vendredi 17 août 2018

Coquilles de homard et de pétoncles +


Nous avions quelque chose à fêter hier, nous nous sommes régalés d’exquises petites coquilles composées d’un duo de nos fruits de mer préférés. 

Appréciation *** 1/4  
Ingrédients pour deux  
1 conserve de homard* de 320 g décongelée, le homard égoutté et défait  
8 beaux pétoncles, le petit muscle rebelle retiré  
Pâte courtes au goût pour deux 

Sauce crémeuse express 
1 c. à soupe d’huile +1 c. à soupe de beurre  
2 échalotes sèches, hachées finement 
1 gousse d’ail, pressée  
1 c. à soupe comble de farine 
1/2 tasse de vin blanc  
1/2 tasse de bouillon de poisson, ou, à défaut de bouillon de poulet  
1/3 tasse de crème à cuisson 15 % ou de mélange laitier à cuisson léger 
1/4 c. à thé de cari en poudre 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne ou sauce au piment au goût  
4 grandes feuilles de basilic frais, hachées finement 
3 c. à soupe de cheddar ou de gruyère râpé  
3 c. à soupe de panko 

* Rocky Point, Cap Pelé, N.B. 

 La cuisson se termine au four, sur la grille du centre, le gril allumé pour faire gratiner 2 minutes. 

1. Dans une casserole, faire chauffer l’eau des pâtes et les cuire selon les indications sur l’emballage.

2. Pendant ce temps, dans un poêlon ou une casserole à fond épais, attendrir les échalotes dans l’huile et le beurre sur feu moyen-doux. Ajouter l’ail, cuire 1 minute, puis saupoudrer de farine et bien mélanger. Verser le vin et laisser cuire 2 minutes, puis ajouter le bouillon, porter à ébullition, la sauce épaissira. 

3. Ajouter la crème ou le mélange laitier en remuant, saupoudrer de cari et de poivre de Cayenne, ajouter le basilic, et bien mélanger à la cuillère de bois. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin.

4. Faire pocher les pétoncles 1 minute dans la sauce bouillonnante, retourner ceux-ci, puis ajouter le homard et bien réchauffer. 

5. À cette étape, si la sauce est trop liquide, on peut l’épaissir en mélangeant dans un petit bol 1/2 c. à thé de fécule de maïs (ou un peu plus) délayée dans très peu d’eau. Dans le bol, verser quelques cuillerées de cette sauce en mélangeant bien avant de l’ajouter au poêlon ou à la casserole. Si la sauce est trop épaisse, la détendre avec un peu d’eau de cuisson des pâtes. 

6. Dans deux ramequins ou plats à coquille, répartir les fruits de mer, la sauce et les pâtes, saupoudrer du fromage mélangé à la chapelure. 

7. Enfourner pour faire fondre le fromage, nous en avons mis très peu, une assiette de bons fromages terminait hier cet excellent repas.


jeudi 16 août 2018

Repas épluchette sans viande


Les épis de maïs enrobés d’un beurre assaisonné sont un délice estival dont on ne se lasse pas; même après la canicule, on en fait des repas légers en les accompagnant de sandwiches ou de tartines. Servis ici avec une bonne salade, des tomates et des betteraves cuites, ils constituent un repas du midi léger, coloré et savoureux. 

Méthode de cuisson 
Nous avons tous nos méthodes pour cuire les épis, celle de mon goûteur est la plus simple, il les cuit dans l’eau bouillante, sans ajout de sel ou de sucre, entre 7 et 10 minutes. On peut varier les beurres à l’infini en leur ajoutant des herbes fraîches, de l’ail et des zestes. Voici celui que nous avons dégusté hier. 

Beurre d’estragon au citron 
3 c. à soupe de beurre ou d’une bonne margarine 
1 c. à soupe d’estragon frais 
Le zeste de 1/4 de citron 

Tartines de poisson minute  
1 conserve de maquereau de 115 g, le poisson égoutté et défait à la fourchette  
3 tomates séchées dans l’huile, hachées finement  
2 c. à soupe combles de crème sure légère ou de yogourt  
1 c. à soupe de mayonnaise légère  
1/2 c. à thé de sauce au piment, + ou - au goût  
Coriandre hachée, ou persil  
Pas de sel, les tomates séchées en sont bien pourvues, pas de poivre si la sauce au piment est utilisée 

Réunir tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger. Servir sur du pain grillé ou des tranches de baguette.



mercredi 15 août 2018

Côtelettes de porc grillées, sauce barbecue


Quand la dégustation d’une grillade n’est pas accompagnée du petit mmm de plaisir que procure immanquablement chez nous une bonne viande grillée, nous sommes en droit de nous poser des questions. Est-ce la qualité de la viande pourtant bien tendre mais peu savoureuse ou celle de la marinade pourtant délicieuse qui est à la source de cette absence de jouissance ? Hélas, la cause exacte est impossible à trouver sans que nous refassions l’expérience en achetant deux autres côtelettes dans une autre chaîne d’alimentation et en suivant fidèlement la recette de marinade qui l’a enrobée. Or, avons-nous envie de prendre le risque d’être une autre fois déçus… ? 

Appréciation ** 3/4 
Ingrédients pour deux 
2 belles côtelettes avec os 

Sauce barbecue et marinade à la bière 
3/4 tasse de bière, moi Blanche de Chambly 
2 c. à soupe de cassonade 
1 c. à soupe de vinaigre de cidre 
1 c. à soupe de mélasse 
1 c. à soupe de concentré de tomate 
1 c. à soupe de sauce tamari ou soja, réduite en sel 
1 c. à thé de sauce Worcestershire 
1 c. à thé de moutarde de Dijon 
1 ou 2 gousses d’ail, pressées 
1/4 c. à thé de paprika fumé 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne 
Sel au besoin 

1. Dans un contenant gradué de 2 tasses, réunir tous les ingrédients de la marinade. Faire chauffer au micro-ondes entre 30 secondes et 1 minute pour que la mélasse se mélange au reste des ingrédients. Goûter, ajouter un peu de sel au besoin. 

2. Verser 1/3 tasse de cette préparation dans un plat pouvant contenir les côtelettes côte à côte, ajouter 1 c. à soupe d’huile d’olive. Bien mélanger et y déposer les côtelettes, en prenant soin de les retourner à quelques reprises dans le plat pour qu’elles s’imprègnent de la marinade. Laisser macérer 30 minutes au froid, puis retirer du frigo et laisser tempérer 30 autres minutes. 

3. Verser le reste de la préparation dans une petite casserole, y ajouter 1 c. à thé comble de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau et bien mélanger. Pendant la cuisson des côtelettes, porter à ébullition, réduire le feu et laisser bouillonner 1 minute. 

4. Au moment de la cuisson des côtelettes, retirer celles-ci de la marinade et cuire sur les grilles huilées et bien chaudes du barbecue, le nôtre est un petit modèle électrique, 3 minutes sur chaque face à couvercle fermé ont été suffisantes pour obtenir une cuisson parfaite. 

5. Accompagnées hier de frites au four, la petite sauce fut servie à part pour faire trempette.


mardi 14 août 2018

Darnes de saumon exquises, façon teriyaki +


Il ne faut pas toujours se fier aux apparences. La présente darne a perdu visiblement quelques-uns de ses morceaux sur les grilles du barbecue, mais elle et sa soeur jumelle, hélas guère plus présentable, sont les meilleures pièces de saumon que nous ayons mangées récemment. Après avoir mariné dans des ingrédients dont sont friands les Japonais - mirin, sauce tamari, vinaigre de riz et miel- , elles ont été nappées d’un cocktail de saveurs tout aussi exquis. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 darnes de saumon, de préférence plutôt petites et tranchées du côté queue, il n’y en avait pas hier dans le comptoir 

Marinade et sauce express, façon teriyaki 
4 c. à soupe de bouillon de poulet réduit en sel 
2 c. à soupe de sauce tamari réduite en sel 
1 c. à soupe de mirin 
1 c. à soupe de vinaigre de riz 
1 c. à thé de miel 
1/2 c. à thé de wasabi 
1 belle gousse d’ail, pressée 
4 ou 5 fines tranches de gingembre, hachées menues 

1. Dans une tasse à mesurer, réunir tous les ingrédients énumérés ci-dessus. 

2. Dans un plat pouvant contenir les darnes côte à côte, verser la moitié de cette préparation, puis ajouter 1 c. à thé d’huile de sésame grillé. Déposer les darnes dans cette marinade et les retourner une ou deux fois pour qu’elles s’en imprègnent. Laisser reposer 30 minutes à la température de la pièce. 

3. Dans la tasse à mesurer, verser suffisamment de bouillon pour obtenir 1/3 de tasse de liquide, délayer ensuite 1 c. à thé rase de fécule de maïs délayée dans 1 c. à soupe d’eau et bien mélanger le tout. Verser ensuite dans une petite casserole, il suffira de porter à ébullition cette préparation et de la laisser bouillonner 1 minute pour napper les darnes de cette sauce savoureuse. 

