jeudi 19 janvier 2017

Tarte paresseuse aux clémentines et aux framboises +



Dessert anti-déprime par excellence, il se compose de deux fruits très abondants dans nos grandes chaînes d’alimentation en toute saison et plus spécialement en janvier. Une autre tarte sans croûte, légère, rapide à préparer et dont la douceur et les couleurs fraîches nous rappelleront durant quelques minutes, le temps de la déguster, les bons goûts de l’été. 

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour six ou huit 
1/2 tasse de farine non blanchie  
1/2 tasse de fins flocons de noix de coco sans sucre 
1 c. à thé de levure chimique ( poudre à pâte)  
1/4 c. à thé de sel  
2 œufs 
1/2 tasse de sucre 
4 c. à soupe d’huile au goût neutre, par exemple de pépins de raisin  
4 c. à soupe de yogourt nature 
3 clémentines pelées, tranchées en trois parties et défaites en fines lamelles 
1 barquette de framboises 

Enrobage croustillant 
3 c. à soupe de flocons de noix de coco non sucrés 
2 c. à soupe de sucre brut  

La cuisson se fait dans un four à 350 °F et dure 35 minutes.  

1. Dans un bol moyen, réunir la farine, les flocons de noix de coco, la levure chimique, et le sel. Bien mélanger.  

2. Dans un bol plus grand, battre les oeufs au fouet avec le sucre et l’huile, ajouter le yogourt et bien mélanger. 

3. Incorporer la préparation des ingrédients secs à la préparation aux oeufs et mélanger. Ajouter les lamelles de clémentine et les framboises. 

4. Verser la préparation dans un moule à tarte, de préférence en céramique, beurré et saupoudré de farine. 

5. Enfourner et cuire 15 minutes. Retirer du four, répartir les flocons de noix de coco sur la surface de la tarte, faire de même avec le sucre brut et remettre au four. 

6. Cuire encore 20 minutes et laisser tiédir avant de servir.



mercredi 18 janvier 2017

Cuisses de poulet au fenouil et au citron


La douceur anisée du fenouil est ici en harmonie avec l’acidité du citron, pour éviter que cette dernière soit trop envahissante, on ajoute une lichette de sirop d’érable et du poivre, un mélange qui a plu au poulet et réjoui nos papilles gourmandes. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre 
2 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
4 cuisses de poulet 
1 bulbe de fenouil 
1 tasse de bouillon de poulet maison ou réduit en sel 
1/2 c. à thé de coriandre moulue 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou de poivre, au goût 
4 gousses d’ail, en chemise 
4 tranches de citron 
1 c. à soupe de sirop d’érable 
Sel, poivre et paprika 

La cuisson se termine dans un four à 325 °F. 

1. Assaisonner les cuisses de poulet de sel, de poivre et de paprika. Réserver. Dans un grand poêlon muni d’un couvercle et allant au four, colorer les cuisses des deux côtés. Retirer du poêlon et garder au chaud. 

2. Dans le même poêlon, attendrir les tranches de fenouil. Verser le bouillon, la coriandre, le poivre de Cayenne, les gousses d’ail, les tranches de citron et le sirop d’érable. Porter à ébullition, puis remettre les cuisses réservées dans cette sauce. Couvrir. 

3. Enfourner sur la grille du centre et cuire 45 min. 

4. Retirer le couvercle et cuire encore 15 min. Ensuite, sans déplacer le poêlon, allumer le gril et faire bronzer le poulet entre 3 et 5 min. 

5. Transférer les cuisses dans une assiette et garder dans le four éteint. Porter à ébullition le jus de cuisson et laisser réduire 3 min.



mardi 17 janvier 2017

Tourtière sans pâte, enrobage gratiné


Je n’avais pas envie de préparer une pâte pour ma viande à tourtière toute prête, je voulais quelque chose de plus rapide et de plus léger. J’ai choisi de la garnir d’un enrobage composé de patate douce en spirale, de cheddar et de panko. Mon goûteur, pas friand de patate douce, en a repris. Délicieux ! 

