samedi 15 décembre 2018

Moules suaves au citron, sauce crémeuse légère +


Récupérer le jus de cuisson des moules pour faire la sauce est une méthode facile et néanmoins savoureuse, surtout quand celui-ci s'est imprégné de l’écorce du citron durant la brève cuisson. Le zeste se présente dans cette recette sous deux formes différentes, en lamelles pour la cuisson des moules, en fins filaments incorporés à la sauce. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
900 g de moules, rincées et brossées 
Le zeste de 1/2 citron en lamelles 
1/2 tasse de vin blanc 
3 tiges de coriandre 
Pâtes cuites pour deux, avec un peu de leur eau de cuisson 


Sauce crémeuse au citron 
1 c. à soupe comble de beurre ou d’une bonne margarine 
1 échalote sèche, hachée finement 
1 c. à soupe comble de farine 
1 /2 citron, son zeste en filaments + 1 c. à thé de son jus 
1 tasse du jus de cuisson des moules, filtré 
1/2 tasse de crème légère épaisse à 15 %, moi mélange laitier à cuisson à 5 % 
Sel léger, poivre généreux 

Garnitures 
2 bouquets de coriandre, émincés 
2 c. à thé de câpres 


1. Dans un grand poêlon ou une cocotte, faire ouvrir les moules dans le vin blanc et le zeste en lamelles, il suffit de couvrir le poêlon, de porter le tout au point d’ébullition et de laisser cuire quelques minutes, ou jusque les moules soient toutes ouvertes. 


2. Transvider les moules dans une passoire placée au-dessus d’un bol pour recueillir le jus de cuisson, il servira de base à la sauce. Décoquiller les moules, conserver leur chair tendre, jeter les moules qui sont restées fermées. 


3. Préparer la sauce. Dans le même poêlon simplement essuyé, faire fondre le beurre et y attendrir l’échalote 2 ou 3 minutes sans la laisser prendre couleur. Ajouter la farine et bien mélanger. Verser le jus de cuisson et la demi-tasse de crème légère, porter à ébullition, la sauce épaissira. Ajouter le jus de citron et son zeste et laisser prendre à la sauce une belle onctuosité, ajoutant un peu de crème ou de mélange laitier. 


4. Cela fait, remettre les moules dans le poêlon, incorporer les pâtes cuites, couvrir et laisser réchauffer sur feu doux. Goûter, rectifier l’assaisonnement au besoin, et garnir de câpres et de coriandre. 

Inspirée de la recette suivante: 



vendredi 14 décembre 2018

Recyclage d’un poulet à l’indienne +


Vous avez préparé un poulet à l’indienne* et vous cherchez quoi faire avec les restes ? Tout d’abord, séparez la chair des os et faites un bon bouillon avec la carcasse. Si vous avez eu la bonne idée de conserver la sauce ou que vous avez préparé un bouillon, voici ce que vous pourriez faire pour récupérer les morceaux de poulet qu’il vous reste. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 courgettes en cubes, moi, 1 jaune + 1 verte 
1 c. à soupe de beurre 
1 c. à soupe rase de farine 
 (1 1/2 c. à soupe de farine si la sauce est très liquide ou que vous la faites avec du bouillon) 
1 tasse de la sauce du poulet (ou de bouillon dégraissé) 
1 1/2 tasse de poulet désossé, en morceaux 
1 recette de boulette de pâte express (ci-dessous) 

Boulettes de pâte express (grands-pères)
1/2 tasse de farine 
1 c. à thé de levure chimique (poudre à pâte) 
1/4 c. à thé de sel 
1 c. à soupe de beurre, moi, une bonne margarine 
1/4 tasse de lait ou de boisson aux amandes ou soya sans sucre 

*recette consignée il y a deux jours:
https://lacuisinedemessidor.blogspot.com/2018/12/poulet-en-crapaudine-hyper-delicieux.html

La cuisson se termine dans un four à 400 ° F ( 200 °C) sur la grille du centre et dure une vingtaine de minutes. 

1. Dans un poêlon profond ou un wok, attendrir les cubes de courgette dans le beurre durant 5 minutes. 

 2. Saupoudrer de farine, 1 c. à soupe si la sauce est épaisse, 1 1/2 s’il s’agit de bouillon, et bien mélanger. Verser ensuite la sauce du poulet ou le bouillon et cuire encore 5 minutes ou jusqu’à ce que les courgettes soient tendres. Verser ensuite dans un plat allant au four, moi une assiette à tarte profonde. 

3. Pendant que les courgettes cuisent, préparer les boulettes de pâtes. Dans un bol moyen, réunir la farine, la levure chimique et le sel, et bien mélanger. Ajouter le beurre ou la margarine et, à l’aide d’un coupe-pâte, mélanger intimement jusqu’à ce que la préparation ait l’aspect d’une chapelure, environ 3 minutes. Verser le lait, et bien mélanger à la fourchette pour que la préparation forme une boule collante. Prélever des cuillerées de cette pâte, ou former des petites boulettes avec les doigts, puis les enfoncer légèrement dans la sauce du plat allant au four. Hier, j’ai formé 9 petites boulettes avec les doigts, mais ordinairement j’en fait 6 plus grosses, trois par personnes. 

 4. Enfourner le plat, ou l’assiette à tarte, et cuire 20 minutes. C’est prêt à déguster.






jeudi 13 décembre 2018

Poêlée de filets de truite aux accompagnements exquis +


Les clémentines et le fenouil forment une association parfaite avec la truite, surtout quand on prend le temps de les caraméliser. Il ne faut d’ailleurs que quelques minutes pour que leurs arômes s’expriment, un repas vite prêt qui laisse des goûts suaves dans la bouche. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux 
2 filets de truite de 160 g chacun 
1/2 bulbe de fenouil, en tranches fines 
Le jus de 1 clémentine 
1 c. à soupe d' huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
2 clémentines en tranches   
3 pincées de cari ou de poivre de Cayenne 
Sel et poivre au goût  

1. Saler et poivrer les filets de truite et les saupoudrer de cari ou de poivre de Cayenne, ou les deux. Réserver. 

2. Dans un poêlon moyen, attendrir les tranches de fenouil 2 minutes, arroser avec le jus de clémentine, couvrir et laisser cuire à feu doux entre 5 et 7 minutes, ou jusqu’à ce que les tranches soient légèrement caramélisées. Réserver. 

3. Pendant ce temps, dans un poêlon plus grand pouvant contenir les filets côte à côte, faire colorer légèrement les tranches de clémentine dans l’huile et le beurre sur feu moyen vif. Retirer du poêlon et garder en attente sur une assiette. 

4. Dans le même poêlon, ajouter un peu de beurre au besoin, cuire les filets de truite 2 ou 3 minutes, côté chair d’abord, puis côté peau. Faire glisser dans une assiette, surmonter de tranches de clémentines et accompagner de fenouil. 

Servis ici avec des betteraves jaunes et des pennes.


mercredi 12 décembre 2018

Poulet en crapaudine hyper délicieux +


Dommage que la posture qu'adopte la volaille placée en crapaudine soit si peu photogénique, car cette manière de cuire le poulet est une incontournable. Quel que soit l’enrobage que l’on choisit pour le glisser sous sa peau, pesto ou beurre aromatisé, le poulet se révèle toujours très tendre et bien imprégné de subtils arômes, en un mot, exquis. 


Appréciation ***1/4 

Ingrédients pour quatre 
1 poulet de 1, 5 kg environ 
1 gros oignon coupé en tranches épaisses 
2/3 tasse d’eau 

Beurre à la lime et à la coriandre 

3 c. à soupe de beurre ou d’une bonne margarine 
1 bouquet de coriandre fraîche, feuilles émincées au couteau 
Le zeste de 1 lime 
1/2 c. à thé comble de curcuma 
1 gousse d’ail pressée (facultative) 

La cuisson dure 1 h 30 et se fait sur la grille du centre d’un four à 350 °F. (180 °C.) 


1. À l’aide de ciseaux de cuisine, entailler le poulet sur toute la longueur de son dos de manière à pouvoir l’aplatir ensuite afin que toutes ses parties soient sur un même plan. De cette façon la cuisson est plus égale et plus rapide. 


2. Préparer le beurre en réunissant dans un petit bol tous les ingrédients. Bien mélanger avant de glisser cette mixture sous la peau du poulet en étirant celle-ci avec les doigts, d’abord sur les deux côtés de sa poitrine, ensuite sur ses cuisses. Ajouter ce qui reste sur la peau du poulet et bien masser. 


3. Déposer le poulet dans une lèchefrite sur les tranches d’oignon, trancher la lime zestée et l’ajouter à la lèchefrite. Verser 1/3 tasse d’eau autour du poulet. 


4. Enfourner et cuire 30 minutes. Puis verser encore 1/3 tasse d’eau et recouvrir le poulet d’un carré de papier alu. Après ces 30 autres minutes de cuisson, arroser le poulet avec le jus de cuisson, retirer le papier et cuire encore 30 minutes. 


 5. Laisser reposer le poulet 10 minutes au sortir du four, recouvert du carré de papier alu. 


Je n’ai pas fait de sauce, je me suis contentée de servir les portions avec un peu de jus de cuisson bien gras. Le mieux serait de le dégraisser et de lui ajouter un peu de bouillon ou de lait de coco, puis de l’épaissir avec de la fécule de maïs délayée dans un peu d’eau. Servi ici avec quinoa rouge et haricots verts.









