dimanche 4 mai 2014

Médaillons de porc à la poire, au fromage et aux amandes +



Un petit délice, prêt en quelques minutes, qui fera vibrer vos papilles. Bien que la sauce ne soit pas indispensable, les bouchées de porc étant tendres et fondantes, elle complète bien ce succulent repas.

Appréciation *** ¼
Ingrédients pour deux
Les médaillons
1 filet de porc de 400 g, tranché en 10 médaillons
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre ou de margarine or
Paprika, sel et poivre
10 fines tranches de fromage l’Artisan de la grandeur des médaillons
1 poignée d’amandes tranchées

Les poires
1 c. à soupe de beurre
1 poire mûre, pelée et tranchée finement
3 pincées de cannelle (facultatif)
1 c. à soupe de beurre ou de margarine or

La sauce
1 c. à soupe de beurre
1 échalote sèche hachée
1 c. à thé de farine
¼ tasse de jus de pomme brut ou de vin blanc
¼ tasse bouillon de poulet
3 c. à soupe de pineau des Charentes (ou un vin doux)
3 c. à soupe de crème à cuisson 15 % (facultatif)


La cuisson des médaillons se termine dans un four à 375 °F.

1. Commencer par poêler les tranches de poire dans un poêlon dans la matière grasse et les saupoudrer de cannelle, leur cuisson devrait prendre une dizaine de minutes sur feu moyen. Retirer et transférer dans une assiette. Au moment de servir, les passer quelques secondes au micro-ondes.

2. Saupoudrer les médaillons de sel, de poivre et de paprika. Chauffer le même poêlon, et les saisir dans la matière grasse 1 min de chaque côté. Transférer dans un plat allant au four et cuire 5 min sur la grille du centre pour une cuisson rosée. Ce temps écoulé, allumer le gril et recouvrir les médaillons avec les tranches de fromage. Cuire 1 min sous le gril sur la grille du centre. Déposer les amandes sur les médaillons et cuire encore 1 min ou 2. Surveiller afin que les amandes ne brûlent pas.

3. Pendant la cuisson du porc, préparer la sauce. Attendrir l’échalote 2 min dans le beurre, ajouter la farine et bien mélanger, puis déglacer le poêlon avec le vin, laisser réduire de moitié, ajouter le bouillon et laisser réduire jusqu’à la consistance désirée. Filtrer dans une petite casserole, ajouter le pineau, cuire jusqu’à consistance sirupeuse, puis verser la crème au goût.

Servir les médaillons, nappés de cette sauce et entourés de tranches de poires et de pâtes courtes.





9 commentaires:

  1. belle recette Rachel,

    je vais garder mais a essayer,peu être avec des visiteurs,deux sortes de vin , je serais pas quoi faire avec le bouteilles apret

    bonne journée a vos trois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Réjean,

      Comme je l'ai écrit dans la petite intro, tu peux omettre la sauce,
      ou encore, m'apporter les bouteilles de vin... (rires)

      Bon dimanche gourmand !
      (C'est à essayer avec des pommes aussi...)

      Supprimer
  2. Oh! oh! que cette recette à l'air succulente....
    Merci pour la recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jo,
      Ah oui, un délicieux mélange de saveurs et de textures, tu devrais aimer,
      même sans cari... :-)))

      Supprimer
  3. Bonjour Messidor, coucou Rejj et Jo Blo ainsi qu'aux habitués

    Une recette comme je les aime. Le filet de porc étant normalement tendre j'aime beaucoup l'ajout des poires. Rejj semble se préoccupé des 2 sortes de vin mais comme toi, il n'y a pas de problème à ce qu'il me les apporte. Recette à essayer sans faute, merci du partage.

    Ici hier le premier homard de la saison. Nous avons accompagné d'un riz au citron, d'une bonne salade, j'avais aussi fait un beurre aux fines herbes et au citron. Une bonne bouteille «La Sablette» était aussi sur la table.

    Bon dimanche gourmand
    Ciao

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-allô Puce,

      Une goûteuse association très appréciée.

      Hmmm, du homard, déjà, tu me donnes le goût des Îles !
      Un menu digne d'un samedi soir avec un bon vin
      bien glacé, vous avez sûrement apprécié.

      Bon dimanche et bonnes découvertes gourmandes !

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Quel heureux mariage de saveurs ! Ariane et moi avons adoré cette recette. (J'ai omis la crème et je ne l'ai pas regretté...)

    Merci Rachel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marie-Claude,

      Bien d'accord, c'est à refaire.
      Merci de votre appréciation, au plaisir.
      Et bonne journée gourmande !

      Supprimer