Appréciation *** 
Ingrédients pour trois 
300 g de viande à tourtière déjà cuite et assaisonnée * 
Restes de volaille, moi restes de canard, environ 1/2 tasse (facultatif) 
1 blanc d’oeuf, battu légèrement 
Enrobage à la patate douce 
1 patate douce de la grosseur d’une grosse pomme de terre, coupée en spirales ou râpée 
1 jaune d’oeuf 
1/4 tasse de lait de coco ou de crème légère 
25 g de cheddar fort râpé + 25 g pour recouvrir
4 c. à soupe de chapelure panko 

La cuisson se fait au micro-ondes et se termine sous le gril d’un four conventionnel. 

1. Mélanger la viande à tourtière avec le blanc d’oeuf. Dans un plat allant au four ou une assiette à tarte, déposer la viande à tourtière et, si on a des restes, les disposer sur celle-ci. 

2. Passer la patate douce au spiraliseur ou la râper. L’étendre sur la viande. 

3. Dans un petit bol battre le jaune d’oeuf avec le lait de coco ou la crème, saler et poivrer. Verser lentement sur la patate douce. 

4. Dans un petit bol, réunir 25 g de fromage avec la chapelure. Recouvrir la tourtière de ce mélange. Mettre au four micro-ondes pendant 15 min à chaleur moyenne. Attention, le temps de cuisson pourra varier, notre four est un vieux modèle de 600 watts. 

5. Retirer du four, garnir le pâté avec le reste du fromage et placer sur la grille du centre d’un four conventionnel. Allumer le gril et laisser gratiner entre 3 et 5 min. La tourtière est prête à servir.

* Ma recette de viande à tourtière




lundi 16 janvier 2017

Tartines de poisson minute


Nous avions des invités hier midi, toutes les recettes que nous leur avons servies avaient déjà été consignées, sauf une parmi les entrées dont il ne restait plus. Pour notre souper tardif, nous n’avions qu’une petite faim après ce gros repas, j’ai donc refait la tartinade dont il ne restait plus. Je vous la propose parce qu’elle se prépare en quelques minutes et fait de délicieuses tartines avec notre dépanneur préféré, le maquereau. Vous n’aimez pas le maquereau ? Remplacez-le par du thon ou du saumon en conserve. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 conserve de maquereau de 115 g, le poisson égoutté et défait à la fourchette 
3 tomates séchées dans l’huile, hachées finement 
2 c. à soupe combles de crème sure légère 
1 c. à soupe de yogourt nature 
1 c. à thé de sauce au piment, + ou - au goût 
Coriandre hachée, ou persil 
Pas de sel, les tomates séchées en sont bien pourvues, pas de poivre si la sauce au piment est utilisée

Réunir tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger. Servir sur du pain, sur des craquelins ou des chips de maïs.

dimanche 15 janvier 2017

Médaillons de veau, sauce à l’italienne


J’ai été attirée par le prix peu élevé de ces médaillons étiquetés tête de filet de veau, j’avais en mémoire le filet délicieux que nous avions savouré l’an passé. Je les ai fait cuire le plus simplement du monde, il se sont révélés tendres et délicieux. Mais pas aussi fondants que le filet de boeuf dégusté récemment, que j’avais fait cuire sans sel. Saler ou ne pas saler la viande avant la cuisson ? La question mérite d’être posée aux experts ! Voir une réponse scientifique au bas de la recette.

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
300 g de filet de veau, tranché en six médaillons 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel, poivre et paprika au goût 

Sauce express à l’italienne 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
2 tranches de prosciutto, hachées au couteau 
1/2 barquette de champignons blancs 
1 c. à soupe de beurre 
1 c. à soupe de farine 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
1/4 tasse de crème légère 

La cuisson se termine dans un four à 375 °F. 

1. Préparer d’abord la sauce car la cuisson du veau ne prend que 10 min. Chauffer un poêlon avec l’huile et les dés de prosciutto et cuire 2 min. Saisir les champignons, ajouter le beurre et cuire en remuant encore 2 min. Saupoudrer de farine, bien mélanger et mouiller avec le bouillon. Porter à ébullition, laisser réduire 2 min, la sauce épaissira. Verser la crème et réchauffer doucement. 

