lundi 18 décembre 2017

Poulet au vin rouge, sauce aux champignons


Ce poulet tendre et goûteux se prépare sur deux jours et ne requiert que peu d’ingrédients pour être délicieux. On fait d’abord macérer le poulet dans une marinade au vin durant vingt-quatre heures avant la cuisson. Puis on réfrigère douze heures avant de le servir avec une sauce aux champignons.

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre 
1 poulet de 1, 6 kg, divisé en six morceaux 
6 échalotes sèches, en moitiés 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
1/2 tasse de vin rouge 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
Sel, poivre et paprika au goût 

Marinade au vin rouge 
1/2 tasse de vin rouge 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
1 c. à soupe d’huile d’olive 
1 c. à thé de graines de fenouil 

Sauce aux champignons 
1 barquette de champignons blancs, tranchés 
2 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 c. à soupe comble de farine 
1/2 tasse de vin rouge 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 

1. Dans un grand bol, réunir les ingrédients de la marinade et y faire macérer les morceaux de poulet toute une nuit ou jusqu’à 24 heures. 

2. Retirer les morceaux de poulet de la marinade et jeter celle-ci. Ôter la peau des cuisses et des poitrines et éponger tous les morceaux. Les saler, les poivrer et les saupoudrer de paprika. Dans un grand poêlon avec couvercle ou une casserole, les faire revenir dans l’huile, puis ajouter les échalotes, le concentré de tomate, le vin et le bouillon. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 45 minutes. Laisser tiédir. Pour ma part, je l’ai remisé au froid jusqu’au lendemain et l’ai dégraissé ensuite. Beaucoup moins de gras à retirer, étant donné que le poulet a cuit sans sa peau. 

3. Vingt minutes avant de le servir, préparer la sauce. Pour ma part, quand j’ai des invités, j’aime bien avoir une sauce que je mélange au service avec le bouillon de cuisson du poulet. Dans un poêlon profond, faire revenir les champignons dans la matière grasse, saupoudrer de farine et verser le vin et le bouillon, la sauce va épaissir. Laisser mijoter doucement durant une quinzaine de minutes, goûter, rectifier l’assaisonnement et servir. 

4. Servi ici avec une macédoine de betteraves jaunes et de carottes confites et des pâtes.

Inspirée d’une recette de coq au vin publiée dans le livre Petits plats mijotés et rôtis, éditions Marabout, 2007.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire