Sel, poivre et paprika au goût

La cuisson se termine dans un four à 400 °F. 

1. Saler et poivrer les médaillons et les saupoudrer de paprika. Dans un poêlon allant au four, chauffer la matière grasse sur feu moyen. Dorer les médaillons sur les deux faces, 2 min, retirer du poêlon et réserver à couvert. 

2. Dans le même poêlon, faire revenir le fenouil et les tranches de poire 3 min sur feu moyen. Déglacer avec la bière et laisser mijoter de 3 à 5 min avant d’ajouter la crème et la muscade. 

3. Remettre les médaillons dans le poêlon, placer une rondelle de chèvre sur chacun et enfourner sur la grille du centre, pas plus de 3 min pour une cuisson rosée. Allumer le gril et faire gratiner le chèvre 2 ou 3 min en surveillant jusqu’à ce qu’il soit fondant. 

4. Servir avec des petites pommes de terre rissolées et une bonne salade. 

Improvisation inspirée par la bière Éphémère aux poires, une délectable boisson fabriquée par les brasseurs Unibroue, et par une recette que j’ai adaptée très librement en feuilletant le livre Les recettes Unibroue.

dimanche 20 décembre 2015

Pilons de dinde au vin rouge et spirales de pâte +


Cette recette déjà préparée avec du poulet est idéale quand on veut retrouver le bon goût de la dinde sans avoir des restes à ne plus savoir qu’en faire. J’aurais pu fort bien m’arrêter là et la déguster ainsi, mais comme j’aime bien me compliquer la vie, j’ai désossé la viande pour la servir avec des spirales de pâte. Je vous donne donc ici la méthode au complet au cas où vous aimeriez essayer ces intrigantes et savoureuses spirales faites une première fois avec du pesto. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux avec un petit reste 
4 pilons de dinde environ 1 kg en tout 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à soupe de beurre 
2 tanches de prosciutto en dés 
1 gros oignon coupé en pétales 
4 gros champignons, tranchés 
2 c. à soupe de farine  
3/4 tasse de de vin rouge 
1 /2 tasse de bouillon de poulet, un peu plus pour la sauce
3 feuilles de laurier 
1/2 c. à thé de dakka* (recette ci-dessous) ou autre mélange d’épices 
Sel, poivre et paprika 

Spirales de pâte 
Ingrédients pour deux 
1 tasse de farine tout usage 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1/4 c. à thé de bicarbonate de soude 
1/4 c. à thé de sel 
3 c. à soupe bombée de margarine Or 
1/4 tasse de lait + 1 c. à thé de vinaigre blanc 
Fromage râpé et feuilles d’épinard (facultatif)

1. Saler poivrer et saupoudrer les pilons de dinde de paprika. Dans un grand poêlon allant au four, bien colorer la viande en deux temps dans la matière grasse, environ 10 minutes.  Transférer les pilons dans une assiette. 

2. Dans le même poêlon, cuire le prosciutto 1 minute. Ajouter l’oignon et les champignons et cuire 5 minutes. Saupoudrer de farine, remuer et cuire encore 2 minutes. Déglacer avec le vin rouge et faire réduire de moitié, soit environ 5 minutes. Remettre les pilons dans le poêlon. 

3. Verser le bouillon à mi-hauteur des cuisses, ajouter les feuilles de laurier et le dakka, couvrir et laisser mijoter pendant 2 h en remuant toutes les 30 minutes. Après 1 h 30 de cuisson, goûter à la sauce et rectifier l’assaisonnement au besoin. À cette étape, on peut y ajouter des légumes cuits, ce que j’ai fait en ajoutant des carottes pré-cuites.

4. Si on désire ajouter des spirales, il faut retirer les pilons du poêlon et les désosser avant de remettre la viande dans la sauce. Au besoin, si la sauce a trop réduit, ajouter du bouillon afin d’y cuire les spirales. Pour ma part, avec mes quatre pilons, j’ai obtenu presque 4 tasses de belle viande, que j’aurais pu aussi glisser entre deux abaisses pour faire un pâté. Je l’essayerais sans doute une autre fois. 

5. Préparer ensuite les spirales. Dans un bol moyen, mélanger la farine, la levure chimique, le bicarbonate et le sel. Couper la margarine dans les ingrédients secs à l'aide d'un coupe-pâte ou de deux couteaux, jusqu'à ce que le mélange soit grumeleux et ressemble à une chapelure grossière. Il importe de bien intégrer la margarine dans la farine. Ajouter le lait d'un seul coup et mélanger rapidement à la fourchette juste assez pour humecter les ingrédients. Mettre sur une planche enfarinée et pétrir délicatement du bout des doigts quelques secondes. 

6. Rouler la pâte et l’abaisser en un rectangle de 17 x 36 cm soit 7 x 14 po. À cette étape, on peut y ajouter du pesto en une bande de 4 cm (1 1/2 po) sur toute la longueur de la pâte ou se contenter d’y saupoudrer du fromage et des feuilles d’épinard, ce que j’ai fait hier. Rouler sur la longueur en partant de la bande garnie. Couper le rouleau pour obtenir 8 belles tranches. Placer les spirales sur le dessus de la sauce en les espaçant et en les y enfonçant légèrement. 

7. Mettre le poêlon sur la grille du centre dans un four à 400 °F et cuire 25 min ou jusqu’à ce que les spirales soient dorées. Ne faites pas comme moi, qui ai choisi la cuisson à convection parce que j’étais pressée, ce qui a réduit considérablement la sauce. 

J’ajoute aussi la recette d’un mélange d’épices syrien qui se rapproche beaucoup de nos épices à tourtière. 

Dakka, mélange d’épices syrien 
4 c. à thé de piment de la Jamaïque
3 c. à thé de poivre en grains 
1 c. à thé de cannelle
1 c. à thé de clou de girofle
1/2 c. thé de muscade
½ c. à thé de graines de cardamome (la gousse écrasée, on récupère les graines

Verser les épices entières dans un poêlon et chauffer à sec 1 min ou jusqu’à ce que les arômes se développent. Les piler au mortier ou dans un moulin à café, les mélanger aux épices déjà moulues et conserver dans un flacon hermétique à l’abri de la lumière. 

La recette de la dinde braisée au vin rouge 

La recette de mon premier essai de spirales 


samedi 19 décembre 2015

Petits pétoncles de baie aux saveurs indiennes



Ces petites billes au goût de noisette sont infiniment agréables à déguster sur un lit de riz ou de pâtes, elles s’harmonisent délicieusement avec les épices indiennes. La présence de la courge musquée apporte douceur et texture à cette sauce que le lait de coco vient enrichir de son onctuosité alors que le gingembre et les caris l’aromatisent subtilement. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux avec restes 
1 sac de pétoncles de baie de 340 g, décongelés, rincés et égouttés 
1 c. à soupe d’huile au goût neutre + 1 c. à thé de beurre 
1 poireau, émincé 
1/2 poivron rouge, en dés 
1 tasse de dés de courge musquée 
1 gousse d’ail, pressée 
3 tranches de gingembre, hachées finement 
1/2 c. à thé de curcuma 
1/2 c. à thé de cari de Madras 
1/4 c. à thé de garam masala 
1 tasse de bouillon de poulet 
1/2 tasse de lait de coco léger 
1 c. à thé comble de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
3 c. à soupe de coriandre fraîche 
Sel et poivre au goût 

1. Dans un grand poêlon ou un wok, faire revenir le poireau, le poivron et la courge dans la matière grasse sur feu moyen. Laisser attendrir les légumes 2 ou 3 min avant d’ajouter l’ail, le gingembre et les épices. Cuire celles-ci 1 min, puis verser le bouillon, couvrir, porter à ébullition et laisser mijoter doucement 15 min ou jusqu’à ce que les dés de courges soient tendres. 

2. Verser le lait de coco et la fécule délayée dans le poêlon et cuire encore 3 min, le temps que la sauce épaississe. Ajouter ensuite les petits pétoncles et laisser pocher 3 min environ, jusqu’à cuisson parfaite. 

3. Servir cette sauce délectable sur du riz basmati ou sur des pâtes et garnir de coriandre fraîchement ciselée.

vendredi 18 décembre 2015

Hauts de cuisse cacciatore


Quelques ingrédients de la cuisine italienne, poivrons, ail, champignons, vin et bouillon parfumé de tomate ont fait une fête à ces hauts de cuisse de poulet. Un repas préparé rapidement qui laisse de bonnes saveurs en bouche. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d' huile de canola + 1 c. à thé de beurre 
4 hauts de cuisses sans os et sans peau, env. 400 g 
1 échalote sèche, hachée 
1/2 poivron rouge + 1/2 jaune, en dés 
1 gousse d’ail pressée 
10 champignons, tranchés 
1/3 de tasse de vin blanc sec (facultatif)
2 c. à soupe de concentré de tomate 
1 c. à thé comble d’un mélange italien (basilic, origan, fenouil, menthe) 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou de piments en flocon 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet 
3 c. à soupe de persil haché (oubliées pour la photo) 
Sel, poivre et paprika au goût 

1. Assaisonner les hauts de cuisse de sel, de poivre et de paprika. Dans une casserole, un grand poêlon ou un wok, chauffer l'huile et le beurre à feu moyen. Faire dorer les hauts de cuisses de 2 à 3 minutes de chaque côté. Transférer la viande dans une assiette. 

2. Dans la même casserole ou poêlon, faire revenir l’échalote, les poivrons, l’ail et les champignons de 2 à 3 minutes. Ajouter le vin blanc et porter à ébullition. Laisser mijoter de 2 à 3 minutes. Incorporer le concentré de tomate. 

3. Ajouter les herbes et le poivre de Cayenne, verser le bouillon et remettre les hauts de cuisse dans cette sauce. Couvrir et laisser mijoter sur feu doux 20 minutes ou jusqu'à ce que le poulet soit cuit. Au moment de servir, saupoudrer de persil. 

Servir avec des pâtes et une petite salade.