dimanche 15 juillet 2018

Cuisses de canard confites, patate douce et pomme +


Une chouette idée de chef de servir des cuisses déjà confites sur un lit de patate douce et de pomme, nous avons apprécié cet ajout. Pour remplacer le miel, j’ai saupoudré très légèrement de cannelle, une astuce commode pour les personnes qui doivent se priver de sucre. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
2 cuisses confites de canard 
250 g de patate douce, en tranches de 1, 25 cml (1/2 po) 
1 pomme pelée et coupée en quartiers 
1 c. à soupe gras de canard 
1 gousse d’ail pressée 
2 c. à soupe persil haché 
1 c. à soupe gingembre frais haché finement 
1 c. à thé de thym 
1 c. à soupe de vinaigre de xérès (j’ai oublié)) 
1/2 c. à thé miel liquide (omis, remplacé par un très léger nuage de cannelle) 
Sel et poivre au goût (omis, et j’ai bien fait) 

Les cuisses confites sont réchauffées dans un four à 350 °F. La cuisson des légumes se fait sur la cuisinière. 

1. Dans une poêle, sur feu moyen, faire fondre le gras de canard. Ajouter les tranches de patate douce, puis cuire 4-5 minutes ou jusqu’à ce qu’elles commencent à se colorer. Baisser le feu à doux, puis ajouter les quartiers de pomme. Couvrir, puis cuire une dizaine de minutes. (J’ai saupoudré d’un peu de cannelle, juste d’un côté). Durant la cuisson, tourner les aliments lorsqu’ils sont bien colorés sur un côté. 

2. Pendant ce temps, mettre les cuisses de canard sur une plaque allant au four. Mettre la plaque sur le tiers supérieur du four, puis réchauffer les confits 10 minutes. Mettre le four à gril « broil », puis griller les cuisses 2-3 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien colorées. Retirer la plaque du four. Couvrir les cuisses et les réserver au chaud. 

3. Environ trois minutes avant la fin de la cuisson des patates douces et des pommes, ajouter le reste des ingrédients. Éviter de saler, poivrer généreusement. Ajouter un peu de poivre long râpé si désiré. Mélanger, puis continuer la cuisson. Retirer la poêle du feu, puis mélanger la préparation. La répartir esthétiquement au centre de deux grandes assiettes. Déposer une cuisse de canard sur chaque portion de patates douces et de pommes, puis servir immédiatement. 

Recette originale pour quatre développée par Nicolas Vallée, chef professionnel https://canardsdulacbrome.com/recettes/cuisses-de-canard-confites-sur-lit-de-patates-douces-et-de-pommes-roties/




samedi 14 juillet 2018

Fleurs d’ananas


J’ai réalisé ces jolies fleurs sans autre but que de passer un reste d’ananas, me disant que je trouverais bien une idée ensuite pour m’en servir. J’ai suivi scrupuleusement la recette, mais sans obtenir le résultat recherché, c’est-à-dire, des «fleurs» bien fermes. J’ai eu beau leur donner une seconde cuisson, elles ne sont pas devenues moins humides et plus sèches. Si vous avez déjà essayé d’en réaliser, faites-moi savoir où j’ai fauté, je vous dirai plus tard comment je les aurai utilisées. 

Ingrédients pour une dizaine de fleurs 
1 ananas entier, en fines rondelles, moi la moitié 

1. Peler d’abord le fruit entier si ce n’est déjà fait, en enlevant les « yeux ». Le couper en tranches très fines. 

 2. Déposer celles-ci sur une plaque tapissée de papier sulfurisé (parchemin) et cuire au four à 100 °C (210 °F) pendant environ 2 heures – retourner toutes les 30 minutes. 

 3. Bien surveiller la cuisson pour empêcher l’ananas de griller. 

 4. Laisser sécher complètement dans le four éteint. 
 Pour des fleurs plus recourbées, à mi-cuisson, déposer les tranches à l’intérieur de moules à muffins. J’ai testé sans obtenir qu’elles se tiennent… 

La recette originale, 

La suite...
Pour utiliser mes fleurs d’ananas, j’ai réalisé une tarte sans croûte à l’ananas, en y insérant quelques fraises. Et en sortant la tarte du four, j’ai eu l’idée de remettre une dernière fois mes fleurs d’ananas dans le four éteint. J’ai failli les oublier là, mais oh surprise, quand je les ai retirées, elles étaient bronzées et fermes. 
Hélas, inutilisables pour garnir ma tarte, celle-ci serait trop difficile à trancher, mais pour la photo, plutôt jolie à voir.

