lundi 29 janvier 2018

Coq-au-vin différent


Nous recevions des amis hier, j’avais fait cuire un poulet en me servant d'une recette de coq-au-vin. Et pour que la sauce soit moins grasse, j’ai préparé le plat la veille sans remarquer l’inadéquation entre le titre et le vin qu’elle utilise, voir le lien ci-dessous. C’est seulement plus tard, au moment du service, que je me suis rendu compte que j’avais moi aussi fait l’erreur de cuire ce poulet au vin rouge… dans le vin blanc. Peu importe, ce fut très réussi, même après avoir omis le lard et les petits oignons. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour quatre 
1 poulet entier cru de 1, 60 kg, coupé en morceaux 
1 c. à soupe d’huile + 1 c. à thé de beurre 
1 oignon, haché 
2 carottes, en rondelles 
1 gousse d'ail, pressée 
1 tasse de vin blanc 
1 tasse de bouillon de poulet 
2 c. à soupe de concentré de tomate 
1 barquette de champignons frais, tranchés 
2 c. à soupe de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
Sel, poivre et paprika au goût 

La cuisson se termine dans un four à 300 °F. 

1. Saler et poivrer les morceaux de poulet, et les saupoudrer de paprika. Dans un grand poêlon muni d’un couvercle, chauffer l’huile et le beurre sur feu moyen-vif et les faire dorer sur chaque face. 

2. Dans le même poêlon attendrir l'oignon haché et les carottes, puis ajouter l'ail et cuire 1 minute. Verser le vin, laisser bouillonner 2 minutes en mélangeant, puis verser le bouillon mélangé avec le concentré de tomate tout autour. Porter à ébullition. 

3. Couvrir, enfourner et cuire 1 h 30. Laisser refroidir le poulet. 

4. Le lendemain, après avoir dégraissé le plat, j’ai fait pocher les champignons dans la sauce bouillonnante en réchauffant le plat. Comme je l’ai servi avec des boulettes à la bourguignonne, j’ai omis la viande et les petits oignons que je n’avais pas. 

Inspiré très librement de la recette suivante,



Aucun commentaire:

Publier un commentaire