mardi 7 février 2017

Osso buco de porc à La fin du monde


La fin du monde est une bière artisanale forte brassée au Québec, la préférée de mon goûteur. Je n’ai pas hésité à l’associer à des rouelles de porc, lesquelles se sont gorgées en cuisant de ses saveurs, ainsi que de la douceur des légumes, poireau, carottes, panais. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre 
6 rouelles épaisses de jarret de porc (env. 1 kg en tout) 
2 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 poireau, émincé finement 
1 panais, en dés 
6 carottes nantaises, en rondelles 
Sel, poivre et paprika 

Sauce à la bière 
6 gousses d’ail, en chemise 
1 c. à soupe de graines de carvi 
1 c. à soupe comble de farine 
1 tasse de bière forte, par exemple La fin du Monde 
1/2 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F. 

1. Dans un poêlon profond ou une casserole ayant un couvercle, chauffer la moitié de l’huile et le beurre, et y faire dorer les jarrets préalablement assaisonnés de sel, de poivre et de paprika. Cuire environ 4 min de chaque côté. Retirer et réserver. 

2. Dans le même poêlon, chauffer le reste de l’huile à feu moyen et y attendrir les légumes. 

3. Ajouter ensuite l’ail, le carvi et la farine, et bien mélanger. Mouiller avec la bière et le bouillon, incorporer le concentré de tomate et le poivre ou les flocons de piment. Remettre les tranches de porc dans la sauce, porter à ébullition. 

4. Couvrir, enfourner sur la grille du centre et cuire 2 heures. 

5. Même après quelques heures au frais, je n’ai pas eu à dégraisser la sauce ou à l’épaissir, elle était parfaite. Au besoin donc, dégraisser la sauce et l’épaissir à l’aide de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau.




Chouette, il en reste !

Il restait trois rouelles d’osso buco. Pour les recycler en leur donnant une autre saveur, je les ai désossées et j’ai ajouté à la sauce 1/4 tasse de lait de coco ainsi que 1 c. à thé de pâte de cari de Madras du commerce. Et pour que le repas soit complet, j’ai parsemé le plat d’une pâte à grands-pères pour deux. J’ai mis dans le four préchauffé à 375 °F durant une vingtaine de minutes. Un autre délice, cette fois avec des saveurs indiennes. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire