jeudi 30 juin 2016

Côtelettes de porc bbq aux pommes


Ces côtelettes avaient tout ce qu’il faut pour satisfaire les carnivores que nous sommes parfois, leur chair épaisse, juteuse et bien imprégnée de la marinade à la pomme ont fait nos délices, tout comme les tranches du fruit, dissimulées à l’intérieur. Une autre réussite à mettre sur le compte de notre petit barbecue électrique. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 belles côtelettes de porc avec os 
1 pomme, pelée et tranchée finement 

Marinade à la pomme 
1 c. à soupe de moutarde à l’ancienne 
Cannelle, sel, poivre et paprika pour saupoudrer 
1/4 tasse d’un bon jus de pomme brut, moi Tradition 
2 c. à soupe d’huile d’olive 

1. Saupoudrer les côtelettes de cannelle, de sel, de poivre et de paprika. Les tartiner ensuite avec la moutarde à l’ancienne. Dans un plat pouvant contenir les côtelettes côte à côte, réunir le jus de pomme et l’huile, et les retourner une ou deus fois avant de les laisser macérer 3 ou 4 heures au frigo, le plat recouvert d’une pellicule plastique. 

2. Trente minutes avant la cuisson, retirer les côtelettes du frigo et, à l’aide d’un couteau coupant, entailler celles-ci de manière à former une poche pouvant contenir les tranches de pomme et les insérer dans la viande. Laisser reposer sur le comptoir jusqu’à ce que le barbecue soit chaud. 

3. Dès que la grille est bien chaude, la huiler et cuire les côtelettes 6 min en les retournant à mi-cuisson. J’ai fait une petite sauce avec la marinade, la laissant bouillir 5 min avec une quantité égale de bouillon de boeuf avant d’ajouter une lichette de crème légère épaissie à l’aide de fécule délayée.


mercredi 29 juin 2016

Galettes de poisson poêlées à la mexicaine


Quand mon goûteur suggère un menu bistro, c’est qu’il a envie de manger des frites. Il n’a pas besoin d’insister, j’adore les frites moi aussi. Et ce fut facile de transformer le beau filet de morue que nous venions de nous procurer en des galettes rehaussées de cumin, de coriandre et de croustilles de maïs. Un chouette repas, une manière différente de savourer du poisson. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 

Galettes à la mexicaine 
300 g de filet de poisson blanc, moi morue, coupé en bouchées 
1/2 oeuf (gros), battu légèrement 
1/4 tasse de croustilles de maïs 
3 c. à soupe de parmesan, fraîchement râpé 
1 c. à soupe de coriandre fraîche, hachée 
1/4 c. à thé de cumin moulu 
1/4 c. à thé de coriandre moulue 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
Sel et poivre du moulin, paprika 

1. Dans un petit robot ou le récipient du hachoir fourni avec le bras mélangeur, émietter d’abord les croustilles de maïs, il en faut 1/4 tasse, je dirais de 25 à 30 croustilles environ. Transférer dans un bol et réserver. 

2. Dans le hachoir, mixer les bouchées de poisson, procéder en deux fois au besoin. La consistance doit se rapprocher d’un hachis. 

3. Dans un bol, mettre l’oeuf, le poisson haché, puis les autres ingrédients des galettes. Saler modérément la préparation, poivrer au goût, et bien mélanger. 

4. Séparer en deux parties égales et former des galettes. Saupoudrer de paprika. Si possible, les réfrigérer 1 h, afin que les galettes se raffermissent. 

5. Chauffer un poêlon avec l’huile, y faire fondre le beurre et cuire les galettes 5 minutes de chaque côté. 

Servies ici avec des frites au four santé, une petite sauce faite de sauce chili et de coriandre et d’une bonne salade de roquette.

Variantes
On peut remplacer la morue par n’importe quel poisson blanc, on peut remplacer les croustilles par de la chapelure assaisonnée et les épices dont sont friands les Mexicains par d’autres épices ou simplement des herbes, on peut même en faire des burgers. On peut aussi en faire des boulettes et les servir avec une sauce tomate. 


mardi 28 juin 2016

Filets de sole express ou presque…


Je ne me suis pas simplifié la vie pour faire ce repas, du moins, pas pour la sauce, une compote de tomates confites étant longue à préparer. De plus, comme mes tomates jaunes ont refusé de collaborer (voir la photo ci-dessous) , j’ai perdu du temps à retirer leur peau. Et comme il ne me restait que quelques minutes pour apprêter le poisson, je l’ai fait en criant lapin*. J’ai tartiné les filets d’un reste de mayonnaise maison aux agrumes et les ai recouverts d’une chapelure agrémentée de parmesan. Cuits à l’unilatérale dans un grand poêlon, ils ont terminé leur vie de poisson sous le gril du four avant de passer un mauvais quart d’heure dans nos bouches ravies. Car, croyez-le ou non, ces petits filets étaient délicieux, de la sauce si longue à préparer, nous aurions pu nous passer…! 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
4 filets de sole, environ 280 g 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 

Enrobage express 
2 c. à soupe de mayonnaise aux agrumes 
2 c. à soupe de chapelure panko 
2 c. à soupe de parmesan fraîchement râpé 
Sel et poivre 

Suivre le mode d’emploi dans l’introduction. 

Pour la compote de tomates confites, suivre le lien: 

* Pour tout savoir sur cette expression bien de chez nous: https://www.erudit.org/culture/qf1076656/qf1216382/48219ac.pdf


lundi 27 juin 2016

Repas de langoustines bbq à la mexicaine +


Tequila, jus de lime, de citron et de clémentine, les bonnes saveurs de la cuisine mexicaine réunies dans la marinade ont imprégné les langoustines tandis que la cuisson au barbecue les a rendues fermes sans les assécher. Accompagnées d’un riz aux poivrons et d’une petite mayonnaise aux agrumes, une autre expérience de grillades réussie, un autre repas équilibré à savourer. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 sac de 340 g de langoustines décongelées, rincées et presser pour en extraire l’eau 

Marinade aux agrumes 
Le jus de 1 clémentine 
2 c. à thé de jus de citron 
2 c. à thé de jus de lime 
2 c. à soupe d'huile d’olive 
2 c. à soupe de tequila (ou de vermouth blanc)
1 fleur d’ail, émincée finement 
1/8 c. à thé de flocons de piment 

Mayonnaise citron-lime 
3 c. à soupe de mayonnaise maison ou du commerce 
1 /4 c. à thé d’aneth séché 
Le zeste de 1/2 lime 
Le zeste de 1/2 citron 
Un peu de sel et de poivre du moulin 

Riz à la mexicaine 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1/2 poivron jaune, en dés 
1/2 poivron orange ou rouge, en dés 
1 gousse d’ail, pressée 
3/4 tasse de riz 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet 
1/4 c. à thé de graines de coriandre, moulues 
1/4 c. à thé de graines de cumin, moulues 
3 pincées de poivre de Cayenne, + ou - au goût 
2 c. à soupe de feuilles de coriandre, hachées finement 

1. Réunir dans un bol tous les ingrédients de la marinade et y faire macérer les langoustines 5 ou 6 heures au frigo, recouvertes d’une pellicule plastique. 

2. Préparer ensuite la mayonnaise et réfrigérer. 

3. Une trentaine de minutes avant la cuisson, attendrir les dés de poivron dans l’huile, ajouter l’ail, cuire 1 min, incorporer le riz, les épices et le bouillon, porter à ébullition et laisser mijoter 20 min. Garnir de coriandre fraîche hachée. 

4. Pendant la cuisson du riz, enfiler les langoustines sur des brochettes, elles seront plus faciles à retourner sur la grille. 

5. Cuire quelques minutes sur la grille huilée et bien chaude du barbecue, sur notre petit modèle électrique, 5 min ont suffi.



dimanche 26 juin 2016

Jarrets d’agneau braisés aux pruneaux et à l’orange


L’agneau était un bon choix pour fêter la Saint-Jean, il soulignait notre côté mouton avec le sourire, mais par cette belle journée chaude, déguster un mijoté n’était pas précisément approprié. Reste que nous avons pris un très bon repas que nous referons certainement par temps froid, pourquoi pas à Noël… ! 


Appréciation *** 

Ingrédients pour deux 
2 jarrets d’agneau avec os 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
12 pruneaux, dénoyautés et coupés en quatre 
1 tasse de bouillon de bœuf réduit en sel 
1/2 tasse de vermouth blanc 
1/4 tasse de jus d’orange + le zeste de 1 orange 
2 branches de thym 
1/4 c. à thé de quatre-épices 
2 gousses d’ail pressées 
Sel et poivre au goût 

 La cuisson se termine dans un four à 300 °F. 


1. Réunir les ingrédients de la recette, sauf les jarrets, dans le récipient fourni avec le bras mélangeur et mixer. Dans un grand poêlon allant au four et muni d’un couvercle, verser cette sauce sur les jarrets et les faire macérer 30 min à la température de la pièce. 


2. Chauffer le poêlon doucement à couvert et cuire au four dès l’ébullition pendant 1 heure. 


3. Retirer du four, baisser la température à 275 °F, ajouter 1/2 tasse de bouillon supplémentaire et enfourner, toujours à couvert, pour encore 1 heure ou jusqu’à ce que la viande soit tendre et se détache de l’os. 


4. Sortir le poêlon du four, retirer les jarrets de la sauce et laisser tiédir. Désosser la viande et la mettre au frigo dans un bol, recouverte d’une pellicule plastique. 


5. Filtrer le jus de cuisson et le mettre au froid jusqu’à ce qu’il soit figé. 


6. J’ai fait cuire les jarrets la veille et réfrigéré la viande et le bouillon jusqu’au moment de servir. J’ai épaissi la sauce dégraissée avec un peu de fécule délayée dans de l’eau et j’ai remis la viande à réchauffer doucement. Délicieux avec une purée de pommes de terre et de patate douce, et des endives braisées.

samedi 25 juin 2016

Tarte paresseuse aux fraises et au chocolat blanc +


Une autre tarte dans laquelle on inclut presque tous les ingrédients et qui prend une consistance délicieuse de gâteau fourré en cuisant, une tarte de paresseuse qu’on garnit à mi-cuisson d’un enrobage croquant, un succès assuré, qu’on ait la dent sucrée ou pas, un bon dessert d’été. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour une assiette à tarte, environ 8 portions 
3 c. à soupe d’huile de pépins de raisin ou d’une autre huile au goût neutre 
1/2 tasse sucre 
1 oeuf 
1 tasse farine tout usage non blanchie 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1/2 c. à thé bicarbonate de soude 
1/2 c. à thé cannelle 
¼ tasse de pépites de chocolat blanc 
1/2 tasse de yogourt nature 
1 1/2 tasse de fraises fraîches, les petites entières, les plus grosses en moitiés 

Enrobage croquant 
3 c. à soupe de flocons de noix de coco non sucrés 
2 c. à soupe de sucre brut 

 La cuisson se fait dans un four à 350 °F. 

1. Dans un grand bol, réunir l’huile, le sucre et l’œuf et bien mélanger au fouet. 

2. Dans un autre bol plus petit, mélanger la farine, la levure chimique, le bicarbonate de soude, la cannelle et les pépites de chocolat. 

3. Incorporer le mélange de la deuxième étape (ingrédients secs) à ceux de la première étape (ingrédients liquides) en alternant avec le yogourt. Ajouter les fraises et bien mélanger le tout. 

4. Beurrer et enfariner une assiette à tarte profonde ou un moule à gâteau. Verser le mélange et faire cuire 20 minutes. Ajouter ensuite l’enrobage et remettre au four pour 20 min environ, jusqu’à ce que le contour se détache des bords et qu'un cure-dents inséré au centre de la pâte en ressorte propre.



vendredi 24 juin 2016

Filets de poisson, sauce exquise orange et pastis +


Il y a longtemps que je voulais combiner pastis, jus d’orange et crème sans trouver avec quel poisson ou fruit de mer les associer. Je ne me suis pas tout à fait trompée, cette sauce est un délice. Toutefois, je suis persuadée qu’elle sera meilleure avec du saumon ou de la truite qu’avec de l’aiglefin, peut-être même avec des pétoncles. Tant de douceur suave mérite une meilleure alliance. 

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux 
1 beau filet de poisson, de préférence truite ou saumon, séparé en deux portions 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel, poivre et estragon 

Sauce exquise à l’orange et au pastis 
1 orange pressée et le zeste de la moitié du fruit 
Le jus de 2 clémentines 
2 c. à soupe de pastis de Marseille 
1/3 tasse de crème à 15 % 
1 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu de pastis 
4 feuilles de menthe poivrée, émincées finement
Sel, poivre et ciboulette au goût

 1. Dans une petite casserole, réunir les ingrédients de la sauce. Porter doucement à ébullition et laisser mijoter 1 min. 

 2. Dans un poêlon, faire chauffer huile et beurre avant d’y cuire les filets bien assaisonnés de sel, de poivre et d’estragon.

