dimanche 25 octobre 2015

Lapin à l’asiatique +


Je n’avais encore jamais eu l’idée de préparer le lapin à l’asiatique avant hier, je me demande d’ailleurs si les Orientaux connaissent cette viande exquise. Peu importe, pour un premier essai, ce fut une formidable réussite, nous nous sommes régalés. La viande était très tendre, comme toujours, et les saveurs s’amalgamaient parfaitement.

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
1 lapin, coupé en six morceaux 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à thé de beurre 
1 poireau, haché finement 
1 poivron, 2 moitiés de couleur différente, en dés
1 petit piment, épépiné et haché menu 
1 fleur d’ail émincée ou 1 gousse d’ail, pressée 
1 bon morceau de gingembre, haché finement (env. 2 c. à s.)
2 c. à soupe de sauce soya, réduite en sel 
2 c. à soupe de vinaigre de riz 
1 c. à soupe comble de miel 
1 c. à thé d’huile de sésame grillé 
1 1/2 tasse de bouillon de poulet maison (ou de boeuf) 
8 champignons moyens, émincés 
1 c. à soupe comble de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
Sel, poivre et paprika au goût 
1 c à soupe de ciboulette émincée pour garnir 
1 c. à soupe de graines de sésame pour garnir 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F qu’on réduira en cours de cuisson à 275 °F. 

1. Chauffer un poêlon haut ou un wok, et y colorer le lapin sur toutes ses faces. Retirer et réserver. Attendrir enuiste le poireau et les poivrons. Cuire 5 min avant d’ajouter le piment, l’ail et le gingembre, puis mouiller avec la sauce soya, le vinaigre de riz, le miel, l’huile de sésame grillé et le bouillon. Ajourer le lapin, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter au four environ 1 h 15.

2. À la mi-cuisson, soit après 40 min, réduire le feu du four à 275 °F, ajouter du bouillon au besoin, remettre au four pour encore 35 min. 

3. Avant de servir, ajouter les champignons tranchés et épaissir la sauce avec la fécule délayée. Garnir chaque portion de ciboulette et de graines de sésame. 

Servi ici sur un nid de vermicelles de riz. 

1 commentaire:

  1. Bonjour Messidor, coucou aux habitué,

    Miam, que j'aurai aimé souper chez vous hier soir. Du lapin, quel délice! On es loin du fameux civet de lapin à la moutarde et à la crème que l'on faisait autrefois. Les Orientaux mangent-ils du lapin? Je serai porter à croire que oui je vérifierai avec mes amis asiatiques lorsque je les verrai.

    Au menu hier soir nous avons partagé une fondue bourguignonne au filet mignon et des légumes avec un couple d'ami. J'avais quelques sauces qui sortent de l'ordinaire (tu me connais mayo/ketchup ce n'ai pas trop moi) mais il ne semble qu'ils ne les ont pas tous appréciés. Au dessert ton gâteau cacao, épices et chocolat à la mijoteuse ainsi que des profiteroles à la crème fouettée à l'érable.

    Bonne fin de dimanche gourmand
    Ciao

    RépondreSupprimer