mercredi 19 février 2020

Petits poudings aux pommes de terre, façon Yorkshire, v.2 +


Je reviens sur cette chouette recette qui en a intrigué plusieurs, je l’ai un peu simplifiée pour la rendre plus pratique. Je l’ai préparée hier avec le reste d’une bonne purée à la patate douce. Le résultat est encore plus savoureux et c’est plus facile d’y glisser un dé de fromage, ce qui donnera au pouding un atout de plus en réception. 

Appréciation *** 1/4  
Ingrédients pour quatre petits ramequins  
1/2 tasse de purée de pommes de terre et de patate douce tiède 
4 petits cubes de fromage, raclette ou cheddar fort, ou autre 
50 g de farine, moi, 1/2 tasse moins 1 c. à soupe  
1 oeuf  
90 ml de lait  
1 peu de sel 
Huile de pépins de raisin ou margarine Or pour la cuisson au four  

La cuisson se fait dans un four à 400 ° (200 °C) et dure 20 minutes.  

1. Si la purée a été réfrigérée, la passer 15 secondes au micro-ondes. La diviser en quatre, façonner quatre boulettes et y insérer les cubes de fromage. Les aplatir doucement pour qu’elles forment des galettes et réserver. 

2. Allumer le four à 400 °F (200 °C.)  

3. Mettre la farine, l’oeuf et le lait et très peu de sel dans le contenant allongé d’un mélangeur à main. Mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.  

4. Déposer environ 1/2 c. à thé d’huile ou de margarine au fond de 4 ramequins (d’une contenance d’un peu plus de 125 ml ou 1/2 tasse) et placer immédiatement au four préchauffé jusqu’à ce que la margarine ou l’huile soit très chaude, environ 5 minutes.  

5. En travaillant rapidement, verser un peu de pâte, environ 4 c. à thé, dans chaque ramequin. Ajouter la galette de purée de pommes de terre, puis verser 4 c. à thé de pâte, dans chaque ramequin.   

6. Déposer les ramequins sur une assiette allant au four, enfourner et cuire entre 15 et 20 minutes, jusqu’à ce que les poudings soient dorés. J’ai laissé hier 18 minutes, j’aurais dû allumer le gril, et sans les déplacer, les faire dorer 2 ou 3 minutes de plus, je les trouve un peu pâlots, ce qui n’affecte en rien leur bon goût. 

 7. Les démouler à l’aide d’une spatule et servir immédiatement. On peut les préparer à l’avance et les réchauffer avant de les servir. 

Servis ici avec un petit pavé de truite aux câpres. Avec ce repas modeste, nous avons dégusté chacun deux petits poudings hyper délicieux. 

 Recette tirée du livre La pomme de terre, Manise, 2004.



mardi 18 février 2020

Poêlée de saucisses aux pommes et au chou +


Pour compléter ce trio harmonieux dans lequel la pomme apporte sa douceur, la pâte de cari et le lait de coco se sont imposés naturellement. Mais il manquait un ingrédient pour rendre la poêlée plus nutritive. J’ai trouvé un petit mélange de haricots en conserve* qui a su structurer le tout et composer un repas substantiel. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux avec petit reste 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 poireau, haché finement, ou 1 oignon 
6 ou 7 feuilles de chou nappa, émincées 
2 petites pommes, pelées et coupées en dés, Empire ou Cortland 
1 c. à thé de pâte de cari rouge 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet 
1/2 tasse de lait de coco léger 
1 petite conserve (395 ml-14 oz) de haricots mélangés* 
2 saucisses de poulet Toscane de marque Savori, en rondelles 
3 c. à soupe de coriandre émincées, ou de persil
Sel léger, les haricots sont sans sel ajouté, mais les saucisses ont un taux de sodium élevé 

 *De marque Bonduelle chez IGA, ce format est idéal pour les couples ou les personnes seules !

1. Dans un poêlon profond, attendrir le poireau dans la matière grasse, les parties plus coriaces du chou et les dés de pommes. Laisser cuire sur feu moyen durant 3 minutes. Ajouter l’ail et cuire 1 minute. 

2. Mouiller avec le bouillon et la pâte de cari, et laisser cuire 2 ou 3 minutes. Ajouter le lait de coco, les feuilles plus tendres du chou, bien mélanger et incorporer les haricots. Laisser mijoter à couvert 10 minutes. Déposer les rondelles de saucisses, porter à ébullition et laisser mijoter 5 minutes à couvert. 

3. Retirer le couvercle, rectifier l’assaisonnement au besoin, ajouter la coriandre et servir.


lundi 17 février 2020

Eggah à la courgette et à l’oignon +


Frittata en Italie, tortilla en Espagne, eggha au Moyen-Orient, on l’appelle omelette chez nous. En plus des oeufs indispensables dans la recette, deux ingrédients que je pense rarement à réunir: oignon et courgette. J’ai résisté au plaisir de leur ajouter de délicieuses tomates séchées, mais j’ai tout de même cédé au fromage, pour un résultat tout bonnement savoureux ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
3 gros oeufs 
3 c. à soupe de lait 
3 c. à soupe de feuilles de coriandre, ou de persil plat, émincées 
3 c. à thé d’huile d’olive 
1 oignon jaune, finement émincé 
1 petite gousse d’ail, pressée 
1 belle courgette moyenne 
1/2 tasse de fromage râpé, moi cheddar (facultatif, mon ajout) 
Sel et poivre au goût

La cuisson se termine sous le gril du four.

1. Dans un bol moyen, battre les oeufs en omelette avec le lait et la coriandre ou le persil. Saler et poivrer, réserver. 

2. Dans un poêlon allant au four, attendrir l’oignon dans 1 c. à thé d’huile durant 3 minutes, puis ajouter l’ail et cuire 1 minute. Incorporer cette poêlée dans le bol des oeufs. 

3. Couper la courgette sur la longueur, puis en tranches fines. Ajouter 2 c. à soupe d’huile dans le poêlon et y attendrir les tranches de courgette entre 3 et 5 minutes en remuant de temps en temps. 

4. Allumer le gril (broil) du four. Verser le contenu du bol sur les courgettes. Cuire 3 minutes en remuant la spatule du bord vers le centre une fois, puis poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la base de l’omelette commence à se colorer. 

5. Garnir de fromage et enfourner sur la grille du centre. Cuire 3 minutes ou jusqu’à ce que la surface de l’omelette soit prise et le fromage fondu. Retourner sur une assiette comme je l’ai fait, ou la faire glisser tout simplement sur l’assiette avant de la couper en pointes. 

Adaptée pour deux et légèrement modifiée, tirée du livre Plats complets bons pour la santé, Sélection du Reader’s Digest, 2008 pour l’édition française.


dimanche 16 février 2020

Cuisses de canard braisées au four, nos préférées +


Pendant trois ou quatre ans, il était difficile de trouver des cuisses de canard non confites. Était-ce une décision de la part des éleveurs de canard de nous en priver afin de nous habituer à choisir les cuisses confites qu’ils avaient mises en marché? Les choses ont changé depuis, on en voit désormais dans les épiceries, elles sont autour de 5 $ chacune, ce qui revient un peu moins cher que celles vendues confites. Mais le plaisir de leur ajouter les ingrédients qu’on aime est d’autant plus grand qu’elles sont tout aussi tendres et imprégnées de saveurs quand on les braise au four. Et quels parfums dansla cuisine ! Inutile de les cuire dans le gras, leur peau en contient suffisamment, les cuisses sont ainsi beaucoup moins salées et elles cuisent lentement après au moins une heure de macération.

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses crues de canard 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 tasse de bouillon de boeuf 
1 c. à soupe de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 

Marinade 
1/2 tasse de Pineau des Charentes, ou de vin blanc 
12 raisins rouges en moitiés 
1 c. à soupe d'huile d’olive 1 c. à soupe de sauce tamari 
1/2 c. à thé de graines de fenouil 
1 belle gousse d'ail, pressée 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F (150 °C) et dure 2 heures. 