 4. Au moment de la cuisson, retirer les darnes de la marinade en détachant les particules d’ail et de gingembre et cuire sur les grilles huilées et bien chaudes du barbecue. Sur notre petit barbecue électrique, 3 minutes de cuisson à couvercle fermé sur chaque face ont suffi, la cuisson était parfaite.


lundi 13 août 2018

Collation gourmande du dimanche soir +


Pas de recette ce matin, mais une suggestion qui peut toujours servir de goûter léger. Quand on a pris un gros repas le midi, il reste toujours de quoi se faire une collation le soir. Par exemple, un reste de baguette, un autre de ricotta et quand on a de la chance, du saumon fumé, de bons légumes et des herbes fraîches du jardin. Alors on sort une betterave jaune cuite du frigo, on fait griller des tranches de pain, et on se fait des tartines et tout cela comble délicieusement le petit creux du dimanche soir sans se passer, bien entendu, de l’incontournable salade du goûteur. 

Appréciation ** 1/8
Ingrédients pour 12 tartines 
1/2 contenant de ricotta légère 
70 g environ de saumon fumé 
1 c. à soupe de câpres fines
1 c. à soupe de parmesan 
1 c. à soupe de mayonnaise 
Herbes fraîches au goût, thym citron, basilic et menthe 

 Dans un petit bol, on réunit tous les ingrédients et on mélange avant de tartiner le tout sur du pain grillé.



dimanche 12 août 2018

Spaghettis aux crevettes, sauce rosée


Pâtes longues et crevettes, un duo toujours savoureux et bien accueilli pour festoyer un samedi soir, surtout si on l’accompagne d’un ou deux bons verres de vin. 

Appréciation *** 
Ingrédients pour deux 
1 sac de crevettes 31-40 de 340 g, décongelées, décortiquées et asséchées 
Suffisamment de pâtes longues pour deux, ici des spaghettinis

Sauce rosée express 
1 petit oignon rouge, haché 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
2 ou 3 belles gousses d’ail, pressées 
3/4 tasse de tomates en conserve broyées au bras mélangeur 
1/4 tasse de vin blanc doux, de cidre ou de jus de pomme sans sucre ajouté 
1/8 c. à thé de poivre de Cayenne, + ou - au goût 
1/4 tasse de crème légère, moi mélange laitier à cuisson 
Feuilles de coriandre ou de basilic, hachées 
Sel et poivre au goût 

1. Faire chauffer de l’eau pour les pâtes et les cuire dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient al dente en suivant les indications sur l’emballage. Réserver un peu d’eau de cuisson pour la sauce. 

2. Pendant ce temps, chauffer un grand poêlon avec l’huile et le beurre et y attendrir l’oignon. Ajouter l’ail et le poivre de Cayenne, cuire 2 minutes sans laisser l’ail se colorer. Incorporer les tomates, le vin ou le jus de pomme, et couvrir, porter à ébullition et laisser mijoter 10 min. 

 3. Verser la crème et bien mélanger. Porter à ébullition et déposer les crevettes dans le poêlon, les cuire 2 ou 3 min dans la sauce bouillonnante jusqu’à ce qu’elles deviennent roses. Ajouter un peu d’eau de cuisson au besoin pour lier la sauce. Goûter, rectifier l’assaisonnement. Servir sur les pâtes cuites et parsemer de coriandre ou de basilic frais.




samedi 11 août 2018

Foie de veau, sauce balsamique +


On entend fréquemment que c’est la sauce qui importe en cuisine et même si ce n’est pas toujours vrai, je pense entre autres aux grillades qui n’en ont pas toutes besoin, le foie de veau est une viande que la sauce rehausse à tout coup. Celle qui accompagnait notre repas d’hier doit beaucoup à la qualité du vinaigre balsamique, même s’il n’était pas l’ingrédient principal. Il faut dire que la viande était particulièrement tendre et fondante, et que nous avons apprécié ce repas qui ne prend que quelques minutes à préparer, mais qui fut franchement savoureux. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
3 belles tranches de veau 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
Sel, poivre, paprika et farine 

Sauce balsamique 
2 c. à soupe de cidre de glace, ou de vin doux 
2 c. à soupe de bouillon de boeuf 
1 c. à soupe de vinaigre balsamique 
3 c. à soupe de crème légère, moi mélange laitier à cuisson 

1. Saupoudrer les tranches de foie de sel et de poivre du moulin, de paprika et d’une fine couche de farine. 

2. Dans un poêlon à surface antiadhésive, sur feu moyen-vif, saisir le foie dans la matière grasse environ 2 minutes, retourner sur l’autre face et terminer la cuisson en réduisant légèrement le feu. Conserver au chaud, par exemple dans les assiettes de service mises dans un four chaud éteint.

3. La sauce se fait très rapidement. Déglacer le poêlon encore chaud avec le cidre ou le vin doux, ajouter le bouillon, puis le vinaigre balsamique. Laisser bouillonner une demi-minute, verser la crème et bien remuer, la sauce est prête à napper les tranches de foie. Servir sans attendre.