3. Glisser les filets dans deux assiettes garnies de pâtes et les servir, nappés de sauce.



jeudi 23 juin 2016

Petits pétoncles au lait de coco sur pâtes +


En préparant un repas de restes, reste de pâtes, reste de petits pétoncles, reste de lait de coco, reste de poivron grillé, j’étais loin de m’attendre à une note élevée pour ce repas plus que modeste. Et parce que j’avais mis aussi du fenouil dont mon goûteur ne raffole pas, je n’étais guère optimiste. Mais devant son enthousiasme, je me suis résignée (en souriant) à ajouter un petit quart de plus. Il faudra revoir les notes à la hausse, a-t-il ajouté, sans rire. Les bras m’en sont tombés, le petit verre de vin blanc* serait-il en cause…?

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe d’huile de pépins de raisin (ou d’une autre huile neutre) 
1/2 bulbe de fenouil, émincé finement 
1 gousse d’ail, dégermée et pressée
260 g de petits pétoncles de baie, décongelés et égouttés, leur jus réservé 
1 c. à soupe comble de farine 
3/4 tasse de lait de coco léger + liquide des pétoncles 
1 poivron grillé, moi 1/2 jaune et 1/2 rouge 
Sel et flocons de piment au goût 
Un reste de pâtes pour deux 
1/2 tasse de fromage râpé, moi de l’emmenthal 

La cuisson se termine dans un four à 375 °F. 

1. Chauffer un poêlon anti-adhésif, verser l’huile et faire fondre le beurre. Y attendrir le fenouil sur feu doux 10 min, ou jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et cuire 1 min. 

2. Dans le poêlon, ajouter la farine en pluie et bien mélanger avant de verser le jus de pétoncles réservé et le lait de coco. Laisser épaissir la sauce doucement. Incorporer le poivron grillé, et terminer la cuisson en faisant pocher les pétoncles dans la sauce bouillonnante. Goûter, saler et agrémenter de flocons de piment au goût. 

3. Dans deux ramequins, répartir le reste de pâtes. Transvider la sauce sur ce lit de pâtes et parsemer de fromage. 

4. Enfourner et cuire 15 min, allumer le gril et faire gratiner 3 ou 4 min en surveillant. Et accompagner ce gratin d’une bonne salade et d’un petit verre de vin blanc. 

* Nous aimons de plus en plus le vin blanc depuis que les températures sont à la hausse. Je me pose la question: serait-il également responsable de la hausse de nos appréciations ?



mercredi 22 juin 2016

Filet de truite, sauce vierge +


Il était bon ce filet poêlé. Et la sauce qui l’accompagnait, composée principalement d’huile d’olive, de petites tomates jaunes et de basilic pourpre le garnissait délicieusement. Un repas estival prêt en 20 minutes, accompagné d’une pomme de terre en éventail cuite au micro-ondes. Du bonheur pour les papilles. 

Appréciation du goûteur +++ 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 filet de truite de 300 g, séparé en deux 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel, poivre et paprika 

Pommes de terre en éventail 
2 pommes de terre Yukon gold moyennes, coupées en fines tranches aux deux tiers, de manière à conserver la base du légume. 

1. Tartiner d’un beurre au basilic et à la fleur d’ail avant de passer au micro-ondes, d’abord durant 5 min, ensuite 1 min de repos, puis 2 autres minutes à puissance maximale dans mon vieux micro-ondes de 700 watts. 

Sauce vierge 
3 c. à soupe d’huile d’olive
3 tranches d’échalote sèche, hachées finement 
1 tige de fleur d’ail, émincée finement 
3 tomates campari, épépinées et en dés 
3ou 4 belles feuilles de basilic, émincées 
1 c. à thé de petites câpres, égouttées 
Sel et poivre au goût 

1. Commencer par préparer la sauce. Dans un bol, réunir les ingrédients qui la composent et bien mélanger. Assaisonner de sel et de poivre, réserver. 

2. Préparer les pommes de terre en les tartinant de beurre au basilic et à la fleur d’ail. 

3. Assaisonner les deux moitiés de filet de sel, de poivre et de paprika. Dans un poêlon, chauffer le beurre et l’huile et y faire saisir les filets 3 min côté chair. Retourner et cuire encore 2 ou 3 min. 

4. Cuire les pommes de terre au micro-ondes, d’abord 5 min à haute intensité, ensuite 2 min. Attention, notre micro-ondes est un vieux modèle de 700 watts. 