La recette de la tarte à suivre...




vendredi 13 juillet 2018

Pavés de saumon aux amandes, sauce cari-coco +


Je pensais avoir épuisé les manières de cuire un filet de saumon, mais les variantes sont infinies. Celle-ci nous a régalés hier avec ses tranches d’amande croquantes et sa sauce au lait de coco au bon goût d’orange et de cari. Un autre délice prêt en moins de 15 minutes ! 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 filet de saumon de moins de 300 g, séparé en deux 
3 c. à soupe de tranches d’amande 
1 c. à thé d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel et poivre au goût 

Sauce cari-coco 
2/3 tasse de lait de coco léger 
Le jus de 1 clémentine 
1 c. à thé de marmelade d’orange, ou de tartinade La Fraisonnée 
1/2 c. à thé de pâte de cari Madras 
3/4 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 

1. Commencer par faire dorer les tranches d’amande à sec dans un petit poêlon. Il ne faut que 2 ou 3 minutes et cela réveille leur goût suave. Réserver. 

2. Déposer tous les ingrédients de la sauce dans une petite casserole et porter à ébullition. Cuire 1 ou 2 minutes et garder au chaud. 

 3. Saler et poivrer le poisson. Chauffer un poêlon moyen avec la matière grasse, y saisir les pavés, côté chair d’abord, environ 2 minutes. Retourner les pavés, réduire le feu et cuire encore 1 minute ou jusqu’à ce que la chair du saumon soit d’une teinte uniforme. 

4. Éparpiller les tranches d’amande sur les pavés et servir sans attendre.



jeudi 12 juillet 2018

Potage froid au melon d’eau +


Tomates en conserve, petit concombre sans pépins, melon d’eau, oignon rouge et basilic entrent dans la composition de ce savoureux potage froid sans cuisson. Un délice à déguster pendant la belle saison. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux avec petit reste 
3 tasses de melon d'eau très froid, épépiné et coupé en cubes 
1 tasse de tomates broyées ou 1 1/2 de tomates dans leur jus 
1 concombre libanais, pelé 
2 tranches d'oignon rouge 
1 c. à soupe d' huile d’olive 
1 c. à thé de vinaigre de vin rouge 
Le jus et le zeste de 1/2 lime 
7 feuilles de basilic, émincées ou 1 c. à soupe d’aneth frais
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne, + ou - au goût 
Sel et poivre noir du moulin 

1. Au robot culinaire ou au mélangeur, réduire en purée lisse le melon d'eau, les tomates, le concombre, l'oignon, l'huile et le vinaigre. Ajouter le jus de lime et le basilic et mélanger. Saler et poivrer. 

2. Réfrigérer jusqu’au moment de servir avec une bonne salade et des pains naan passés au grille-pain. 

La recette originale, 


mercredi 11 juillet 2018

La César au poulet du goûteur +


J’ai déjà consigné la recette de la vinaigrette, mon goûteur l’a reprise hier pour en faire une salade plus complète  et s’est proposé pour la préparer, ce fut notre repas du soir.  Il y a ajouté une poitrine de poulet cuite, un concombre libanais, des tranches de radis et des bouquets de chou-fleur, une manière tout estivale, craquante et rapide de recycler un reste de poulet. 

Appréciation de la goûteuse *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 tasses de romaine en morceaux, ou coupée au couteau 
1/2 tasse de croûtons dorés au beurre ou à l’huile d’olive 
1 poitrine de poulet cuite 
1 concombre libanais tranché 
2 ou 3 radis en tranches 
12 bouquets de chou-fleur 

Vinaigrette César légère 
3 c. à soupe de mayonnaise du commerce 
2 c. à soupe de yogourt nature 
2 c. à soupe d’eau, + ou - pour obtenir une belle consistance 
1 gousse d’ail pressée 
1 c. à soupe de petites câpres, entières ou émincées 
1 ou 2 filets d’anchois, rincés ou 3/4 c. à thé de pâte d’anchois 
Le zeste de 1/4 de citron et 1 c. à thé de son jus 
Parmesan râpé au goût 

1. Dans un petit bol, réunir tous les ingrédients de la vinaigrette et bien mélanger. 

 2. Verser sur les feuilles de salade et sur les légumes au choix, et bien mélanger. 

 3. Ajouter les croûtons dorés et le parmesan juste avant de déguster.


lundi 9 juillet 2018

Brochettes de porc, sauce au lait de coco


Je prépare rarement des brochettes, elles sont généralement difficiles à retourner sur elles-mêmes, il est presque impossible de les cuire également. Et hier, malgré mes précautions, les cubes de porc ont collé aux grilles, ils ont été longs à décoller, ils étaient trop cuits, ce qui nous a débinés, même si la sauce était hyper savoureuse. Je retiens l’idée de remplacer le beurre d’arachide par du beurre de noix de cajou, c’est un choix délicieux. Avez-vous un truc pour réussir les brochettes ? Aurais-je mieux fait de trancher le filet en médaillons ou en lanières ? J’y songerai la prochaine fois. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 filet de porc de 315 g, en cubes 

Marinade express 
Le jus de 1 clémentine 
2 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel 
1 c. à soupe de beurre de noix de cajou, ou de beurre d’arachide 
1 c. à thé d’huile de sésame grillé 

Sauce au lait de coco *** 1/4 
2/3 tasse de lait de coco léger 
2 c. à soupe comble de beurre de cajou 
1 c. à soupe de sauce tamari, ou sauce soya 
1/2 c. à thé de sauce au piment, + ou - au goût 

1. Dans un bol, réunir les ingrédients de la marinade, bien mélanger et y faire macérer les cubes de porc. Recouvrir d’une assiette ou d’une pellicule plastique et laisser mariner au réfrigérateur au moins 20 minutes (pour plus de tendreté, on suggère de laisser mariner jusqu’à 6 heures). 

2. Préparer la sauce au lait de coco. Dans une petite casserole, réunir les ingrédients de la sauce, bien délayer le beurre de noix de cajou et porter à ébullition sur feu moyen en remuant. Laisser mijoter doucement jusqu’à ce que la sauce épaississe. Réserver au chaud. 

3. Enfiler les cubes de porc sur des brochettes, en alternant avec des petits légumes, j’ai choisi des cubes de courgette, elles sont rapides à cuire. J’ai fait griller 2 minutes sur les grilles bien chaudes et généreusement huilées de notre barbecue électrique, 1 minute et « un petit quart de plus » auraient suffi…

dimanche 8 juillet 2018

Craquantes crevettes croustillantes +


Sans le vouloir, j’ai modifié la recette que nous avions tant aimée, oubliant de faire mariner les crevettes. Impossible de dire si elles auraient été meilleures une fois marinées, celles que nous avons dégustées avant-hier étaient croustillantes à souhait et leur goût était exquis. Il faudra donc que je les refasse pour en être sûre, cette fois en les faisant macérer, ce sera un plaisir, ces crevettes croustillantes sans friture, marinées ou pas, sont hyper délicieuses. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux  
16 crevettes crues (31/40)*, rincées, décortiquées et asséchées  
3 c. à soupe de fécule de maïs assaisonnée de 1 c. à soupe d’aneth frais  
1 oeuf battu  

Enrobage croustillant  
2/3 tasse de chapelure panko  
3 c. à soupe de parmesan  
2 c. à soupe de flocons de noix de coco non sucrés  
1/4 c. à thé de cari en poudre  
1/4 c. à thé de curcuma 
1/4 c. à thé de paprika 

Sauce mayo-yo rosée  
4 c. à soupe de mayonnaise du commerce  
3 c. à soupe de yogourt  
1 c. à soupe de sauce chili 
1 c. à thé de concentré de tomate 
1 touche de raifort  

*Du sac de 340 g, il en est resté 12 pour le lendemain, une chouette entrée ! 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F et dure 13 minutes.  