1. Piquer la peau des cuisses à l’aide d’une petite brochette ou une fourchette à fondue. Dans un bol, réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer les cuisses 1 ou 2 heures. 

2. Retirer les cuisses de la marinade et conserver celle-ci. 

3. Dans un poêlon muni d’un couvercle, faire dorer les cuisses dans la matière grasse. 

4. Retirer les cuisses du poêlon, jeter la matière grasse. Dans le poêlon verser la marinade réservée, chauffer jusqu'au point d'ébullition, remettre les cuisses, couvrir et enfourner pour 1 heure. 

5. Après cette heure, prélever environ 1/2 tasse de jus de cuisson, verser dans un petit bocal et congeler. Durant l’autre heure de cuisson des cuisses, le gras se déposera au-dessus du bocal et il sera facile à enlever. 

6. Remplacer le jus de cuisson prélevé par 1/2 tasse du bouillon de boeuf réchauffé au micro-ondes. Verser dans le poêlon et remettre le tout au four pour une deuxième heure de cuisson. Éteindre le feu et laisser reposer les cuisses au four une dizaine de minutes. 

7. Pendant ce temps, préparer la sauce. Retirer le flacon du congélateur, enlever le gras et le jeter. Verser le jus de cuisson dégraissé dans une petite casserole, ajouter la demi-tasse de bouillon de boeuf restante et la fécule délayée. Porter à ébullition et laisser mijoter 2 ou 3 minutes. (Je n’ai pas fait cette dernière étape hier, je me suis contentée de servir le jus de cuisson dégraissé, la sauce manquait donc d’épaisseur mais pas de goût.) 

 Inspirée de ma propre recette, 



samedi 15 février 2020

Petits poudings à refaire


À la demande générale, voici la recette des petits poudings Yorkshire qui accompagnaient hier nos tranches de filet de boeuf peu sympathiques. Je ferai des photos quand je les préparerai de nouveau, ce qui ne devrait pas tarder.

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre ramequins 
200 g de pommes de terre farineuses 
Lait, crème, et beurre pour la purée 
1 c. à thé de persil 
3/4 c. à thé d’estragon séché 
50 g de farine, moi, 1/2 tasse moins 1 c. à soupe 
1 oeuf 
90 ml de lait 
Huile de pépins de raisin ou margarine or pour la cuisson au four 

La cuisson se termine dans un four à 400 ° (200 °C). 

 1. Cuire les pommes de terre dans l’eau jusqu’à ce qu’elles soient tendres, puis en faire une purée avec un peu de beurre et de lait. Incorporer le persil et l’estragon et assaisonner au goût. 

 2. Allumer le four à 400 °F (200 °C.) 

 3. Mettre la farine, l’oeuf et le lait et un peu de sel dans le contenant allongé d’un mélanger à main, Mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. 

4. Déposer environ 1/2 c. à thé de margarine au fond de 4 ramequins et placer immédiatement au four jusqu’à ce que la margarine ou l’huile soit très chaude. 

5. En travaillant rapidement, verser un peu de pâte, environ 4 c. à thé, dans chaque ramequin. Ajouter 1 c. à soupe bombée de purée de pommes de terre, puis verser 4 c. à thé de pâte, dans chaque ramequin. 

 6. Déposer les ramequins sur une assiette allant au four, enfourner et cuire entre 15 et 20 minutes, jusqu’à ce que les poudings soient dorés. 

7. Les démouler délicatement à l’aide d’une spatule et servir immédiatement. (Je craignais qu’ils ne se démoulent pas aisément, ce fut tout le contraire.) 

Recette tirée du livre La pomme de terre, Manise, 2004.

vendredi 14 février 2020

Moules en fine sauce veloutée au citron +



Ce plat exquis a effacé les dernières déceptions tout en nous réconciliant avec les moules. Il faut dire qu’elles n’étaient pas trop petites, certes il y en avait quelques-unes, mais en majorité, elles étaient de bonne taille, bien en chair et moelleuses. Et la sauce était particulièrement réussie, onctueuse et légère, avec un goût de citron pas trop appuyé, je dirais subtilement affirmé, un réel bonheur en bouche. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
900 g de moules, rincées et brossées 
1/2 tasse d’un bon vin blanc d’Alsace

Sauce veloutée au citron 
1 1/2 c. à soupe de beurre ou d’une bonne margarine 
1 échalote sèche, hachée finement 
1 c. à soupe comble de farine 
1 citron, son zeste + 1 c. à soupe de son jus 
3/4 tasse du jus de cuisson des moules, filtré 
1/2 tasse de crème à cuisson 15 % 
3 c. à soupe de feuilles de coriandre émncées
 Sel léger, poivre généreux 

1. Dans un grand poêlon muni d’un couvercle ou une cocotte, faire ouvrir les moules dans le vin blanc, il suffit de couvrir le poêlon, de porter le tout au point d’ébullition et de laisser cuire quelques minutes, ou jusque les moules soient toutes ouvertes. 

2. Transvider les moules dans une passoire placée au-dessus d’un bol pour recueillir le jus de cuisson, il servira comme base à la sauce. Décoquiller les moules en ne conservant que quelques coquilles, jeter les moules qui sont restées fermées. 

3. Préparer la sauce. Dans le même poêlon simplement essuyé, faire fondre le beurre et y attendrir l’échalote 3 minutes sans le laisser colorer. Ajouter la farine et bien mélanger. Verser le jus de cuisson, puis la demi-tasse de crème légère, porter à ébullition, la sauce épaissira. Ajouter a la fin le zeste du citron, et laisser prendre à la sauce une belle onctuosité. 

 4. Cela fait, remettre les moules dans le poêlon, couvrir et laisser sur feu doux 1 ou 2 minutes jusqu’au moment de servir, le temps de faire griller du pain et de le frotter d’ail, c’est ainsi que nous avons servi nos moules hier, simplement accompagnées de croûtons.



jeudi 13 février 2020

Filet de morue à la cajun +



En cette fin d’hiver, il est bon de retrouver un brin de piquant dans son assiette. Et pour tempérer en douce ce mélange d’épices cajun, beaucoup de fraîcheur grâce à cette salsa colorée et parfumée avec le trop petit reste de mon plant de basilic frais, pur bonheur qui laisse un bon goût d’été dans la bouche. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 filet de morue de 275 g, en morceaux 
Sel et poivre au goût 

Enrobage tendre 
2 c. à soupe de mayonnaise 
1/4 c. à thé de paprika, pour sa couleur et pour son goût subtil

Enrobage croustillant 
1/2 tasse de chapelure panko 
2 c. à soupe combles de parmesan fraîchement râpé 
3/4 c. à thé de mélange d’épices cajun, du commerce
1/2 c. à thé de curcuma 

Salsa fraîcheur 
1 belle tomate rose, pépins retirés, en dés 
1 /2 poivron jaune, en dés 
7 olives de Kalamata, hachées 
1 c. à soupe de basilic frais 
1 c. à soupe de persil frais 
Sel modéré, poivre au goût 

La cuisson se fait dans un four à 425 °F (210 °C), et dure 10 minutes. 

1. Dans un petit bol, préparer l’enrobage tendre en réunissant les deux ingrédients et bien mélanger. 

2. Dans une assiette creuse, mélanger les ingrédients de l’enrobage croustillant. 

3. Dans un bol moyen, réunir les ingrédients de la salsa et bien mélanger. 

4. Sur une plaque à cuisson ou une assiette à pizza doublée d’un papier parchemin. Installer les morceaux de poisson. Saler et poivrer, puis tartiner avec la mayonnaise au paprika. 

5. À l’aide d’une cuillère, parsemer les morceaux de poisson de l’enrobage croustillant. 