5. Servir les demi-filets après les avoir nappés de sauce.



mardi 21 juin 2016

Yakitori de poulet grillé


Dans mon petit livre de cuisine devenu livre de chevet, le poulet est enfilé en serpentins sur des brochettes et la recette est conçue pour être servie en entrée. Je l’ai adaptée afin d’en faire un plat principal, l’ai accompagnée de riz basmati au bouillon et d’une sauce faite avec cette marinade à la fois douce et piquante. Un repas raffiné, léger et délicieux. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
1 poitrine de poulet de 270 g, tranchée en lanières 
Le jus de 1 clémentine + 1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée (facultatif) 

Marinade et sauce à la japonaise
3 c. à soupe de sauce tamari légère 
3 c. à soupe de mirin 
2 c. à soupe de saké ou de vin blanc 
1 c. à soupe d’une huile au goût neutre, moi pépins de raisin 
1/2 c. à thé de sucre en poudre 
1 fleur d’ail, tranchée finement 1/4 c. à thé de flocons de piment, + ou - au goût 

1. Dans une petite casserole, chauffer la marinade jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Retirer du feu aussitôt et laisser refroidir. 

 2. Transvider la marinade dans un plat, y plonger et y retourner les lanières de poulet pour bien les enrober. Laisser macérer 1 heure au frigo, le plat recouvert d’une pellicule plastique. 

 3. Enfiler les lanières en serpentins sur des brochettes. Cuire sur la grille huilée et bien chaude d’un barbecue. Sur notre petit modèle électrique, il n’a fallu que 5 min en tout. 

Astuce gourmande 
Si vous avez un penchant pour les sauces, n’hésitez pas à doubler les ingrédients de la marinade. Ou encore, pressez le jus de 1 clémentine auquel vous ajouterez 1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau et porter doucement à ébullition. 

Bon à savoir
Yakitori signifie littéralement «petites bouchées d’oiseau». Pour se rapprocher du classique japonais, le poulet devrait être séparé en bouchées sur des brochettes.

Adaptée librement de 200 recettes pour le barbecue, Ma petite bibliothèque Marabout, Hachette 2016.

lundi 20 juin 2016

Repas de crevettes à la thaïlandaise +


Cet épatant repas est adapté d’une autre recette du petit livre dans lequel j’ai puisé pratiquement tous mes plats de grillades depuis un mois. Et encore une fois, nous nous sommes régalés : la simplicité de la préparation et le goût fin apporté par la légère caramélisation du barbecue ont comblé nos papilles gourmandes. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
15 crevettes prêtes à cuire, décortiquées et déveinées 
3/4 tasse de petits pétoncles de baie, décongelés et asséchés (mon ajout) 
1 fleur d’ail, hachée finement 
1/2 tasse de lait ce coco léger (mon ajout)
1/2 c. à thé de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
Vermicelles de riz pour deux 

Marinade asiatique 
2 c. à soupe d’huile de pépins de raisin ou d’une autre huile au goût neutre 
1 belle gousse d’ail, en fines tranches 
1 c. à thé de gingembre, râpé (congelé, il se râpe aisément) 
Flocons de piment au goût 
2 feuilles de lime, réhydratées (facultatif) 
1 c. à soupe de sauce de poisson thaïe 
1 c. à soupe de jus de lime 
1/2 c. à thé de miel ou de nectar d’agave 

Garniture 
1 c. à soupe de chacune des herbes suivantes: coriandre, menthe, basilic thaï 

Salade asiatique 
Feuilles de salade variées et chou chinois (nappa) émincé pour deux 
1 carotte, cannelée 
1 petit concombre en dés 
1 c. à soupe d’huile au goût neutre
1/4 c. à thé d’huile de sésame grillé 
1 c. à thé de sauce soya ou tamari 
1 c. à thé de jus de lime + zeste de lime au goût 
1/8 c. à thé de miel ou de nectar d’agave 

1. Préparer d’abord la salade. Bien mélanger les ingrédients liquides et y déposer les légumes. Remuer et garder au frais jusqu’à la cuisson. 

2. Dans un plat ou une assiette creuse, réunir les ingrédients de la marinade. Y faire macérer les crevettes et les petits pétoncles au frigo 45 min. 

3. Retirer du frigo et enfiler sur des brochettes en alternant les crevettes et les pétoncles. 

4. Faire dorer sur la grille huilée et bien chaude d’un barbecue. Sur notre petit barbecue électrique, il n’a fallu que 4 min. 

5. Pour faire la sauce, réunir les ingrédients de la marinade dans une petite casserole, retirer les tranches d'ail, porter à ébullition, et laisser mijoter 2 min à faible intensité. Ajouter le lait de coco et la fécule délayée. Laisser épaissir doucement et garnir d’herbes fraîches.

Adaptée librement pour deux de 200 recettes pour le barbecue, Ma petite bibliothèque Marabout, Hachette 2016.

dimanche 19 juin 2016

Médaillons de boeuf bbq, sauce à la tapenade


Une intéressante trouvaille que cette petite sauce d’inspiration provençale composée principalement d’olives noires, d’anchois et de câpres, qui a apporté sa note fruitée à des tranches de boeuf très tendres et cuites à la perfection, comme nous les aimons. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
2 médaillons de boeuf dans le filet, de 145 g chacun 
Sel, poivre, paprika et graines de coriandre moulues 

1. Assaisonner les filets de boeuf, les déposer dans une assiette recouverte de pellicule plastique et réfrigérer 2 h avant la cuisson. 

2. Cuire sur la grille huilée et bien chaude du barbecue, le nôtre est une petit modèle électrique. Griller 3 min sur une face retourner et cuire encore 1 min. Laisser reposer 2 ou 3 min avant de servir. 

Sauce à la tapenade 
1 c. à soupe de beurre 
5 olives noires de Kalamata, dénoyautées à la main et hachées 
1 filet d’anchois, rincé, asséché et haché 
1/3 c. à thé de moutarde de Dijon 
1/3 c. à thé de moutarde à l’ancienne 
1/2 tasse de cidre brut ou de vin blanc 
1 lichette, environ 1/4 tasse, de crème à cuisson à 15 % 

1. Dans une petite casserole, faire revenir l’échalote dans le beurre et ajouter les ingrédients de la sauce en les incorporant un à un à la préparation. 

 2. Porter à ébullition et laisser mijoter à petit feu jusqu’à ce que le liquide soit réduit presque à sec. Ajouter la lichette crème et servir. 

La recette de sauce, que j’ai librement adaptée pour deux, est publiée dans le petit livre 200 recettes pour le barbecue, édité chez Hachette, dans la collection Ma petite bibliothèque Marabout, 2016.


samedi 18 juin 2016

Fondue aux fruits de mer + Mayonnaise santé +


Nous avions un anniversaire à fêter hier et c’est avec une fondue aux fruits de mer que nous avons eu envie de célébrer les quarante-trois ans de notre rencontre amoureuse. Je redonne la recette du bouillon de fondue de la première version, celui d’hier était moins élaboré. 

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux 
1 c. à soupe de beurre ou de margarine non hydrogénée 
1 échalote sèche hachée 
1 gousse d’ail, pressée 
1 bon morceau de gingembre frais 
¼ tasse de vin blanc 
3 tasses de bouillon de poisson ou, à défaut, un bon bouillon de volaille 
1 c. à thé de graines de coriandre ou grains de poivre 
9 langoustines, dans leurs carapaces 
12 crevettes moyennes, décortiquées et prêtes pour la cuisson 
12 pétoncles moyens 
12 filets de perchaude roulés 
3 bols de sauces (recette ci-dessous) 

1. Dans une casserole, chauffer le beurre et y attendrir l’échalote, l’ail et le gingembre. Cuire 3 à 4 minutes. Déglacer avec le vin blanc et réduire de moitié. Mouiller avec le bouillon, assaisonner de sel et de poivre au besoin, et ajouter la coriandre. Porter à ébullition et cuire 4 à 5 minutes. 

2. Verser le bouillon dans un caquelon à fondue et déposer sur un réchaud. Dresser les assiettes avec leurs garnitures : crevettes, pétoncles, langoustines et perchaude, et accompagner de sauces. 

Voici la recette qui a servi de base à deux des sauces, la sauce tartare et la sauce au cari. 


Mayonnaise santé  

Cette mayonnaise faite au bras mélangeur est vraiment facile à réaliser. En utilisant un œuf entier plutôt que le seul jaune d’un œuf et en se servant d’une huile neutre, on obtient une mayonnaise plus légère et plus digeste. De plus, l’ajout de jus de citron permet une conservation plus longue. 

Ingrédients pour 1 tasse 
1 œuf battu 
1 c. à soupe de jus de citron frais 
1 c. à soupe de moutarde de Dijon 
1 tasse d’huile de pépins de raisin, environ 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
Sel et poivre au goût 

1. Dans le récipient gradué d’un bras mélangeur, battre l’œuf quelques secondes. Ajouter le jus de citron, la moutarde et verser l’huile de pépins de raisin jusqu’à l’obtention de 1 tasse de préparation. 

2. Il suffit alors de fouetter quelques secondes pour que le mélange prenne la consistance d’une mayonnaise. Retirer le bras mélanger et verser les deux c. à soupe d’huile d’olive en filet, puis mélanger jusqu’à l’obtention d’une sauce onctueuse. 

3. Assaisonner au goût de sel, de poivre, d’herbes et d’épices au goût . 

 Pour la sauce tartare, 
 j’ai ajouté à 4 c. à soupe comble de mayonnaise 1 c. à soupe de câpres, et 1 c. à soupe d’herbes fraîches (ciboulette et thym) ainsi que le zeste de 1/2 citron. 

Pour la sauce au cari, 
j’ai ajouté à 4 c. à soupe de mayonnaise 1/4 c. à thé de cari de Madras, 1/4 c. à thé de curcuma et 1/8 de c. à thé de poivre de Cayenne. 

Pour la sauce à la tomate, 
j’ai ajouté à 4 c. à soupe de cocktail à crevettes du commerce, 1 c. à soupe de feuilles de coriandre fraîche et 1/8 de c. à thé de poivre de Cayenne.




vendredi 17 juin 2016

Repas bistro à la grecque +


Galettes de porc haché grillées, salade de légumes aux olives noires et à la feta, sauce tzatziki, petites pommes de terre au four, tous ces ingrédients se sont réunis hier dans nos assiettes, le temps d’un repas. Un bref séjour en Grèce au milieu des saveurs, du citron et des herbes fraîches. Délicieux ! 

Appréciation *** 1/4
Ingrédients pour deux 

Galettes bbq à la grecque
300 g de porc haché 
3 tomates séchées, hachées finement 
4 c. à soupe de chapelure 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1/4 c. à thé d’origan séché 
1 c. à thé de menthe fraîche hachée 
Sel et poivre au goût 

1. Réunir les ingrédients, bien mélanger, et former deux galettes. Réfrigérer 1 ou 2 heures. Faire tempérer avant la cuisson. 

 2. Cuire sur la grille chaude et huilée du barbecue. Pour le petit modèle électrique, il a fallu 3 min sur la première face, 2 min sur la deuxième et 2 minutes à four éteint. 

Pommes de terre au four à la grecque 
10 ou 12 petites pommes de terre non pelées, des Gabrielle par exemple, lavées, essorées et coupées en petits quartiers. 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de jus de citron 
1/2 c. à thé de paprika 
1/4 c. à thé de poudre d’oignon 
1/4 c. à thé de poudre d’ail 
1/4 c. à thé d’origan séché 
 1/4 c. à thé de sel, + ou - au goût 

1. Dans un saladier, réunir tous les ingrédients et bien mélanger. Déposer les pommes de terre ainsi enrobées, sur une plaque à cuisson doublée de papier parchemin. 

2. Déposer dans un four préchauffé à 400 °F durant 30 min ou un peu plus, jusqu’à ce qu’elles soient tendres quand on les pique avec un couteau. 

Salade grecque 
2 petits concombres sans pépins, en dés 
4 tomates campari, en dés 1 petite échalote, émincée 
7 olives de Kalamata, dénoyautées à la main et hachées 
1 tranche de feta, en dés 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de jus de citron 
Feuilles de menthe fraîche, émincées 
Feuilles de basilic, émincées 

Rassembler tous les ingrédients en terminant par la marinade aux herbes. 

Tzatziki 
1 petit concombre sans pépin, râpé et bien essoré dans un tamis pour en extraire le jus 
3/4 tasse de yogourt ferme nature, style balkan 
1 gousse d’ail, pressée 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de jus de citron et un peu de zeste du fruit 
6 feuilles de menthe, hachées 
Ciboulette au goût 
1 pincée de sucre 
Sel et poivre au goût 

1. Lorsque le concombre est bien essoré, le mettre dans un bol et ajouter les autres ingrédients. 

2. Bien mélanger et réfrigérer 1 heure avant de servir.