Vous aimerez sans doute aussi:

http://lacuisinedemessidor.blogspot.com/2016/10/poulet-en-crapaudine-facon-teriyaki.html

Vous avez préparé ce poulet pour quatre et vous n’étiez que deux pour le déguster ? Allez voir la recette qui suit:



mardi 11 décembre 2018

Crevettes laquées à l’érable express +


Cette laque express aux arômes puissants s’avère une délicieuse manière de cuire les crevettes. Mon goûteur l’a trouvée hyper savoureuse quoique un brin sucrée. À vous de doser la quantité de sirop d’érable. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux 
20 crevettes 31-40, décongelées 
1/2 tasse de semoule de couscous 
1/2 c. à thé de sésame grillé 

Laque express 
1/3 tasse de sauce soya 
1/4 tasse de sirop d’érable 
2 c. à soupe de vinaigre de riz 
1 morceau de gingembre 

Garnitures 
2 oignons verts tranchés finement 
Graines de citrouille au goût 

1. Dans une petite casserole, réunir les ingrédients de la laque et porter à ébullition. Laisser réduire à faibles bouillonnements une dizaine de minutes. Réserver. 

2. Pendant ce temps, décortiquer les crevettes en ne conservant que la queue et retirer la veine noire si ce n’est déjà fait. 

3. Verser 1/2 tasse d’eau bouillante sur la semoule et laisser reposer 3 minutes avant d’aérer les grains. Saler légèrement et arroser de quelques gouttes d’huile de sésame grillé. 

4. Porter de nouveau la laque à ébullition et y faire pocher rapidement les crevettes jusqu’à ce qu’elles prennent une teinte plus foncée. 

5. Servir le couscous dans deux assiettes creuses, ajouter les crevettes et napper avec le reste de la laque. Garnir d’oignons verts et de graines de citrouille.


lundi 10 décembre 2018

Mini-quiches sans croûte au poireau et au cheddar +


Un deuxième essai réussi hier pour ces petites entrées légères que j’avais préparées une première fois la semaine dernière. J’ai trouvé la recette chez Stella cuisine et suivi sa suggestion de leur ajouter du fromage. Servies avec d’autres entrées - guacamole, tartinade au maquereau et salade, - elles ont fait bonne figure et beaucoup plu à nos invités. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour quatre (3 quiches par personne) 
1 blanc de poireau, haché finement 
2 c. à soupe de beurre 
2 gros oeufs 
3 cuillères à soupe de farine 
3 c. à soupe de lait, moi boisson aux amandes non sucrée 
40 g de cheddar fort, râpé 
1 pincée de sel 
2 pincées de poivre de Cayenne 

La cuisson se fait dans un four à 400 °F (200 °C) et dure … minutes. 

1. Dans un petit poêlon, attendrir le poireau dans le beurre en le cuisant sur feu très doux environ 5 minutes. 

2. Dans un bol, réunir les oeufs, la farine et le lait et bien battre. Ajouter le fromage, puis le poireau au beurre, et bien mélanger. 

3. Beurrer généreusement et enfariner un moule à mini-muffins d’une capacité de 12 unités. À l’aide d’une cuillère, répartir l’appareil dans les alvéoles aux trois-quart de leur capacité. 

4. Enfourner pour 20 minutes à 400 °F (200 °.C) 




dimanche 9 décembre 2018

Cuisses de canard confites aux fruits secs +


Le canard confit contenant beaucoup de sel, voici une suggestion pour atténuer sa présence: lui composer une petite sauce express aux fruits. Tout en contrebalançant le gout salé, elle confère à cette chair délectable de délicieuses saveurs de figues, d’abricots et de canneberges. 

Appréciation *** 1/4 
Ingrédients pour deux  
2 cuisses de canard confites du commerce*  
2 échalotes sèches, hachées finement  
1 c. à soupe d’huile d’olive  
1 gousse d’ail, pressée
3 tranches fines de gingembre, hachées  
4 abricots séchés, hachés  
4 figues séchées, dénoyautées et hachées  
2 c. à soupe de canneberges séchées  
1/4 c. à thé de ras-el-hanout  
2 ou 3 pincées de poivre de Cayenne 
1 c. à soupe comble de farine  
1 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel  
1 c. à soupe de vinaigre balsamique  
Le zeste de 1/2 orange

* Pour nous, le meilleur choix reste les cuisses de canard confites Plaisirs Gastronomiques 

1. Commencer par préparer la sauce. Chauffer une petite casserole et attendrir dans l’huile les échalotes 3 minutes. Ajouter l’ail et le gingembre, cuire 1 minute, puis incorporer les fruits séchés, les épices et la farine. Bien mélanger avant de verser le bouillon, puis porter à ébullition. Terminer avec le vinaigre balsamique et laisser mijoter sur feu doux 3 minutes.  

2. Pendant ce temps, dans un poêlon, réchauffer les cuisses de canard confites dans un peu du gras contenu dans le sachet. Retirer le gras du poêlon, verser la sauce aux fruits autour des cuisses. Couvrir et laisser mijoter le tout entre 3 et 5 minutes. 

3. Servir les cuisses, les napper de sauce et garnir de zeste d’orange. 

Servies ici avec un bon riz aux vermicelles et notre indispensable et toujours savoureuse salade de roquette.