jeudi 7 mai 2015

Petit rôti de surlonge, enrobage aux tomates séchées



Les rôtis d’un demi-kilo sont vraiment excellents pour un couple de gourmands, juste assez gros pour avoir un seul reste à recycler pour un deuxième régal. Celui-ci, que j’ai enrobé d’un beurre aux accents de la Méditerranée, fut tendre et savoureux. 


Appréciation *** 

Ingrédients pour deux 
1 rosbif de haut de surlonge de 560 g 
1 oignon, en tranches épaisses 
1/2 tasse de bouillon de bouillon de boeuf 
Sel, poivre et paprika 

Enrobage aux tomates séchées 

3 tomates séchées dans l’huile, hachées finement 
3 c. à soupe de persil frais, haché
1/4 c. à thé d’origan séché
2 c. à soupe de beurre 
1 ou 2 belles gousses d’ail, pressées 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F, qu’on réduira à 350 °F après les dix premières minutes. Bien entendu, il faudra compter plus de temps pour un rôti plus lourd. 


1. Dans un petit bol, réunir les ingrédients de l’enrobage. 


2. Saler et poivrer le rôti, et le saupoudrer de paprika. Le tartiner de la préparation aux tomates séchées.


3. Transférer le rôti dans un plat de cuisson, une petite lèchefrite par exemple, et le déposer sur les tranches d’oignon qui donneront beaucoup de saveur au jus de cuisson. Enfourner. Cuire 10 min, puis ajouter la moitié du bouillon dans la lèchefrite. 


4. Réduire la température du four à 350 °F et poursuivre la cuisson 30 min pour un rôti saignant. Lorsqu’il est cuit, le transférer sur une planche à découper et le recouvrir d’un carré de papier alu. Laisser reposer 5 min avant de le trancher. 


5. Pour la sauce, je me suis contentée de faire réduire le jus de cuisson avec le reste du bouillon de boeuf.


Servi ici avec une purée de pommes de terre et de patate douce et l’incontournable salade, hier agrémentée de cubes de melon.





Chouette, il en reste !

Il vous reste un peu de cette viande tendre et savoureuse? Tranchez un bon pain et préparez-vous un sandwich avec du cheddar et de la moutarde que vous passerez au grille-sandwiche 5 min. Un régal !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire