dimanche 14 février 2021

Poulet à l’estragon et au vin blanc +



L’estragon et le poulet forment un trio hautement apprécié avec le vin blanc. Toutefois, ou bien l’estragon séché que j’avais était éventé, je n’en avais hélas pas gardé de ma récolte de fines herbes à l’automne, ou bien je n’en ai pas mis assez, sa saveur unique était peu présente dans le plat dégusté hier, ce qui n’a pas empêché le poulet d'être tendre et juteux. La quantité est donc à revoir et à rééquilibrer au besoin. 

Appréciation *** 1/8 
Ingrédients pour deux avec reste 
1 poulet découpé en six morceaux, la peau retirée, les ailes intactes 
1 c. à soupe d’huile d’olive + 1 c. à thé de beurre 
1 oignon, haché 
3 carottes longues et minces, en tronçons 
3 gousses d’ail, hachées finement
1 feuille de laurier 
1 c. à thé d’estragon, un peu plus si on aime 
1/2 c. à thé de coriandre et de baies de genièvre 
3/4 tasse de vin blanc 
1/2 tasse de bouillon de poulet 
1 c. à soupe comble de fécule de maïs délayée dans un peu d’eau 
Zeste de 1/2 citron 
Sel, poivre et paprika 

1. Dans un grand poêlon, faire fondre le beurre dans l’huile et y faire dorer les morceaux de poulet de tous les côtés. Tasser le morceaux d’un côté du poêlon et attendrir l’oignon et les carottes, puis l’ail 1 ou 2 minutes sans le colorer. 

2. Ajouter les herbes, puis le vin, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter très doucement 30 minutes. 

3. Retourner les morceaux de poulet dans le poêlon, ajouter le bouillon de poulet et laisser mijoter encore 20 minutes. 

4. Dans un petit bol, délayer la fécule dans 2 c. à soupe d’eau, ajouter un peu de jus de cuisson à la fécule et verser dans le poêlon avec le zeste de citron en augmentant légèrement le feu. Laisser bouillonner la sauce entre 3 et 5 minutes et servir, ici avec de l’orzo et des betteraves jaunes.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire