vendredi 20 mars 2015

Aiglefin poché, sauce Méditerranée


L’aiglefin, ce poisson que nous avons abondamment fréquenté durant l'enfance, souvent sans appétit, a un tout autre goût quand il est poché dans une sauce parfumée d’échalote sèche, de tomates séchées, d’olives noires, de coeurs d’artichaut et d’herbes. Un mode de cuisson qui se fait en deux temps, trois mouvements. Délectable. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 échalote sèche, émincée 
2 c. à soupe d’huile d’olive 
4 tomates séchées dans l’huile, hachées 
2 gousses d’ail, pressées 
1/2 tasse de vin blanc 
3/4 tasse de bouillon de poulet 
1 c. à soupe comble de concentré de tomate 
1/2 c. à thé de mélange d’herbes séchées italiennes (fenouil, menthe, basilic, origan) 
5 olives noires, dénoyautées et hachées 
2 coeurs d’artichaut, hachés grossièrement 
1 c. à soupe de câpres, égouttées 
Persil frais haché 
Sel et poivre au goût 

1. Dans un grand poêlon ou un wok, attendrir l’échalote sèche dans l’huile 3 min. Ajouter les tomates séchées et l’ail, cuire 1 min, mouiller avec le vin blanc et laisser réduire de moitié. Verser le bouillon et le concentré de tomate, bien mélanger avant d’ajouter les herbes, les olives, les artichauts et les câpres. 

2. Saler et poivrer le poisson, l’incorporer dans la sauce bouillonnante et laisser pocher 1 min de chaque côté. 

3. Goûter, rectifier l’assaisonnement et servir avec des pâtes courtes. 

Touche gourmande 

Pour maximiser les saveurs, ajoutez une lichette de crème et du basilic frais !



4 commentaires:

  1. Bonjour Messidor, coucou aux habitués,

    Tu n'as jamais si bien dit lorsque tu parles de l'aiglefin fade de notre enfance. Ta recette est tellement mieux, je n'ai jamais poché ce genre de poisson mais je vais essayer sans aucun doute.

    Dans la même gamme nous avons eu ici, du filet de tilapia aux amandes, un riz persillé au citron et des asperges au four. Un régal.

    Bon vendredi gourmand
    Ciao

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-allô Puce,
      Celui qui fut si souvent le poisson du vendredi
      mérite mieux que le traitement qu’on lui faisait subir
      alors. Comme tous les poissons d’ailleurs qu’il fait
      bon découvrir et apprêter de bons ingrédients.

      Encore une fois, nos goûts se sont rejoints dans nos
      assiettes hier, avec de part et d’autre des ingrédients
      délicieux.

      Bon vendredi de découvertes !

      Supprimer
  2. Ta recette semble délicieuse, je la mets de côté pour l'essayer bientôt, merci.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Viviane,
    Heureuse que cette recette te plaise,
    merci d’être passée par ici,
    au plaisir!
    M.

    RépondreSupprimer