mardi 6 mars 2018

Boulettes de porc à l’asiatique +


Quand le climat politique est à la grogne et qu’on nous annonce encore des montagnes de neige alors qu’on rêve de s’agenouiller dans la terre et de rivaliser d’ingéniosité avec les fourmis, je connais au moins un bon moyen de retrouver le sourire: préparer des boulettes de viande. Je ne sais pas vous, mais moi, le fait de les rouler dans la paume de la main a quelque chose d’apaisant. Et ce n’est rien à côté du plaisir que nous aurons à les déguster. Vous ne me croyez pas ? Essayez pour voir !

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour trois ou quatre 
Boulettes 
410 g de porc haché maigre 
1 ou 2 tranches, d’oignon rouge, finement hachées 
1 petit oeuf battu ou la moitié d’un gros 
1/3 tasse de chapelure panko 
1 petite carotte, râpée (environ 1/2 tasse) 
2 tranches de gingembre, hachées finement 
Sel et poivre au goût 

Sauce à l’asiatique 
1 c. à soupe d'huile d’huile de pépins de raisin 
Le reste du petit oignon, haché 
4 tranches de gingembre, hachées finement 
2 gousses d'ail, dégermées et pressées 
1 c. à soupe de sauce tamari ou soya réduite en sel 
1 c. à soupe de vinaigre de riz ou de cidre 
1 ou 2 c. à soupe de sauce hoisin 
2 tasses de bouillon de boeuf réduit en sel 
1/4 c. à thé de poivre de Cayenne ou + ou - de sauce au piment 
La moitié d’une petite conserve de châtaignes d’eau, en dés (facultatif)
6 champignons café ou blancs, tranchés 
1 c. à soupe de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 

Garnitures facultatives 
3 c. à soupe de coriandre fraîche 
1 poignée de noix de cajou, hachées grossièrement 

1. Préparer d’abord les boulettes en réunissant tous les ingrédients dans un bol. Façonner de 14 à 16 boulettes de la grosseur d'une balle de ping-pong. Réserver. 

 2. Pour la sauce, chauffer un grand poêlon haut ou un wok, verser l'huile et attendrir l’oignon et le gingembre. Incorporer l'ail, cuire 1 min, puis verser les ingrédients liquides: la sauce tamari ou soya, le vinaigre, la sauce hoisin et le bouillon. Porter à ébullition, ajouter le reste des ingrédients sauf la fécule de maïs. 

3. Déposer ensuite les boulettes et les laisser pocher dans le liquide bouillonnant. Couvrir et laisser mijoter de 20 à 30 min. Épaissir la sauce à l’aide de la fécule de maïs délayée. Laisser bouillonner quelques minutes et servir. 


3 commentaires:

  1. Humm des boulettes ! J'aime bien les boulettes ! Par contre je les ferais avec du poulet haché!
    À essayer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Café,
      Selon mon expérience, ce sera aussi bon.
      Si ma mémoire est bonne, j’en ai déjà fait avec du poulet
      et le même genre de sauce et c’était délicieux !
      Bonne découverte !

      Supprimer
  2. Une pause comme une respiration, nécessaire !
    A très bientôt !

    voyance par mail

    RépondreSupprimer