6. Enfourner et cuire 10 minutes. Servir avec la salsa et un petit reste de pâtes.



mercredi 12 février 2020

Crevettes en sauce au lait de coco +


L’ail pressé et le gingembre râpé assaisonnent délicatement cette sauce dans laquelle sont pochées de belles - et bonnes- crevettes. La douceur suave du lait de coco est ici rehaussée par la chaleur d’un peu de piment et de quelques épices. Un repas tout en finesse et en légèreté. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d’huile neutre + 1 c. à thé d’huile de sésame grillé 
1 poireau, émincé 
1/2 poivron jaune, en dés 
1/2 poivron orange, en dés 
1 gousse d’ail, pressée 
1 quart de piment rouge long, sans les pépins, haché très finement 
1 morceau de gingembre, râpé 
1 c. à soupe comble de farine 
1/2 c. à thé de cumin 
1/2 c. à thé de garam masala 
1 tasse de lait de coco léger 
1/2 tasse de bouillon de poulet, de préférence maison 
1 poignée de jeunes feuilles d’épinard, hachées au couteau 
1 sac de crevettes 16-20 
Nouilles à chow mein pour deux, ou riz au goût 

1. Commencer par préparer la sauce. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir le poireau et les poivrons dans la matière grasse entre 3 et 5 minutes. Ajouter l’ail et le gingembre et cuire 1 minute. 

2. Saupoudrer de farine, ajouter les épices et bien remuer à la cuillère de bois. Verser le bouillon d’un seul coup, puis le lait de coco, et porter à ébullition, la sauce épaissira. 

3. Laisser mijoter quelques minutes avant d’y ajouter les épinards, puis déposer les crevettes dans la sauce bouillonnante. Laisser pocher 2 ou 3 minutes avant de retourner et de cuire l’autre face des crevettes. 

4. Goûter, saler et poivrer, et servir sur des nouilles à chow mein, elles cuisent en 3 minutes.


mardi 11 février 2020

Chili express aux haricots noirs +


Les légumineuses en conserve sont de formidables dépanneuses quand on a peu de temps pour cuisiner. Composée principalement de poivron jaune et des haricots noirs, voici une improvisation colorée et riche en saveurs pour se concocter un repas du midi nourrissant avec un substitut de viande du commerce et quelques dés de cheddar, un chili prêt en moins de 20 minutes. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux avec un petit reste 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 petit oignon rouge, haché 
1 poivron jaune, en dés, 
1 gousse d’ail, pressée 
3/4 c. à thé de cumin moulu 
3/4 c. à thé de coriandre moulue 
1 conserve de 540 ml de haricots noirs, rincés et égouttés 
1 1/2 tasse de bouillon, légumes, poulet ou boeuf, au goût 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou de la sauce au piment au goût 
1/2 sachet de sans-viande du commerce, style Yves Veggies 
1/3 tasse de cheddar en dés 
Sel et poivre au goût 

Garnitures facultatives 
Feuilles de coriandre ou persil plat 
1/2 poivron rouge grillé 

1. Dans un grand poêlon, attendrir l’oignon et le poivron dans l’huile 3 minutes, ajouter l’ail et les épices, cuire 1 minute. 

2. Incorporer les haricots noirs, puis verser immédiatement le bouillon et le concentré de tomate. Ajouter la sauce au piment ou le poivre de Cayenne, couvrir, porter à ébullition et réduire le feu. 

3. Laisser mijoter 10 minutes, puis ajouter le sans-viande et porter à ébullition. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin, verser dans deux ramequins, recouvrir avec les dés de fromage et passer sous le gril du four 2 ou 3 minutes, jusqu’à ce que le fromage commence à fondre. 

4. Garnir de feuilles de coriandre fraîche ou de persil et servir avec des tranches de pain grillé.


lundi 10 février 2020

Crème de champignons aux noix de cajou de Loounie



Les noix de cajou trempées puis broyées tiennent ici le rôle de la crème dans cette recette de potage aux champignons. L’idée me semblait excellente. Est-ce parce que je n’ai pas servi les croûtons au thym que je n’ai pas été conquise autant que je l’aurais souhaité ? Ou que j’ai laissé mijoter le potage une dizaine de minutes avant de le servir, ce qui en aurait masqué les saveurs ? À vrai dire, j’aurais aimé aimer davantage cette recette que m’a aimablement transmise une de mes plus fidèles complices gourmandes. Merci Francine, je la referai avec des cèpes séchés, mes champignons préférés, et je la servirai avec des croûtons la prochaine fois. 


