lundi 9 novembre 2020

Canard braisé à l’orientale



Ce jeune canard a été divisé en morceaux avant de cuire lentement au four avec des condiments prisés de la cuisine chinoise. Une recette déjà testée à la mijoteuse et que nous avons trouvée encore meilleure au four. En revanche, l’ajout de shitaakes réhydratés dans la dernière demi-heure nous a déçus. Malgré le trempage, ils étaient caoutchouteux, je ne les ai donc pas mentionnés ci-dessous. 

Appréciation ***  
Ingrédients pour quatre  
1 canard, l’échine retirée, séparé en quatre morceaux  
1 c. à soupe d'huile d’olive ou de gras de canard  
1 blanc de poireau, émincé  
3 carottes, pelées et coupées en rondelles  
2 c. à soupe de gingembre frais, haché  
2 gousses d’ail, pressées 
2 anis étoilés 
1 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel + 1/2 tasse  
3 c. à soupe de sauce soya réduite en sel
2 c. à soupe de miel  
2 c. à soupe de vinaigre de riz  
1/2 c. à thé de sauce au piment  
1 c. à thé comble de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau  
Sel, poivre et paprika au goût  

 1. Assaisonner le canard de sel, de poivre et de paprika. Dans un grand poêlon, dorer doucement les morceaux de canard des deux côtés dans très peu de matière grasse, il fait son propre gras. Saler et poivrer. Transférer les morceaux de canard dans une assiette.  

 2. Vider le poêlon de son gras et faire revenir les légumes 3 minutes, puis ajouter les autres ingrédients. Porter à ébullition, réduire le feu et enfourner. 

3. Couvrir et enfourner durant 2 h30. Après la première heure de cuisson, retirer 1/2 tasse de jus de cuisson et le remplacer par la demi-tasse de bouillon chaud. Congeler le jus de cuisson prélevé, il sera facile à dégraisser au moment de faire la sauce.  

4. Au terme de la cuisson, la chair se détache facilement de l'os. On peut alors remettre le poêlon au four et le faire dorer sous le gril (broil) pour obtenir une belle peau dorée, ce que je n’ai pas fait, car nous ne mangeons pas la peau. 

 5. Pour faire la sauce, dégraisser le jus de cuisson remisé au congélateur et transférer dans une petite casserole. Ajouter la fécule de maïs délayée dans un peu d’eau et quelques louches du jus de cuisson et porter à ébullition avant de cuire 2 ou 3 minutes. 

Servi ici avec des nouilles chinoises et une petite salade asiatique.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire