dimanche 10 décembre 2017

Petit rôti de boeuf, sauce au vin +


Notre dernière expérience avec un rosbif ayant été décevante, je craignais hier qu’elle se répète, mais ce fut au contraire une agréable surprise. Cette petite pièce de haut de surlonge s’est révélée tendre et goûteuse et la cuisson parfaite, nos envies de viande rouge ont été comblées. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre ou pour deux avec restes 
1 rôti de haut de surlonge de boeuf de 610 g 
1 gros oignon, en tranches épaisses 
3 gousses d’ail en chemise 
1 c. à thé d’un mélange d’épices, moi un marinade sèche au café 

Beurre moutarde 
1 c. à soupe comble de beurre ou d’une bonne margarine  
1 c. à thé rase de moutarde de Dijon 

Sauce au vin
1/4 tasse de vin rouge 
1/2 tasse de bouillon de boeuf 
1 c. à thé de vinaigre balsamique 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F dont on réduira la température à 350 °F. 

1. Saupoudrer le rôti avec le mélange d'épices. Dans un petit bol, réunir les ingrédients du beurre de moutarde et en tartiner le rôti. Déposer dans une lèchefrite sur les tranches d’oignon et entourer d’ail. 

2. Enfourner et cuire 10 min à 400 °F. Retirer du four, verser quelques cuillerées de bouillon tout autour du rôti. Réduire la température du four à 350 °F et enfourner de nouveau. Cuire encore de 30 à 35 min (30 pour une cuisson saignante et compte tenu du poids du rôti) en arrosant à mi-cuisson. 

3. Retirer du four, transférer le rôti sur une planche à découper, recouvrir d’un carré de papier aluminium et laisser reposer 10 minutes. Placer deux assiettes dans le four éteint. 

 4. Pendant ce temps, dans la lèchefrite, retirer l’ail et les tranches d’oignon et faire réduire le jus de cuisson avec le vin rouge jusqu’à ce qu’il ne reste que quelques cuillerées à soupe de sauce. Ajouter le bouillon additionné de balsamique et continuer la réduction jusqu’à ce qu’elle ait la consistance désirée. 

 5. Découper le rôti en tranches minces et servir celles-ci nappées, d’un peu de sauce et accompagnées de légumes, ici une purée de pommes de terre et de patate douce, et des spaghettis de courgette sautés au pesto de Simon, notre attentionné voisin.




Chouette, il en reste !
Il vous reste de la viande bien rouge ? Suivez le lien ci-dessous et préparez un bon tartare comme celui-ci, été effectué avec les restes du rôti.

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Batèche !! Je n'avais pas d'ail en chemise seulement de l'ail en T-Shirt.

    Sérieusement c'est quoi de l'ail en chemise?

    Merci et Bye

    Roger

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Roger,
    c’est une gousse d’ail qu’on n’a pas déshabillée,
    c’est-à-dire qu’on n’a pas débarrassée de son enveloppe.
    Elle imprègne les jus de viande en douceur.
    Merci pour le sourire, ça commence bien la journée !

    RépondreSupprimer