1. Dans un bol, réunir tous les ingrédients de la sauce, bien mélanger et réserver au frigo.  

2. Chemiser une plaque à cuisson de papier parchemin et réserver. Préparer un petit plat avec la fécule, un autre à peine plus grand avec l’oeuf battu et une assiette creuse avec les ingrédients de l’enrobage croustillant.  

 3. Rouler une crevette dans la fécule, la tremper dans l’oeuf, puis la presser des deux côtés dans l’enrobage croustillant. (Pour éviter que vos doigts doublent de volume en faisant trempette, utilisez des pinces.) Faire de même avec toutes les crevettes et les déposer sur la plaque à cuisson. 

4. Quand les crevettes sont toutes bien enrobées, mettre la plaque au four et cuire 10 minutes. Puis, allumer le gril et, sans déplacer la plaque, les laisser bronzer légèrement encore 3 min afin de les rendre craquantes. 


samedi 7 juillet 2018

Pouding fraises et nectarines +


Dans cette version d’un dessert simple et rapide à préparer, j’ai laissé toute la place aux fruits, les privant pour une fois de chocolat, quitte à décevoir légèrement mon goûteur. Le résultat est conforme à celui que je recherchais et nous a comblés tous les deux: franchement savoureux, pas trop sucré, il goûte l’été. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour 6 et plus 
Les fruits 
1 tasse de fraises, rincées, équeutées et coupées en morceaux à peu près égaux 
2 nectarines, pelées et coupées en dés 
3 c. à soupe de cassonade 

La pâte 
3 c. à soupe de beurre ou margarine non hydrogénée 
3 c. à soupe de sucre 
1 œuf 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
3/4 tasse de farine tout usage non blanchie 
 1/8 c. à thé de sel 
 3/8 tasse de lait additionné de 1/2 c. à thé de vanille, ou comme moi, boisson de soya à la vanille 

La cuisson se fait dans un moule carré de 20 cm (8 po) bien beurré dans un four à 350 ° F et dure environ 35 minutes. 

1. Préparer d’abord les fruits. Dans le moule beurré, déposer les fraises et les nectarines et les saupoudrer de cassonade. Laisser reposer dans le moule à température ambiante pendant le reste de la préparation. 

2. Dans un bol moyen, défaire le beurre en crème avec le sucre, ajouter l’oeuf, bien battre à la cuillère de bois jusqu’à l’obtention d’un mélange plus pâle. 

3. Dans un bol plus petit, réunir la levure, la farine, le sel et bien mélanger. Incorporer ces ingrédients sec à la préparation d’oeuf et de beurre en alternant avec le lait auquel on aura ajouté la vanille si on ne choisit pas la boisson au soya. 

4. Verser cette préparation sur les fruits et cuire dans un four à 350 °F entre 30 et 35 minutes, ou jusqu'à ce que la surface soit dorée et qu’après avoir inséré un cure-dents dans la pâte, il en ressorte propre et sec. 

Note gourmande 
Avec le reste des fraises, j’ai préparé une compote en suivant cette recette simple et rapide et j’ai ajouté quelques fraises bien rouges pour la photo. 



vendredi 6 juillet 2018

Galettes de porc, orange et olives noires +



C’est devenu un rituel entre mon goûteur et moi, quand il veut manger des frites, il suggère un menu bistro. Et parce que mes galettes de viande hachée dissimulent toujours quelques goûteuses surprises, il s’en montre invariablement satisfait, même quand les frites santé au four sont imparfaites comme ce fut le cas hier. Tout ça pour dire que n’écoutant que mon penchant pour la combinaison hyper savoureuse découverte récemment, (merci encore, Madame di Stasio !) zeste d’orange et pépites d’olives noires ont parfumé nos galettes. J’étais au ciel, lui au purgatoire, il n’a pas décelé le goût de l’orange, mais tout de même apprécié la présence des pépites dans les galettes. En l’absence des trois petit mmm qui marquent le summum du contentement du maître saladier, le « petit quart de plus » fut donc séparé en deux. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
225 g de porc haché extra-maigre 
1/4 c. à thé de paprika 
2 c. à soupe de feuilles de coriandre, hachées 
Le zeste de 1 orange 
5 olives de Kalamata, dénoyautées à la main et taillées en fines pépites 
2 c. à soupe de panko 
Sel léger, poivre généreux 

1. On mélange tous les ingrédients, on assaisonne, on façonne deux galettes à peu près égales et on garde au frigo pendant qu’on s’occupe des frites et que le petit barbecue se réchauffe. 

2. On huile les galettes, puis sur les grilles bien chaudes du barbecue, on les cuit 10 minutes en les retournant à mi-cuisson.



jeudi 5 juillet 2018

Escabèche de saumon à l’orientale et garnitures +


L’escabèche est une marinade méditerranéenne qui, une fois chauffée, a la propriété de cuire les aliments. Principalement utilisée avec le poisson, elle se compose ordinairement d’huile et de vinaigre. J’ai remplacé ce dernier par du jus de lime, lequel a cuit le poisson tout en l’imprégnant de saveurs orientales. Le saumon ensuite refroidi est accompagné ici d’une salade à l’orzo hyper savoureuse et de toasts craquants tartinés d’un fromage léger aux herbes, un incomparable trio fraîcheur pour se régaler en période de canicule. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
Saumon en escabèche 
1 pavé de saumon de 220 g, en deux portions, de préférence, la peau retirée 
Le zeste de 1 lime 

Escabèche à l’orientale 
2 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
2 c. à soupe de sauce tamari ou soya réduite en sel 
2 c. à soupe de jus de lime 
1 c. à thé d’huile de sésame grillé 
5 fines tranches de gingembre, hachées finement 
1 petite gousse d’ail, pressée 
1/2 c. à thé de cassonade 
1/4 c. à thé de wasabi, ou sauce au piment

1. Déposer le saumon dans un plat et recouvrir de fines lamelles de zeste de lime. 

 2. Dans une petite casserole, réunir les ingrédients de l’escabèche et porter à ébullition. Retirer aussitôt du feu et verser sur la chair du saumon. 

3. Laisser tiédir, recouvrir le plat d’une pellicule plastique et réfrigérer 3 heures ou plus. 

4. Servir le saumon nappé de sa marinade (zut, oubliée sur la photo), accompagné ici de toasts à la ricotta aux herbes et d’une salade d’orzo à l’orientale. 

Toasts à la ricotta aux herbes 
12 tranches de ciabatta 
1/2 contenant de ricotta légère 
Herbes fraîche au goût, ici ciboulette, menthe et aneth 
Sel et poivre au goût 

Faire dorer les tranches de pain au four grille-pain, les tartiner de ricotta aux herbes. 

Salade d’orzo à l’orientale 
1/2 tasse d’orzo cuit 8 minutes dans une petite casserole d’eau bouillante légèrement salée, puis passé sous l’eau froide 

Vinaigrette à l’orientale 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
1 c. à thé de mirin (facultatif, mais délicieux) 
1/2 c. à thé d’huile de sésame grillé 
1 petite carotte, passée au canneleur 
4 bouquets de brocoli, réduits en minuscules bouquets 
2 radis, en dés minuscules 
1 fleur d’ail, émincée 

 Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette et y plonger l’orzo égoutté. Conserver au frigo jusqu’au moment de servir.




mercredi 4 juillet 2018

Potage rafraîchissant aux pois chiches



Un potage finement citronné et parfumé d’herbes fraîches, ça vous tente ? Celui-ci, nutritif et savoureux, se prépare en 5 minutes et, bien entendu, ne requiert aucune cuisson, idéal pour affronter les jours torrides qui sévissent en ce moment. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 tasse de pois chiches, cuits et égouttés, la moitié d’une conserve de 19 oz 
3/4 tasse de bouillon de poulet réduit en sel 
2 c. à soupe comble de yogourt nature 
1/4 c. à thé de paprika 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
1 c. à thé de jus de citron 
Le zeste de 1/2 citron 
Herbes fraîches au goût, moi thym citron et ciboulette 
Sel et poivre 

1. Placer tous les ingrédients dans le contenant gradué fourni avec le bras mélangeur, un bocal à large embouchure fait aussi l’affaire, et mixer jusqu’à consistance onctueuse. 

 2. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin et réfrigérer 30 minutes avant de servir.





mardi 3 juillet 2018

Pétoncles au citron et fenouil à l’orange +


Nous n’avions pourtant rien à fêter hier, mais le prix très acceptable de ces gros pétoncles* s’est avéré idéal pour affronter la canicule. Grâce aux agrumes, présents aussi dans l’accompagnement, grâce au moelleux et au fondant des pétoncles, les meilleurs dégustés cette année, ce repas léger et peu gras a comblé nos papilles gourmandes. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
8 gros pétoncles 10-20, *en promotion chez Adonis jusqu’à demain 
Le zeste de 1 citron, divisé en deux parties 
1 c. à soupe d’huile de noisette ou de pépins de raisin 
1 c. à soupe comble de beurre 
1/2 c. à thé de vinaigre balsamique vieilli 
Sel au goût 

1. Assécher soigneusement les pétoncles à l’aide d’essuie-tout. Retirer la partie du muscle qui devient dure en cuisant. Réserver. 

2. Dans un poêlon, sur feu très doux, chauffer l’huile et le beurre, ajouter le vinaigre balsamique et y faire revenir la moitié des zestes de citron. 

3. Dans un poêlon plus grand pouvant contenir les pétoncles côte à côte, sur feu vif, faire revenir ceux-ci dans l’huile et le beurre au citron.  Retourner les pétoncles et les cuire rapidement, au plus 2 minutes de chaque côté. Réserver. 

4. Servir les pétoncles dans deux assiettes, garnir avec le reste du zeste de citron. 

Cette version disponible sur le Net diffère légèrement de celle que j’ai suivie, publiée dans le livre Citron, de Guy Fournier 

L’accompagnement de fenouil à l’orange se réalise ainsi. Attendrir les fines tranches de 1/2 bulbe de fenouil dans 1 c. à soupe d’huile et de beurre et ajouter 1/4 tasse de vin blanc. Couvrir et cuire entre 5 et 8 minutes. Pendant ce temps, hacher 3 tomates séchées dans l’huile et dénoyauter puis hacher 6 olives de Kalamata et les ajouter dans le poêlon. Râper le zeste de 1/2 orange qu’on ajoutera à 1 tasse de feuilles de roquette ou d’épinard et bien mélanger le tout dans le poêlon sur feu éteint avant de servir avec les pétoncles. 





lundi 2 juillet 2018

Côtelettes de porc bbq, pomme et cari +


L’exquise combinaison d’épices indiennes et de jus de pomme a finement parfumé ces côtelettes de porc à l’apparence banale et fortement réjoui nos palais gourmands. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux  
2 belles côtelettes de porc avec os  
Tranches de 1 pomme pour garnir 
Nuage de cannelle 

Marinade pomme et cari 
4 c. à soupe de jus de pomme brut sans sucre ajouté 
2 c. à soupe de cidre de glace (facultatif) 
2 c. à soupe d’huile d’olive  
1 fleur d’ail ou 1 gousse d’ail pressée
3 minces tranches de gingembre hachées finement  
1/2 c. à thé de paprika  
1/2 c. à thé de curcuma 
1/2 c. à thé de cari de Madras
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

1. Dans un plat pouvant contenir les côtelettes côte à côte, réunir les ingrédients de la marinade. Saler et poivrer les côtelettes avant de les enrober de la marinade, recouvrir le plat d’une pellicule plastique et garder au frigo entre 2 et 6 heures. 

2. Retirer du frigo 30 min avant la cuisson.  

 3. Cuire sur la grille bien chaude et huilée du barbecue. Sur notre petit modèle électrique, 3 minutes sur chaque face ont suffi pour obtenir cette viande tendre et délicieuse.