2. Saler et poivrer les médaillons et les saupoudrer de paprika. Dans un autre poêlon allant au four, les saisir dans l’huile et le beurre 2 min sur une face, 1 min sur l’autre. Enfourner et laisser cuire 6 ou 7 min pour une cuisson parfaite. 

3. Laisser reposer les médaillons 3 min avant de les servir nappés de sauce. 

Saler ou ne pas saler la viande avant la cuisson ?


samedi 14 janvier 2017

Gratin de poisson aux légumes grillés


Ce plat tout en un se compose de carottes nantaises, de fines tranches de fenouil et de choux de Bruxelles en moitiés, un trio de légumes grillés délicieux. Je leur ai ajouté des filets de poisson en sauce et un enrobage au cheddar et aux croustilles de maïs qui donne à ce plat de réjouissantes saveurs mexicaines. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre portions raisonnables 
Légumes grillés 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
6 carottes nantaises, tranchées sur la longueur 10 choux de Bruxelles, en moitiés 
1/2 bulbe de fenouil, en tranches fines 
Sel et poivre au goût 

Poisson en sauce 
400 g de filets de poisson blancs, sole, morue, aiglefin ou autre 
2 c. à soupe de beurre ou d’une bonne margarine 
1 gousse d’ail, pressée 
1 c. à soupe comble de farine 
1 tasse de bouillon de poisson ou de poulet 
1 c. à thé de sauce de poisson 
1/2 c. à thé d’origan séché 
Sel et poivre au goût 

Enrobage croustillant au cheddar
6 grandes chips de maïs de type tostadas en morceaux ou une quantité de tostitos suffisante pour recouvrir le poêlon 
1/2 tasse de cheddar râpé 
3 pincées de flocons de piment 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F dont on haussera la température ensuite à 375 °F. 

1. Commencer par cuire les légumes. Dans un grand poêlon allant au four, chauffer l’huile et attendrir les légumes doucement de 3 à 5 minutes en les enrobant d’huile. Mettre le poêlon au four et cuire encore 30 min en retournant les légumes à mi-cuisson. Saler et poivrer légèrement. 

2. Pendant ce temps, dans un poêlon, faire une béchamel avec le beurre, l’ail, la farine et le bouillon. Y faire pocher le poisson 1 min, sa cuisson s’achèvera au four. Goûter, assaisonner d’origan, de sel et de poivre. Réserver. 

3. La cuisson des légumes achevée, hausser la température du four à 375 °F, transvider la sauce au poisson sur les légumes grillés, recouvrir de croustilles de maïs et de fromage, et parsemer de flocons de piment. 

4. Enfourner et cuire encore 15 minutes. Allumer le gril et faire gratiner 2 ou 3 minutes avant de servir.


vendredi 13 janvier 2017

Escalopes de poulet poêlées, sauce express au cari



On peut, avec très peu d’ingrédients et en quelques minutes, relever une poitrine de poulet et la rendre délectable. Clémentine, pâte de cari et lait de coco: un trio savoureux. 

Ingrédients pour deux 
1 poitrine de poulet de 300 g, tranchée en 2 ou 3 escalopes 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à thé de beurre 
Sel et poivre au goût 

Marinade express au goût d’orange 
2 clémentines, pressées 
1 c. à thé de pâte de cari rouge du commerce ou maison 
1 c. à soupe d’une huile neutre 

Sauce à la pâte de cari 
Le zeste de 1 clémentine 
1/3 tasse de lait de coco 
1 c. à thé de pâte de cari rouge 
1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 

1. Dans une assiette creuse, mélanger le jus de clémentine, la pâte de cari rouge et l’huile. Y faire macérer les escalopes 20 minutes à la température de la pièce. 

 2. Préparer la sauce en réunissant le zeste, le lait de coco et la fécule de maïs. 

3. Saler et poivrer les escalopes. Dans un poêlon, chauffer la matière grasse et y saisir les escalopes sur leurs deux faces. Les retirer du poêlon et les garder au chaud. Verser la marinade et laisser réduire à sec. Ajouter la préparation au lait de coco et porter à ébullition. Remettre les escalopes, réduire le feu, et terminer leur cuisson. 

 Servies ici avec des spaghettis de courgette au beurre à l’ail et à l’aneth.