lundi 10 août 2015


Rôti de longe de porc au four, miel et moutarde +


Un petit rôti a fait nos délices hier. Il n’était pas rosé comme nous l’aurions souhaité, mais sa chair tendre et juteuse a achevé de nous réconcilier avec la coupe du centre que nous avons boudée durant plusieurs années. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre 
1 rôti de longe de porc d’environ 880 g (celui-ci, désossé, coupe du centre, pesait 820 g) 
Tranches de 1 oignon moyen et de 2 gousses d’ail 
1 c. à soupe de miel 
1 c. à thé de moutarde à l’ancienne 
1 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel 
1/4 tasse de bouillon de boeuf 
Sel et poivre + paprika 

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 
500 °F. 

2. Saupoudrer la chair du rôti de paprika, de sel et de poivre, puis badigeonner le gras qui le recouvre et les deux parties latérales du rôti avec le mélange de miel, moutarde et sauce tamari. 

3. Déposer le rôti dans un plat de cuisson, le gras au-dessus, sur les tranches d’oignon et d’ail. Enfourner et saisir 15 minutes. 

4. Verser 1/4 tasse d’eau autour de la lèchefrite, réduire la température du four à 350 °F. Poursuivre la cuisson de 35 minutes à 40 min. 

5. Laisser reposer 10 minutes, le rôti recouvert d’un carré de papier alu. 

6. Pour la sauce, j’ai ajouté 1/4 tasse de bouillon de boeuf au jus de cuisson. Les oignons et l’ail ont caramélisé durant la cuisson, conférant à la sauce toutes leurs saveurs. 



Le mode de cuisson est inspiré de cette recette, l'enrobage est une improvisation. 
http://www.ricardocuisine.com/recettes/5270-mon-premier-roti-de-porc

Chouette, il en reste !
Avec les restes de ce délicieux rôti, j’ai fait une salade avec du pesto, des pâtes cuites, des dés de poivron, 1 tomate fraîche en dés, 1/2 tasse de maïs en grains et des cubes de cheddar.
Une improvisation grandement appréciée.



4 commentaires:

  1. Bonjour Messidor, coucou aux habitués,

    Un beau plat réconfortant qui entre vraiment dans mes goûts. Ici, l'homme adore le porc, sous toutes ses formes et cette recette ne sera pas ignoré crois moi.
    .
    Pour nous des moules marinière et des frites santé au four. Nous avions acheté nos coquillages à la poissonnerie du Vieux Port, elles étaient toutes petites mais délicieuses.

    Bon lundi gourmand
    Ciao

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Puce,
      Je pense que le fait de saisir le rôti lui confère toute
      sa tendreté. Tu m’en donneras des nouvelles si tu
      l’essaies.

      Les petites moules sont plus longues à apprêter, mais
      elles sont souvent aussi meilleures que les grosses.

      Supprimer
  2. Hier exceptionnellement pour un vendredi nous avons mangé de la viande ,car le morceau était à dégeler,nous avons fait ce rôti pour souper pour ne pas le perdre.Tendre ,goûteux.
    Encore une fois tout a été ''tiguidou'' et plus que ça même.
    Merci ce rôti fût très apprécié. Pis on a des restes en plus ,yeah!!!!

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Roger,
      Bien contente que votre choix du vendredi vous ait satisfaits.
      Le porc est de plus en plus populaire chez nous, tellement de
      manières de l’apprêter.
      Et les restes seront sûrement appréciés aussi, du moins
      je le souhaite.
      Bon repas du samedi soir, je vous souhaite bien d’autres tiguidous.
      Au plaisir !

      Supprimer