samedi 3 juin 2017

De retour en juillet !



Messidor sera en vacances tout le mois de juin. 
Toutefois, pour éviter que vous 
soyez en panne d’idées pour cuisiner,
 elle a remis à jour l’index de ses recettes 
publiées sur son blogue depuis 2013. 

Vous aurez donc à votre disposition durant son absence 
un répertoire complet de ses improvisations y compris celles qui ont été les plus appréciées par son goûteur. 

 Elle vous souhaite un superbe début d’été bien gourmand !

vendredi 2 juin 2017

Pas de recette ce matin!



Pas de recette ce matin, 
Messidor a besoin de vacances. 

Elle sera absente de son blogue 
de cuisine durant tout le mois de juin. 
Elle achève la remise à jour de son index,
elle le publiera en fin de semaine.

À tous les gourmands qui la suivent 
et apprécient ses recettes, 
elle souhaite un formidable début d’été.


jeudi 1 juin 2017

Brochettes de porc aux saucisses et riz aux vermicelles +


Je n’avais qu’un petit filet de porc au congélateur, mais j’avais aussi trois saucisses de Toulouse, j’ai donc décidé de combiner ces deux viandes avec pour résultat des brochettes différentes et hyper-délicieuses. Comme je suis très prudente avec les saucisses, j’ai pris la précaution de les faire blanchir quelques minutes avant de les griller. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
225 g de filet de porc en cubes 
3 saucisses de Toulouse, tranchées en bouchées et blanchies 3 minutes

Marinade à l’orange 
1/4 tasse de jus d’orange, de clémentine ou de mandarine 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin ou autre huile neutre 
1 c. à thé de sauce tamari ou soya, réduite en sel 
1 c. à thé de sirop d’érable 
1/2 c. à thé de moutarde de Dijon 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

Riz aux vermicelles 
1/4 tasse de vermicelles courts 
1/2 tasse de riz 
1 1/2 tasse de bouillon au choix 
1/4 c. à thé comble de dakka (mélange d’épices libanais) 

1. Dans une assiette profonde, réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer les cubes de porc 1 heure. Retirer du frigo et laisser tempérer sur le comptoir 30 min avant la cuisson. 

2. Trente minutes avant la cuisson au barbecue, préparer le riz. Dans une petite casserole, faire fondre le beurre et y ajouter les vermicelles jusqu’à ce que les pâtes brunissent légèrement, ce qui leur donne un petit goût de noisette très agréable. Ajouter ensuite le riz et le mélange d’épices, on peut remplacer pas ses épices à tourtière préférées, bien mélanger, puis verser le bouillon. Porter à ébullition, réduire le feu, et laisser cuire à couvert une vingtaine de minutes ou selon les recommandations sur l’emballage. 

3. Enfiler les cubes de porc sur des broches métalliques en alternant avec les bouchées de saucisses blanchies. 

 4. Cuire 5 minutes en tout sur les grilles bien chaudes et bien huilées du barbecue, le couvercle refermé, en retournant au moins une fois les brochettes. 

 Accompagnées ici d’une petite verrine à l’avocat et aux nectarines agrémentée de basilic frais et d’une bonne salade.


mercredi 31 mai 2017

Ma poutine à la truite +


Pour le plaisir de mon goûteur, j’ai ajouté quelques ingrédients à la recette classique, histoire d’en faire un repas complet plus équilibré. Cela fera sans doute frémir les inconditionnels de la poutine, ceux qui ne jurent que par la classique frites-sauce-fromage en grains, car j’y ai mis du poisson. Plus précisément un filet de truite enveloppé de quelques champignons et garni de frites santé - qui ne requièrent qu’une cuillerée à soupe d’huile -, celles-ci surmontées de dés d’un fromage goûteux, ici du chèvre. Un chouette repas bistro, nous nous sommes régalés ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 filet de truite de 280 g 
1 c. à thé de beurre + 1 c. à thé de jus de lime 
4 ou 5 champignons blancs ou café, tranchés 
2 c. à thé de beurre 
1 belle gousse d’ail, pressée 
4 c. à soupe de bière 
3 c. à soupe de crème légère 
Zeste de 1/2 lime, facultatif 
2 pommes de terre, cuites en frites bien dorées 
35 g de fromage de chèvre en dés, ou de cheddar 

La cuisson se termine dans un four à 400 °F, puis sous le gril. 

1. Saler et poivrer le filet de truite ou de saumon. Au micro-ondes, faire fondre le beurre et le jus de lime dans un plat et y cuire le poisson, 2 min à 70 % suffisent. Laisser reposer 1minute, la peau se retirera aisément. Découper en bouchées et garnir deux plats allant au four. 

2. Cuire les frites au four ou dans une friteuse santé une vingtaine de minutes dans 1 c. à soupe d’huile, jusqu’à ce qu’elles soient dorées et croquantes. Saler. 

3. Pendant ce temps, faire revenir les champignons dans le beurre, ajouter l’ail, puis la bière et laisser réduire presque à sec. Ajouter alors la crème et laisser épaissir. Verser dans les ramequins sur le poisson. Saupoudrer d’un peu de zeste de lime. 

4. Ajouter les frites dès qu’elles sont prêtes et garnir de dés de fromage. Placer sur la grille du centre et réchauffer le tout, puis allumer le gril, et sans déplacer les ramequins, faire fondre le fromage.



mardi 30 mai 2017

Moules en sauce crémeuse à la mexicaine +


En réunissant dans un même ramequin quelques ingrédients de la cuisine mexicaine, poivron, ail, tomates, sauce au piment, chips de maïs et fromage, on obtient un plat de moules savoureux, surtout si on y ajoute une lichette de crème pour adoucir le feu du piment. Et tant pis si le fromage n’a pas gratiné aussi bien que dans un four conventionnel, le plaisir des papilles, lui, a été comblé ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 sac de moules, brossées et soigneusement rincées 
1/3 tasse de vin blanc 
1 poignée de chips de maïs 
 1/3 tasse de cheddar fort, râpé 

Sauce crémeuse à la mexicaine 
2 c. à soupe d'huile d’olive 
Quelques tranches de fenouil émincées, ou 1 blanc de poireau,ou 1 petit oignon 
2 gousses d'ail, pressées 
1 poivron, en dés, moi 1/2 jaune, 1/2 orange 
1/3 tasse de tomates en conserve, mixées au bras mélangeur 
3 c. à soupe de tequila (facultatif) 
1 c. à thé de curcuma 
Sauce au piment au goût 
1/3 tasse de crème légère ou de mélange laitier à cuisson 5 % 
Sel et poivre au goût 

1. Faire ouvrir les moules dans un grand poêlon avec le vin blanc puis filtrer le jus de cuisson. Jeter les moules qui sont restées fermées, décoquiller les autres en conservant une leur coquille. 

2. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir le fenouil dans l’huile avec les dés de poivron. Ajouter l'ail, cuire 1 min, mouiller avec le jus de cuisson filtré, puis ajouter les tomates, la tequila, le curcuma et la sauce au piment. Laisser mijoter entre 5 et 10 minutes. 

3. Ajouter la crème et les moules, bien réchauffer, couvrir et conserver au chaud. 

4. Verser dans des ramequins, garnir de chips de maïs et de fromage, puis passer au four chaud durant 5 ou 10 minutes.


lundi 29 mai 2017

Confit de canard à la courge et au couscous perlé +


Avec des cuisses de canard confites, il suffit d’ajouter un bon accompagnement pour se régaler sans efforts. J’ai choisi cette fois des dés de courge musquée et des billes de couscous israélien qu’on appelle aussi couscous perlé, des ingrédients qui se conjuguent avec finesse à la chair juteuse et délectable du canard. Un festin prêt en trente minutes. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses de canard confites du commerce, le gras et la gélatine réservés, moi Plaisirs gastronomiques 
1/2 barquette de champignons blancs ou café 

Accompagnements 
1 1/2 tasse de courge musquée ( butternut) en dés 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 gousse d’ail, pressée 
1/2 c. à thé de graines de coriandre moulues 
1/2 c. à thé de zaatar* 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1/2 tasse de couscous perlé** 
1 tasse de bouillon de poulet 
10 feuilles de basilic frais 

La cuisson se termine dans un four à 375 °F. 

1. Commencer par préparer les accompagnements. Dans un poêlon profond, attendrir les dés de courge, l’ail, les épices et cuire durant 5 minutes. Puis ajouter le bouillon et le couscous perlé. Couvrir, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 15 min en laissant le couvercle entrouvert, de manière à ce que la courge et le couscous se gorgent du jus de cuisson. 

2. Pendant ce temps, déposer les cuisses de canard dans un grand plat de service allant au four. Recouvrir les cuisses d’un carré de papier aluminium et enfourner, pour une vingtaine de minutes. 

3. Dans un autre poêlon, chauffer 1 c. à soupe du gras de canard réservé et y faire sauter les champignons. 

4. Lorsque le couscous et les dés de courges sont tendres et que le liquide est presque entièrement évaporé, retirer le plat de canard du four, jeter le jus qui s’en est écoulé. Ajouter le basilic et l’intégrer à la préparation de courge avant de la déposer dans le plat de service. Placer les cuisses sur ce lit avec les champignons sautés, et remettre au four, une dizaine de minutes. 

* Le zaatar est un mélange d’épices d’origine libanaise qui se vend dans les épiceries de vrac. On peut le faire soi-même en mélangeant en parts égales des graines de sésame, du sumac et du thym. 

** Le couscous perlé ou israélien ressemble d’avantage à du tapioca ou à de l’orzo qu’à un couscous traditionnel, on le trouve dans des boutiques de vrac, mais je présume qu’il sera bientôt disponible dans les grandes chaînes d’alimentation. Au besoin, on peut le remplacer par des petites pâtes à soupe, mais ces petites billes de pâte sont vraiment très agréables à déguster. 

L'improvisation qui a inspiré cet accompagnement



dimanche 28 mai 2017

Brochettes de crevettes à l’ananas, sauce à l'orange +


Ce duo délicieux est un incontournable de la saison des grillades. Le temps de cuisson de chaque ingrédient étant le même, la marinade à l’orange leur apporte juste ce qu’il faut de douceur pour les caraméliser rapidement. Mon amoureux des pâtes ayant suggéré des vermicelles pour les accompagner, j’ai donc préparé une petite sauce dont la composition est très semblable à la marinade.  

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux
1 sac de 300 g de crevettes sauvages d’Argentine avec leur carapace, rincées et asséchées 
Une bonne vingtaine de morceaux d’ananas frais, en triangles 

Marinade et sauce à l’orange, ingrédients de base 
1/4 tasse de jus d’orange frais + zeste de 1/2 fruit 
1/4 tasse d’eau 
2 c. à soupe de sauce tamari, réduite en sel 
2 c. à soupe d’huile de pépins de raisin ou autre huile au goût neutre 

Ajout à la marinade 
1 gousse d’ail, pressée 

Ajouts à la sauce 
1 c. à thé de gingembre râpé 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 c. à soupe de ciboulette fraîche, hachée finement 
1/2 tasse de bouillon de poisson ou de poulet + 1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d'eau 

1. Dans une tasse graduée, verser le jus d’une orange, on obtient plus ou moins 1/4 de tasse de jus auquel on ajoute 1/4 de tasse d’eau, le zeste d’orange, la sauce tamari et l’huile. Bien mélanger. 

2. Dans un bol, verser la moitié de cette sauce et y ajouter l’ail pressé. Y faire macérer les crevettes 45 minutes au frigo, puis laisser reposer le bol sur le comptoir 15 minutes avant la cuisson. 

3. Pour la sauce, verser le reste du contenu de la tasse dans une petite casserole, ajouter le gingembre, le poivre de Cayenne, la ciboulette, le bouillon et la fécule. Réserver. Il suffira de porter à ébullition dans les dernières minutes de cuisson des crevettes. 

4. Enfiler les crevettes sur des broches en métal en alternance avec les triangles d’ananas. Badigeonner les brochettes avec la marinade, jeter le reste. 

 5. Cuire sur les grilles huilées et bien chaudes du barbecue, le couvercle refermé, le nôtre est une petit modèle électrique, il n’a fallu que 3 minutes de cuisson sur chaque face. 

 6. Servir avec les brochettes sur les vermicelles de riz et verser la sauce sur le tout.