Appréciation: à refaire 
Ingrédients (pour deux avec petit reste) 
1/2 tasse de champignons séchés (mélange forestier) 
2 tasses d’eau bouillante 
1/2 tasse de noix de cajou crues, trempées au moins deux heures dans l’eau, puis égouttées 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1/2 oignon, haché finement 
2 gousses d’ail, hachées finement 
1 barquette de champignons de Paris, tranchés finement (moi, café, mes préférés)
1 branche de thym frais, égrainée, ou 1 c. à thé (5 ml) de thym séché (moi 1/2 c. à thé) 
1 c. à soupe de sauce soya ou de tamari (tamari réduite en sel) 
Sel et poivre, au goût 
Thym frais pour décorer (facultatif) 

 1. Mettre les champignons séchés dans le contenant d’un mélangeur. Verser l’eau bouillante et laisser hydrater au moins 10 minutes ou jusqu’à ce que les champignons soient tendres. 

 2. Ajouter les noix de cajou trempées. Broyer jusqu’à l’obtention d’une texture de crème lisse. Réserver. 

 3. Dans une poêle profonde ou un chaudron, chauffer l'huile à feu moyen-élevé. Ajouter l’oignon et l’ail et cuire de 2 à 3 minutes, jusqu’à ce que l’oignon tombe légèrement. Ajouter les champignons frais et cuire de 5 à 6 minutes en brassant occasionnellement, jusqu’à ce que les champignons soient bien dorés. Ajouter le thym ainsi que la sauce soya, mélanger et réduire le feu. 

4. Verser la préparation crémeuse de noix de cajou et de champignons séchés, et bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement et poivrer. Servir avec du thym frais et des croûtons maison.

La recette de Loounie,


dimanche 9 février 2020

Mini-brownies au chocolat noir (bis)


Une chouette recette déjà consignée ici, mais qui gagnera sûrement une place de choix dans vos desserts dépanneurs préférés. Non seulement parce qu’elle se prépare très très rapidement, mais parce qu’elle est délicieuse. Attention, le plaisir des papilles croît avec l’usage ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour 12 petites bouchées 
100 g de chocolat noir 70 % (moi, noir à l’orange) 
2 c. à soupe de beurre (margarine Or) 
2 c. à soupe de crème sure légère 
1 gros œuf 
2 ou 3 gouttes de vanille (omises) 
1/4 tasse de sucre (3 c. à soupe) 
1/3 tasse de farine tout usage 

1. Faire fondre au micro-ondes le chocolat avec la matière grasse durant 2 ou 3 périodes de 30 secondes à puissance moyenne. Incorporer d’abord la crème sure, puis l’oeuf, puis la vanille si on en met. 

2. Dans un bol plutôt petit, mélanger le sucre avec la farine. Incorporer à la préparation au chocolat. Bien mélanger à la maryse. 

3. Répartir la pâte dans les 12 alvéoles bien beurrées d’un moule à mini-muffins. Cuire dans un four à 400 °F de 10 à 11 min. 

 Recette très légèrement modifiée tirée du magazine Je cuisine, Fraîcheur au menu.


samedi 8 février 2020

Filets de truite au saumon fumé, sauce au lait de coco +



Cette savoureuse association entre trois ingrédients parfaitement compatibles a composé notre repas d’hier. D’abord saisis sur la cuisinière, les filets ont passé quelques minutes au four, leur cuisson doit être très rapide, je les ai laissés deux minutes de trop, la chair était un peu sèche, je serai plus vigilante la prochaine fois. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
2 filets de truite , environ 300 g en tout 
1 c. à thé d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre
4 tranches de saumon fumé, un sachet de 50 g, décongelé 
2 c. à soupe de câpres, pour garnir 

Sauce crémeuse au lait de coco 
2/3 tasse de lait de coco léger 
1 c. à soupe de mayonnaise légère 
2 c. à thé de moutarde de Dijon 
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans très peu d'eau
 Le zeste de 1/2 lime 

La cuisson se termine dans un four à 400 °F. 