Servies ici avec riz basmati au poivron et à la courgette et rafraîchissante salade du goûteur.



dimanche 1 juillet 2018

Darnes de saumon bbq à la japonaise +


C’est un plaisir de cuire le saumon sur le barbecue, même si les darnes collent un peu aux grilles. Car avec cette manière de réaliser une marinade et une sauce en une seule préparation, les saveurs de la cuisine japonaise se révèlent à leur maximum de suavité. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 belles darnes de saumon de 220 g chacune 
1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée dans 1 c. à thé d’eau pour la sauce 

Marinade et sauce à la japonaise 
4 c. à soupe de saké, ou de vin blanc sec 
2 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel 
2 c. à soupe d’huile de pépins de raisin 
1 c. à soupe de mirin 
Le jus de 2 clémentines ou de 1 orange
Le zeste de 1/2 orange 
1 fleur d’ail, ciselée 
5 fines tranches de gingembre, en dés minuscules 
1 lichette de sauce wasabi 

1. Dans une tasse à mesurer, réunir les ingrédients ci-haut mentionnés et fouetter à la fourchette. 

2. Dans une assiette creuse ou un plat pouvant contenir les darnes côte à côte, verser la moitié du contenu de la tasse. Laisser les darnes s’imprégner de cette marinade durant une trentaine de minutes à la température de la pièce. 

3. Au moment de cuire les darnes, verser le reste du contenu de la tasse dans une petite casserole en lui ajoutant la fécule délayée. Porter à ébullition et cuire 1 ou 2 minutes, le temps que la sauce épaississe. Elle sera prête à napper les darnes, ne restera qu’à la réchauffer. 

4. Cuire les darnes sur les grilles bien chaudes et bien huilées du barbecue 3 ou 4 minutes sur chaque face. 

Servies ici avec de l’orzo et une bonne salade.


samedi 30 juin 2018

Brochettes express de poulet aux merguez


Comment composer un repas pour deux avec une poitrine de poulet aussi minuscule ? me suis-je demandé. Je me suis vite rappelé que j’avais au frigo des merguez emballées sous vide, ces saucisses très parfumées, mais peu grasses. Une petite marinade pas trop relevée pour imprégner le poulet avant de rejoindre les bouchées de merguez sur des brochettes et notre repas était prêt à cuire, puis à déguster.

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 poitrine de poulet de 200 g, en cubes 
2 saucisses merguez, en bouchées 

Marinade express au citron 
2 c. à soupe d’huile 
2 c. à soupe de bouillon de poulet
2 c. à soupe de jus de citron 
Le zeste de 1/2 citron 
1/2 c. à thé d’herbes salées du Bas-du-fleuve 
1 gousse d’ail pressée, ou 1 fleur d’ail émincée 
Poivre et paprika au goût  

Je n’ai laissé le poulet macérer que 30 minutes à la température de la pièce, les brochettes ont cuit en six minutes, je les ai retournées une fois sur les grilles huilées et bien chaudes de notre petit barbecue électrique.



vendredi 29 juin 2018

Tarte sans croûte, nectarines et chocolat blanc


Une autre version de tarte qui fait sa pâte elle-même, cette fois avec des nectarines bien juteuses et une poignée de pépites de chocolat blanc. Un dessert rafraîchissant pour clore un bon repas pris au soleil couchant et rendre hommage aux premiers jours de l’été. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour six ou huit portions 
1/2 tasse de farine tout usage non blanchie 
1/2 tasse de flocons de noix de coco non sucrés 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1 pincée de sel 
2 gros œufs 
1/2 tasse de sucre 
1/4 tasse d’huile de pépins de raisin 
1/4 tasse de yogourt nature ou légèrement sucré 
1 pleine tasse de nectarines, en dés (trois petites) 
1/3 tasse de pépites de chocolat blanc 

La cuisson se fait dans un four à 350 °F et dure un peu plus de 30 minutes. 

1. Dans un bol plutôt petit, bien mélanger farine, flocons de noix de coco, levure et sel. 

2. Dans un bol plus grand, battre les oeufs au fouet avec le sucre. Verser l’huile et bien mélanger. 

3. Transvider en trois fois le mélange des ingrédients secs dans cette préparation aux oeufs en alternant avec le yogourt. Ajouter les nectarines puis les pépites de chocolat blanc. 

4. Verser cette préparation dans une assiette à tarte profonde bien beurrée et enfourner. 

5. Cuire entre 30 et 35 min, jusqu’à ce que le pourtour de la tarte prenne une couleur plus foncée, ou qu’une fois un cure-dents enfoncé au centre de la pâte, il en ressorte propre et sec.