1. Préparer d’abord la sauce. À l’aide du bras mélangeur, dans le récipient fourni avec cet appareil, réunir les ingrédients de la sauce et mixer jusqu’à l’obtention d’une belle onctuosité. Transférer dans une petite casserole et porter à ébullition. Réduire le feu au minimum et garder au chaud. 

2. Saler légèrement les filets et les poivrer généreusement. Dans un poêlon allant au four et pouvant les contenir côte à côte, les saisir d’abord dans l’huile et le beurre durant 1 minute sur leur côté chair. Retirer du feu, retourner les filets et badigeonner leur chair d’une fine couche de sauce au lait de coco. Sur chaque filet, étendre les tranches de saumon fumé. Remettre un peu de la sauce sur les truites et enfourner. 

3. Cuire entre 3 et 5 minutes, elles cuisent très vite, j’ai laissé 5 minutes, puis 2 minutes dans le four éteint, le temps d’égoutter les pâtes, zut, c’était déjà trop… Napper les filets avec le reste de la sauce et garnir de câpres. 

 Servis ici avec des pâtes courtes et agrémentés d’une bonne salade.



vendredi 7 février 2020

Casserole de poulet aux légumes +


J’adore les mets tout en un: rapides à réaliser, un seul plat à remplir de légumes et de poulet, une sauce aux herbes qui donne toute sa saveur à l’ensemble, une heure de cuisson au four et nous voici devant un repas délicieux. J’ai un peu réduit les quantités de légumes et de sirop d’érable, les accros au sucre voudront suivre la recette originale, et j’ai simplifié les opérations. La prochaine fois, je varierai les herbes en ajoutant basilic et fenouil séché, j’ai trouvé l’origan et le thym trop présents.

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux avec restes 
1 poulet entier de 1,5 kg, séparé en 8 morceaux 
3 c. à soupe de sirop d’érable (au lieu de 1/3 tasse) 
2 c. à soupe d’ origan haché (1 c. à thé suffirait) 
1 c. à soupe de thym haché (même remarque) 
2 c. à soupe d’ huile d’olive 
2 c. à soupe de sauce soya réduite en sel 
1 c. à soupe de moutarde de Dijon 
4 gousses d’ail entières pelées 
8 pommes de terre grelots, coupées en deux 
2 carottes moyennes, taillées en biseaux 
1 petit oignon rouge, en morceaux 
16 tomates cerises, omises 
Sel, poivre et paprika au goût 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F ( 200 °C). 

1. Couper le poulet en huit morceaux et retirer la peau, sauf celle des ailes. Placer les morceaux dans une grande lèchefrite , doublée de papier parchemin, (ou un grand plat à four), les morceaux en un seul rang. 

2. Dans un petit bol, fouetter le sirop d’érable avec les fines herbes, l’huile d’olive, la sauce soya, la moutarde de Dijon et les assaisonnements. 

3. Dans la lèchefrite, entre les morceaux de poulet, ajouter les gousses d’ail, les pommes de terre grelots, les carottes et l’oignon rouge. Saler et poivrer les légumes, puis verser la sauce à l’érable et remuer pour bien en enrober les aliments. 

4. Cuire au four 60 minutes. À mi-cuisson, ajouter 1/4 tasse d’eau et recouvrir la lèchefrite d’un rectangle de papier alu qu’on retirera après 15 minutes. Poursuivre la cuisson encore 15 minutes, à découvert. Vérifier que le poulet est cuit en piquant les cuisses avec la pointe d’un couteau, le jus qui s’en écoule devrait être incolore. Sinon, poursuivre la cuisson encore 15 minutes. 

La recette originale de Je cuisine, 
http://www.recettesjecuisine.com/fr/recettes/plats-principaux/poulet/poulet-aux-legumes-caramelises/



jeudi 6 février 2020

Pâtes express, sauce aux saucisses et aux champignons


Un vrai repas dépannage hier, les crevettes que j’avais prévues ayant passé largement leur date d’échéance, j’ai dû improviser un plat en quelques minutes. Des pâtes farcies du commerce, des champignons café et des saucisses de poulet attendaient sagement au frigo que je les réunisse, un repas qui fut, malgré la contrariété de changer de menu, aussi rassasiant que délicieux. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux avec petit reste 
1 barquette de raviolis du commerce, ici épinards et fromage 

Sauce aux saucisses et aux champignons 
1 oignon moyen, haché finement 
1 belle gousse d’ail, pressée 8 champignons café, tranchés 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 c. à soupe comble de farine 
1 tasse de bouillon de poulet, un peu plus au besoin 
2 c. à soupe combles de concentré de tomate 
2 saucisses de poulet, en rondelles, moi Savori toscane* 
1/2 tasse de jeunes épinards, hachés 
Sel modéré, poivre au goût 

*De marque Lesters, elles sont déjà cuites, se réchauffent dans la sauce en 5 minutes. 

 1. Dans une casserole, faire chauffer l’eau des pâtes. 

 2. Dans un poêlon, attendrir l’oignon dans l’huile et le beurre, environ 3 minutes sur feu moyen-doux. Ajouter les champignons, cuire encore 2 minutes. 

 3. Saupoudrer de farine, bien mélanger, verser le bouillon et le concentré de tomate, porter à ébullition, la sauce épaissira. Bien remuer, allonger avec un peu de bouillon au besoin. 

 4. Cuire les pâtes al dente, ordinairement, 6 minutes suffisent. 

 5. Ajouter dans le poêlon les rondelles de saucisse et bien réchauffer, garnir d’épinards, chauffer encore 1 ou 2 minutes et servir sur les pâtes cuites.



mercredi 5 février 2020

Fllet de saumon en papillotes +



Agrémenté de fenouil et d’une persillade aromatisée de pastis, ce saumon cuit au four dans du papier parchemin est un pur délice pour qui aime les saveurs anisées. Pour ma part, j’ai laissé légèrement caraméliser le fenouil pour encore plus de saveur et garni de poivre vert en saumure: hyper délicieux ! La recette originale est ci-dessous. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1/2 bulbe de fenouil 
1c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 filet de saumon 330 g, séparé en deux 
4 c. à soupe de persil plat frais, haché 
2 c. à soupe d' huile d’olive 
2 c. à soupe de pastis ou d'une autre boisson anisée (facultatif) 
1 petite gousse d’ail, pressée 
Le zeste de 1/2 citron râpé 
Poivre vert en saumure (facultatif)
Sel et poivre au goût 

La cuisson se fait dans un four à 425 ° (220 °C) et dure entre 10 et 15 minutes. 

1. À l'aide d'un couteau bien aiguisé, enlever une mince tranche à la base du fenouil. Couper les tiges à environ 1 po (2,5 cm) du bulbe et les garder pour parfumer un bouillon. Couper le bulbe sur la longueur et enlever le coeur. Couper une moitié en tranches fines. Dans un poêlon, chauffer l’huile et le beurre et donner une première cuisson au fenouil sur la cuisinière durant 10 minutes sur feu très doux jusqu’à ce qu’il commence à caraméliser. 

2. Pendant ce temps, découper deux carrés de papier-parchemin de 12 po (30 cm). Répartir le fenouil au centre de chaque carré. Disposer les filets de saumon sur le fenouil. Saler et poivrer les filets. 

3. Dans un petit bol, mélanger le persil, l'huile, le pastis, si désiré, l'ail, le zeste de citron. À l'aide d'une cuillère, répartir la préparation au persil sur les filets de saumon. Replier le papier-parchemin sur le poisson. Sceller hermétiquement les papillotes en réunissant les bords du papier-parchemin et en retournant le papier sur lui-même de manière à former de petits plis et à donner aux papillotes la forme d'un chausson. Déposer les papillotes sur une plaque de cuisson. 

4. Enfourner et cuire entre 11 et 15 minutes, ou jusqu'à ce que la chair du poisson soit opaque et se défasse aisément à la fourchette. Servir aussitôt, garni de poivre vert et accompagné comme ici de riz basmati et d’une bonne salade. 

La recette de Coup de pouce,